Index du Forum » » Les nouveaux matériel » » Tube frigo en aluminium
2 pages [ 1 | 2 ]
AuteurTube frigo en aluminium
steph87
641  
    
 Modérateur

steph87
  Posté : 25-10-2014 07:46

Bonjour a tous,

Depuis quelque semaine j'ai remarqué que les fournisseurs de tube et matériels frigorifique mettaient en avant du tube frigo en couronne en aluminium.

Est ce que certain d'entre vous on déjà essayé ces tubes?
Êtes vous satisfait?
Est ce une révolution?
Est ce que la mise en oeuvre est la même que le cuivre?
Avec quoi souder ce tube ?
Après une brève recherche sur les moteurs de recherche je me pose encore une question.....
Même si aluminium est utilisé depuis plusieurs années en clim ou froid embarqué, quelle avenir ont ces tubes en climatisation et et froid commercial?

Merci.

  Profil  
adelclimatisation
4117  
     
 Modérateur

adelclimatisation
  Posté : 25-10-2014 08:05

Salut steph et bonne journée à tous
Pour les echangeurs ca fait deja un bon moment que les constructeurs " certains" utilisent des condenseurs en allu "tube plats" . Pour les liaisons frigo ca ne me dit rien, je n en ai pas encore rrencontré .
Il faut surment le souder au TIG , mais franchement je vois pas l intérêt ( a part pour les applications spécifiques) le tig n avance pas vite . En tous cas pas aussi vite que de la brasure au chalumeau. En plus il faut une sacrée dextérité et de l entraînement avant de pouvoir souder convenablement .
Cordialement


"si l homme avait une riviere en or,il en espererais une deuxieme"

  Profil  
AAC
547  
    
 Membre averti

AAC
  Posté : 25-10-2014 09:31

Bonjour,
Cela fait plus de trois ans que j utilise l alu et je n y trouve que des avantages.
1 plus leger
2 se travaille plus facilement
3 moins cher que le cuivre
4 se brase a une temperature beaucoup moins élevée

Attention il est conseillé d utliser des ecrous alu afin d eviter le phenomene d electrolyse a terme. Bien que ce dernier soit tres lent entre alu et cuivre.

Derniere chose les couples de serrage sont different à titre d exemple sur le 1/4 ilsera de 10nm au lieu de 18 et sur le 3/8 20nm au lieu de 42.

  Profil  www  
agfroid
1863  
     
 Membre averti

agfroid
  Posté : 25-10-2014 11:05

salut

j'ai vu ça chez mes fournisseurs aussi, mais je ne suis pas convaincu:

avantages certains: le prix!!!

pour ce qui est de la mise en oeuvre j'ai des doutes, à ce que j'ai compris il faudrait un outillages spécifique à l'alu (dudgeonnière, brasures...) ce qui me freine un peu!

Confirmes tu cela AAC?

Enfin pour moi, rien ne vaut une couronne de cuivre..

A+

Message édité par : agfroid / 25-10-2014 11:13


  Profil  
xavierc
1809  
     
 Membre averti

xavierc
  Posté : 25-10-2014 12:19

Citation : agfroid 

salut
"
Enfin pour moi, rien ne vaut une couronne de cuivre..
"
A+

Message édité par : agfroid / 25-10-2014 11:13

 


  Profil  E-mail  
AAC
547  
    
 Membre averti

AAC
  Posté : 25-10-2014 12:20

Bonjour,

pour répondre à AGF Froid l'outillage est le même que pour le cuivre.

Pour ta réflexion pour le cuivre, j'ai déjà entendu cela il y a dix ans au niveau plomberie lorsque le PER et le multicouche ont fait leur apparition. Et que ce fait-il aujourd'hui. Ne pas oublier que dans les clim embarquées les liaisons sont en alu depuis belle lurette.

Perso aucun probléme avec l'alu si l'on travaille selon les régles de l'art proprement et en utilisant une clé dynamométrique et en respectant les couples de serrages.

Essaie une fois et on en reparle.

  Profil  www  
Karl
369  
    

Karl
  Posté : 25-10-2014 15:35

Bonjour,

Pour moi c'est une bonne nouvelle, car jusqu'il n'y a pas si longtemps on ne pouvait se procurer du tube alu qu'en longueurs industrielles genre minimum 5000 mètres !

Le tube alu est certes plus fragile et demande une mise en oeuvre rigoureuse, mais je trouve que c'est plus facile à utiliser, en plus du poids et du prix.

L'assemblage par brasure est aussi plus économique car la température bien plus basse permet d'utiliser un simple chalumeau genre butagaz.

Ca doit bien faire plus de 35 ans que j'utilise la même brasure Castolin 1827 avec le décapant Alutin 51 dédié à la brasure cuivre/alu.

Karl

alu_cuivre.jpg


  Profil  
MicChan
135  
   

MicChan
  Posté : 25-10-2014 15:43

Vraiment ce forum est des plus intéressant. Je travail depuis 10 ans avec des mecs qui s'y connaissent bien en soudure et brasure, et ils m'ont toujours dit qu'on ne pouvait pas braser le cuivre et l'alu!

pour raccorder des échangeur alu avec du cuivre j'utilisais donc des raccords loockring de chez vulkan

Merci à vous :)


Message édité par : MicChan / 26-10-2014 00:20


  Profil  
steph87
641  
    
 Modérateur

steph87
  Posté : 25-10-2014 16:47


Message édité par : steph87 / 25-10-2014 16:53


  Profil  
mars
4554  
     
 Membre averti

mars
  Posté : 25-10-2014 17:51

Pour les cintrages mécanique et manuel comment ça se passe?
Il y a t'il des coudes ou autres pièces pour utiliser ça en froid pur ?



  Profil  
xavierc
1809  
     
 Membre averti

xavierc
  Posté : 25-10-2014 18:02

Citation : AAC 

Bonjour,

pour répondre à AGF Froid l'outillage est le même que pour le cuivre.

Pour ta réflexion pour le cuivre, j'ai déjà entendu cela il y a dix ans au niveau plomberie lorsque le PER et le multicouche ont fait leur apparition. Et que ce fait-il aujourd'hui.

Aujourd'hui, ce n'est pas des plombiers qui passent les réseaux..mais des gens sans qualification payés le minimum
Sans le bon raccord, tu ne peux rien faire... la moindre modification du réseau devient une galère, les raccords X ne vont pas avec la pince a sertir Y, les raccords a glisser ou a serrer sont tellement peu d'épaisseur qu'ils cassent au serrage
Citation : AAC
Ne pas oublier que dans les clim embarquées les liaisons sont en alu depuis belle lurette.

Ce qui est appliqué dans les procédés industriels a la chaine, n'est pas forcément adapté sur des installations sur mesure...
Citation : AAC
Perso aucun probléme avec l'alu si l'on travaille selon les régles de l'art proprement et en utilisant une clé dynamométrique et en respectant les couples de serrages.

Et quid de l'oxydation: air salin, milieu agressif, vapeur de chlore, javel ? de la tenue en pression, des pièces de raccordement disponible ?
Citation : AAC
Essaie une fois et on en reparle. 

Si encore on avait des soucis avec les liaisons cuivre... mais d'après mes constatations (toutes personnelles), ce n'est pas le cas

Il me semblerait plus judicieux de bien faire son travail, en soignant l'étanchéité des boites électriques...
Et fixer les échangeurs avec fixation solide , et de monter des manchons réduits cuivre
Mais ce n'est que mon avis

big_photo_205101_10809720_201304091706152.jpg

big_photo_205101_10909479_2013060704018271.jpg


  Profil  E-mail  
dmarco
5879  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 25-10-2014 18:37

Bonjour,

Un petit schéma est plus explicite que des discours!
Le cuivre est un métal considéré comme " précieux ", et à ce titre est coté en bourse.
En regardant l'historique des cours du CU, on voit très bien que ca grimpe quasi perpétuellement. Les causes sont le marché chinois en pleine expansion ( et ce n'est pas prêt d'être fini ) et la spéculation bousière!

Ne tient qu'à vous de garder vos chutes de chantiers ( chutes de barre, de courronnes ou même de cables électriques ) et ... cela pourrait vous permettre un bon petit resto en fin d'année tête à tête avec votre conjoint! Evidemment, n'oubliez pas de recueillir préalablement l'accord de votre chef ( après tout, ces chutes appartiennent à votre employeur et cela pourrait être considéré comme du vol ... et donc licenciement )! En plus, ca évitera à ces chutes de partir à la poubelle...

@+

CoursCU.jpg


  Profil  
Karl
369  
    

Karl
  Posté : 25-10-2014 19:27

Citation : MicChan 

Vraiment ce forum est des plus intéressant. Je travail depuis 10 ans avec des mecs qui s'y connaissent bien en soudure et brasure, et ils m'ont toujours dit qu'on ne pouvait pas braser le cuivre et l'alu!

pour raccorder des échangeur alu avec du cuivre j'utilisait donc des raccords loockring de chez vulkan

Merci à vous :)


Bonjour,

C'est un réflexe typiquement franco-français de dire que quelque chose n'existe pas si on ne le connaît pas… pourtant, lorsque j'étais petit on me disait bien que le mot impossible n'était pas français !

Il est évident que le fournisseur de raccords loockring ou équivalants n'a pas le moindre intérêt à présenter une autre solution que la sienne, quitte à pratiquer la mauvaise foi en prétendant que ce serait plus fiable qu'une brasure… si-si !

Ils vont jusqu’à prétendre que c'est la seule solution de sécurité pour des circuits R600, alors qu'il est évident que si on a besoin de raccorder deux tubulures, c'est que le circuit est vide… non ?

Pas de chance pour les as du marketing, je suis un authentique dinosaure pour ne pas dire un vieux c** qui n'a jamais accepté les diktats de l'industrie, surtout sachant qui'ls ne pourront jamais prouver ni garantir une fiabilité et une étanchéité meilleure qu'une brasure bien faite !

Pour en finir avec le mot impossible, voici une illustration certes hors sujet sur ce site sur la possibilité de souder… du bois ! http://www.larecherche.fr/actualite/technologie/souder-du-bois-c-est-possible-01-09-2005-69306

Karl

 

  Profil  
AAC
547  
    
 Membre averti

AAC
  Posté : 25-10-2014 20:56

Bonsoir,

pour répondre à Xavierc

1/ Pas plus besoin de raccord qu'avec le cuivre
2/ l'oxydation est bien présente sur le cuivre en milieu bord de mer, d'ailleurs je ne garantie pas une unité si je ne fais pas subir au préalable un traitement anti oxydation pour le bord de mer.
Aucun probléme en cas de modification du réseau. Je pense qu'il faudrait peut être apprendre à travailler autrement.

Il y a 50 ans on utiliser le plomb dans les canalisation d'adduction d'eau depusi plus de trente ans cela est interdit car cela amne de maladies comme tout simplement les cancers. Bref ay jour d'aujourd'hui et ce dans n'importe quel métier l'avenir sourira a ceux qui seront utiliser nes technologies et avancées inovantes. Mais rien n'empêche aux autres de rester à la traine quitte à se voir rapidement dépassé.

Autre exemple il y a vingt ans quel était la source principale de chauffage ?
Quelle était la part des pac air/air ou air/eau ?

  Profil  www  
dmarco
5879  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 25-10-2014 23:09

Bonsoir,
Citation : AAC
... l'oxydation est bien présente sur le cuivre en milieu bord de mer, d'ailleurs je ne garantie pas une unité si je ne fais pas subir au préalable un traitement anti oxydation pour le bord de mer.

De toute façon, avec le choc thermique subit ( en cas d'utilisation du chalemeau pour la soudure ), le fameux " traitement " que tu garantis ... Il ne doit pas en rester grand chose non plus!!

Concernant les raccords Lockring, il faut bien reconnaître qu'ils ont bien " mené leur barque ", en s'assurant que la conccurence soit gardée à distance sous peine d'être condamné en justice pour détournement du brevet industriel!!
Réflichissons un peu ... Quels sont les moyens possibles pour rendre étanche une liaison quelconque : on a la soudure, le collage ou le sertissage !
Nous sommes ( pour l'instant ) dans des configurations où la soudure est formellement proscrite, il reste ... le collage et le sertissage, deux techniques faisant partie du mode opératoire Lockring!!
Bref, pas de conccurence, ils peuvent sans crainte maintenir les prix prohibitifs pour leurs raccords!!

@+

  Profil  
marcel11
2293  
     
 Modérateur

marcel11
  Posté : 25-10-2014 23:14

Salut a tous
Les tubes alu ne peux être limité qu'au petit diamétre du fait de sa faible résistance ,donc on en verra jamais en froid co ou en VRV ,dans les installe ou a besoin de gros diamétre,pour le moment ,il n'y a pas de coude ,de té ni d'acessoire
Personnellement je n'en ai jamais monté ,mais j'ai fait des mises en service sur du tube alu (Dudjeon) et j'adérre pas ,a part le prix et la facilité de brasage sur un raccord,on gagne pas des heures de mise en service,a la différence du multicouche en plomberie chacun voix midi a sa porte

  Profil  
glagla
2275  
     
 Modérateur

glagla
  Posté : 25-10-2014 23:48

bonsoir a tous

En froid co l'alu est utilisé depuis quelques temps...
Eh oui Bonnet Nevé (EPTA) fait des vitrines avec des batteries alu...
Pour les réparé il y a un kit de réparation, une chalumeau classique buse de 63 suffit pour réparer...

@+



si tu mets ceux qui brassent de l'air d'un côté ...et ceux qui te pompent de l'autre...tu as la climatisation gratuite

  Profil  E-mail  
Karl
369  
    

Karl
  Posté : 25-10-2014 23:56

Bonsoir,

Quelques photos d'archive, après le démontage d'un évapo de frigo d'un camion à pizza, au hasard un samedi avec tous les fournisseurs fermés !

Le gars avait vrillé le tube au démontage ce qui l'a plié, et il a commis l'erreur de vouloir le redresser...

Top chrono, 20 minutes pour réparer !

- Le capillaire était intact, mais il a fallu le couper...
- Décapage de la peinture du tube alu et nettoyage soigneux.
- Préparation d'un bout de tube cuivre 3/8 pour raccorder les deux tubes alu en 5/16.
- Préparation d'un bout de tube cuivre de 4 mm pour raccorder le tube capillaire après avoir mis en place le bout de 3/8
- Pour terminer, les deux petites brasures avec l'alliage 1827 (nickel/cadmium/argent) pour fermer.

Weekend de boulot sauvé pour le camion pizza !

Karl

Cassé.jpg

Fermeture.jpg

Prépa.jpg

Rép capillaire.jpg


  Profil  
Karl
369  
    

Karl
  Posté : 26-10-2014 01:24

Citation : AAC 

Bonsoir,

pour répondre à Xavierc

1/ Pas plus besoin de raccord qu'avec le cuivre
2/ l'oxydation est bien présente sur le cuivre en milieu bord de mer, d'ailleurs je ne garantie pas une unité si je ne fais pas subir au préalable un traitement anti oxydation pour le bord de mer.
Aucun probléme en cas de modification du réseau. Je pense qu'il faudrait peut être apprendre à travailler autrement.

Il y a 50 ans on utiliser le plomb dans les canalisation d'adduction d'eau depusi plus de trente ans cela est interdit car cela amne de maladies comme tout simplement les cancers. Bref ay jour d'aujourd'hui et ce dans n'importe quel métier l'avenir sourira a ceux qui seront utiliser nes technologies et avancées inovantes. Mais rien n'empêche aux autres de rester à la traine quitte à se voir rapidement dépassé.

Autre exemple il y a vingt ans quel était la source principale de chauffage ?
Quelle était la part des pac air/air ou air/eau ?
 


Pour l'air marin qui peut en effet être très corrosif, les fabricants ont fait quelques progès.

J'ai vu il y a encore dix ans des groupes clim dont les ailettes en alu avaient disparus en deux ou trois ans de service, laissant le tube cuivre tout nu ! Je n'ai pas pensé à prendre des photos mais c'était impressionnant... et ça fontionnait pas trop bien !

Les groupes actuels sont bien mieux protégés, le problème semble avoir disparu.

Il ne faut quand même pas oublier deux choses essentielles pour l'oxydation lorsque elle est modérée :

- L'oxydation du cuivre en surface le protège...
- L'oxydation de l'alu en surface... le perce !


Concernant les tuyauteries en plomb il ne faut pas se tromper de cible !

Tout comme pour l'amiante, c'était surtout dangereux pour les ouvriers travaillant ces matières :

- Seuls ceux qui on travaillé toute leur carrière en respirant les fibres sans précautions en ont souffert et/ou ont fini par en crever, ce qui est criminel car l'industrie le savait très bien !
- Les gens qui ont vécu dans des locaux isolés à l'amiante auraient pu en souffrir s'ils avaient vécu quelques siècles !

Pour le plomb, c'est encore plus simple :

- Le plombier ayant réalisé des soudures toute sa carrière sans précautions a sans doute souffert s'il a respiré toute sa vie des vapeurs toxiques...
- Les gens qui ont vécu dans des maisons avec les tuyaux en plomb auraient sant doute pu survivre quelques milliers d'années, vu que le calcaire contenu dans l'eau aura isolé celle-ci du plomb !

Toutes les nouvelles normes qui nous tombent dessus ont certes quelques fois des justifications... mais pas toujours, loin de là !

La bonne question est toujours : à qui profite le crime ?

Karl

  Profil  
MicChan
135  
   

MicChan
  Posté : 26-10-2014 02:00

Alu + Zinc comme en clim auto = pas de corosion

  Profil  
xavierc
1809  
     
 Membre averti

xavierc
  Posté : 26-10-2014 03:02

Citation : Karl 


La bonne question est toujours : à qui profite le crime ?

Karl  

Bonjour,
EXACTEMENT, dans tour ce que l'on nous vend comme progrès ou avancé technologique, c'est bien souvent qu'au profit des industriels ...



On démonte aujourdhui des PAC qui ont 20 ou 30 ans(qui fonctionnent encore) sans inverter, sans électronique...leur seul défaut: ne pas tomber en panne

  Profil  E-mail  
adelclimatisation
4117  
     
 Modérateur

adelclimatisation
  Posté : 26-10-2014 06:51

Salut et bonne matinée à tous .
Karl , idem pour moi aussi , de l epoque ou je faisais du frigo ménagé , je n ai jamais utilisé de record lockring , j ai systematiquement braser au chalumeau .
Mais j ai eu un mal fou avant de trouver le bon reglage qui ne me fond pas l allu .
Karl , AAC , et ceux qui en ont l habitude , est ce facile a travaillé ? Cintrage ou coude oublegatoirement ? Quel pression pour les epreuves d azote ?
Merci glagla pour l astuce de la buse ?
Vraiment trop cool ce site .
Les echangeur sur l automobile , cela fait quelque années qu ils sont en alu .
Carrier j ai des groupe qui doivent avoir 5 ou 6 ans ils etaient deja en alu .
Un des avantages , si le fait que les tubes ne sont plus coniques , mais plat alors a puissance egale = charge en fluide moindre J ai meme remarqué que ces condebseurs s encrassaient moins en profondeurs .
Bon ce n est pas du a l alu , mais a la forme qu a permis l alu .
Xavier j ai 2 groupes carrier ou bout de plus de 30 ans changement de 2 cp sur des groupe suite a un retrofite mal fait , si non nada . Malgré ca il vont etre benner . Un autre site 3 pac carriers apres 25 ans de services ils ont remplacé 3 compresseur sur 9 . Pareille elles ont etes benner a cause du r22 .
Aqui profite le crime ? A cela meme qui chantaient a tout va que le r22 etait THE SOLUTION . Non ?
Cordialement

"si l homme avait une riviere en or,il en espererais une deuxieme"

  Profil  
AAC
547  
    
 Membre averti

AAC
  Posté : 26-10-2014 21:01

Bonsoir,

pour répondre à Adelclimatisation le travail sur de l'alu cintrage, coude, devient un jeu d'enfant, mais il y a des limites sur les dimensions qui, à ma connaissance, ne vont pas au delà du 5/8. Pour les épreuves à l'azote idem qu'avec le cuivre pour moi, principalement clim résidentielle, 35 à 40 bars de pressions.
Pour répondre à Dmarco je ne traite pas l'alu mais l'échangeur du groupe externe. Pour la petite histoire j'ai déjà vu des échangeurs Daikin de 3 ans HS au Lavandou sur un hotel sur la plage.

  Profil  www  
netsu
806  
    

netsu
  Posté : 27-10-2014 00:32

Citation : glagla 

bonsoir a tous

En froid co l'alu est utilisé depuis quelques temps...
Eh oui Bonnet Nevé (EPTA) fait des vitrines avec des batteries alu...
Pour les réparé il y a un kit de réparation, une chalumeau classique buse de 63 suffit pour réparer...

le froid est un état d'esprit.
 


Salut!

Castolin 1827 + alutin 51L donne également de bons résultats pour les faiblesses de chez EPTA, j'utilise une lampe à souder pour ma part... Sauf pour les grosses pièces!
Comme quoi, les goûts et les couleurs...



le froid est un état d'esprit.

  Profil  
Karl
369  
    

Karl
  Posté : 27-10-2014 02:34

Citation : adelclimatisation 

Salut et bonne matinée à tous .
Karl , idem pour moi aussi , de l epoque ou je faisais du frigo ménagé , je n ai jamais utilisé de record lockring , j ai systematiquement braser au chalumeau .
Mais j ai eu un mal fou avant de trouver le bon reglage qui ne me fond pas l allu .
Cordialement

 


Salut Adel, bonsoir/bonjour à tous,

Pour assembler des tubes alu/alu ou alu/cuivre il existe depuis longtemps des tas de produits plus ou moins efficaces et surtout plus ou moins faciles à mettre en œuvre.

Rappel : l'alu, pour pouvoir être soudé fond de mémoire vers 650°C, et il faut un sacré entraînement pour voir à quel moment l'état du métal passe de solide à liquide… c'est bien plus difficile à voir que pour l'acier ou le cuivre !

Les produits dispos sur le marché vont de la baguette ou du fil à utiliser à l'arc, MIG ou TIG, ce qui est un vrai métier de soudeur, aux gadgets de bricomachins plus ou moins miraculeux souvent à base de résines époxy, permettant en général une réparation provisoire garantie… quelques jours !

Le produit que j'ai déjà décrit sur ce forum (sans actions chez le fabricant... ), la baguette 1827 de Castolin est un alliage de nickel cadmium argent qui s'utilise à basse température, environ 270°C.

L'expérience me montre que la plupart des techniciens du froid renoncent à utiliser ce produit suite à de trop nombreux échecs, simplement parce qu'ils n'ont pas bien compris la mise en œuvre.

Tout d'abord, il s'agit de brasure tendre, méprisée à tord comparée à une brasure forte, alors que cette dernière peut être plus fragile qu'une brasure tendre suivant la mise en œuvre..

Perso je pense que si les tubes sont bien préparés sans jeu permettant une brasure par capillarité sur une longueur équivalente au diamètre du tube, la brasure sera mécaniquement aussi solide qu'une brasure dite forte !

La deuxième condition du succès est comme souvent la préparation du travail : propreté parfaite .

La troisième condition est de comprendre que l'alu s'oxyde en surface rien qu'en le regardant plus de quelques minutes sans rien faire… brasure ratée garantie sans la bonne méthode !

En soudage à l'arc, les soudeurs travaillent obligatoirement sous atmosphère neutre, le plus souvent sous protection argon… interdisant la présence d’oxygène !

Pour notre brasure basse température le principe est le même : protection totale interdisant l’oxygène présent naturellement dans l'air ambiant de perturber le travail lors de la montée en température.

Le décapant AluTin51 associé à cette brasure est une pâte gluante jaune clair à l'odeur insupportable d’ammoniaque, une horreur ! La consistance de ce décapant est sans doute étudiée pour garantir la protection contre l’oxygène le temps de la manœuvre...

La bonne manœuvre consiste à chauffer l'assemblage à la bonne température permettant la fusion de l'alliage d’appoint sans cramer la pâte de protection !

En pratique, un bon technicien devrait y arriver du premier coup… perso, j'ai réussi ma première bonne brasure alu/cuivre... pas avant dix ou vingt essais !

Karl

  Profil  
MicChan
135  
   

MicChan
  Posté : 27-10-2014 03:06

Hello Karl,

Si un jour tu peux faire une ptite video ce serait cool

@+

  Profil  
netsu
806  
    

netsu
  Posté : 27-10-2014 20:42

Salut à tous!!!

@ karl:

@ MicChan: tape castolin 1827 sur youtube... Mais, moi, elles ne m'ont pas aidé vraiment... c'est un tourdemain à prendre... pas facile, mais accessible à n'importe qui ne s'arrêtant pas à un premier echec...

J'ai deux questions:
L'un d'entre vous a t'il déjà utilisé l’alliage brasure faible " castolin alutin 51T" (étain+plomb) qui s'accompagne du sempiternel décapant alutin 51L? je le trouve génial pour boucher les trous dans l'alu car plus pâteux que la 1827 mais j'ai des doutes sur sa résistance à la pression... (j'ai fait des essais mais je n'ai pas eu le temps d'éprouver...)

Qu'utilisez vous pour braser alu/inox?

le froid est un état d'esprit.

  Profil  
mars
4554  
     
 Membre averti

mars
  Posté : 27-10-2014 21:13

Bonsoir, j'ai essayé il y a un moment c'est moins facile que le cuivre / cuivre , mais avec une buse 80/100 on y arrive gentillement , comme l'a dit Karl il faut en cramer un peu pour sentir le point de fusion idéal.
Je m'étais entraîné sur des deshy automobile en alu avec du tube cuivre.
Ça se fait bien avec de la pratique, j'avais évoqué a la boîte de travailler avec l'alu sur de petit chantier tuyauterie accessible afin de s'entraîner, mais c'est dur de faire changer les habitudes , malgré un prix très alléchant de l'alu.
On y viendra par la force des choses, comme l'a dit Glagla epta fait déjà les échangeur évapo vitrine en alu , et ça a l'air plutôt bien fait les brasures sont propres et nettes , pas de trace d'oxydation , l'alu reste propre.



  Profil  
adelclimatisation
4117  
     
 Modérateur

adelclimatisation
  Posté : 28-10-2014 03:41

Salut et bonne matinee a tous
Par curiosité j ai demandé a mon contacte chez cofriset si il en proposait .il m a dit qu il a en effet eu quelques coronnes de vendus , mais il a arrêté . Raison principale : les frigolos qui l ont essayé ne l ont pas adoptés car ils arrivaient pas a le braser correctement . Puis il me dit : deja que certains ont du mal a braser du cuivre / cuivre , alors il vont pas s amuser a faire de l alu/ cuivre .
Merci pour les précisions karl et AAC .
Cordialement


"si l homme avait une riviere en or,il en espererais une deuxieme"

  Profil  
steph87
641  
    
 Modérateur

steph87
  Posté : 28-10-2014 19:56

Bonsoir a tous,

Mon fournisseur m'a gentiment donné 20 cm de 1/4 alu. Merci a lui
j'essaie de faire une soudure cuivre alu et je vous ferez un compte rendu.

  Profil  
pierra
944  
    
 Modérateur

pierra
  Posté : 28-10-2014 21:05

Salut a tous,

interressant ce post!!

Perso l'alu je fait ca au TIG je suis hors sujet ce coup ci

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

  Profil  E-mail  
Karl
369  
    

Karl
  Posté : 29-10-2014 01:07

Citation : netsu 

Salut à tous!!!

Qu'utilisez vous pour braser alu/inox?

 


Bonsoir à tous,

Il existe à ma connaissance un décapant dédié à la brasure inox/alu chez Castolin, mais comme c'est rare à réaliser je n'ai jamais trouvé utile de stocker le produit.

Ma solution lorsque j'ai besoin de réaliser ce type d'assemblage est relativement simple à mettre en œuvre, même si ce n'est certes pas dans le manuel…

La solution consiste à créer une interface compatible avec les produits que j'ai en stock :

L'idée m'est venue du fait qu'il est très facile de braser du cuivre sur de l'inox avec de la classique brasure à 40 % d'agent...

- Sur la partie en inox je crée une fine couche de brasure à 40 % d'argent dont la température de fusion est très basse comparée à celle de l'inox.
- La suite est simple et logique… réaliser classiquement la brasure alu/cuivre avec la 1827 et son décapant dédié entre l'alu et le cuivre/argent !

Karl

Message édité par : Karl / 08-11-2014 23:01


  Profil  
cathars
37  
  

cathars
  Posté : 29-10-2014 07:52

bonjour ,

le cuivre et plus maniable pour ceux qui savent le travailler !!!
les plombiers auront peut-être des réticences à posé une pac avec une batterie en aluminium !
l’aluminium et beaucoup plus conducteur en thermes de chaleur !!
de plus les traitements ou peinture pour l'aluminium existe depuis longtemps !!
seulement les contraintes de l’aluminium en thermes de souplesse sont différente! l'alu et plus cassant !!!le cuivre plus souple !!
en généralité on soude du cuivre avec du cuivre de l'alu avec de l'alu .. les contraintes thermique sont différente pour les deux produit!!
bien sur ont peut souder un tube alu sur un tube cuivre .. mais avec le temps , cela peut avoir des conséquence avec les vibrations et les échanges thermique (donc dilatation différente )

cordialement cathars





  Profil  
MicChan
135  
   

MicChan
  Posté : 29-10-2014 11:36

Salut,

Citation : cathars 

l’aluminium et beaucoup plus conducteur en thermes de chaleur !! 


C'est l'inverse :

Conductivité alu : 237 w/mk
" " Cu : 380 w/mk

  Profil  
cathars
37  
  

cathars
  Posté : 29-10-2014 14:04

bonjour à tous

oui c'est vrai tu à raison je suis partie du principe que les radiateurs en fonte d'aluminium sont très conducteur , mais il existe des radiateurs cuivre , mais très chers !!!

mais je pense que pour les contraintes mécanique la différence et bien présente !!
à par le poids le cuivre reste le plus maniable .
cordialement cathars

  Profil  
netsu
806  
    

netsu
  Posté : 29-10-2014 23:41

Citation : Karl 

Citation : netsu 

Salut à tous!!!

Qu'utilisez vous pour braser alu/inox?

le froid est un état d'esprit.
 


Bonsoir à tous,

Il existe à ma connaissance un décapant dédié à la brasure inox/cuivre chez Castolin, mais comme c'est rare à réaliser je n'ai jamais trouvé utile de stocker le produit.

Ma solution lorsque j'ai besoin de réaliser ce type d'assemblage est relativement simple à mettre en œuvre, même si ce n'est certes pas dans le manuel…

La solution consiste à créer une interface compatible avec les produits que j'ai en stock :

L'idée m'est venue du fait qu'il est très facile de braser du cuivre sur de l'inox avec de la classique brasure à 40 % d'agent...

- Sur la partie en inox je crée une fine couche de brasure à 40 % d'argent dont la température de fusion est très basse comparée à celle de l'inox.
- La suite est simple et logique… réaliser classiquement la brasure alu/cuivre avec la 1827 et son décapant dédié entre l'alu et le cuivre/argent !

Karl 


Salut à tous!



Karl, tu m'en bouche un coin, là! je n'y avait pas pensé!! j’essaierai ça dés que j'ai une accalmie au boulot.

Grand Merci!

le froid est un état d'esprit.

  Profil  
Karl
369  
    

Karl
  Posté : 30-10-2014 02:30

Bonsoir à tous, salut netsu,

Mes idées n'ont rien d’extraordinaire, elles ne viennent pour la plupart que de l'observation de choses banales mémorisées dans mon neurone survivant… exemples :

J'ai ainsi observé lors d'une visite dans une usine de robinetterie lorsque j'étais encore jeune et beau (vers mes 15 ans au début de mon apprentissage… ) de quelle manière étaient chromés ces beaux robinets :

Les pièces étaient en laiton et il est probablement impossible de les chromer directement. La procédure consistait à appliquer en galvanoplastie du cuivre, ensuite du nickel sur le cuivre, et enfin le chrome sur le nickel… d'où la notion d'interface que j'applique.

Plus tard, lors de mes pérégrinations en Afrique les gens les plus intéressants à observer pour des techniques de soudage et de brasage (ceci sans nos produits et décapans modernes) ont été les bijoutiers… après avoir gagné leur confiance, ce qui est une autre histoire !

Toujours en Afrique, j'ai ainsi acquis des techniques de soudages d'autres métaux (plomb sans chalumeau… ) et de différentes matières plastique, totalement hors sujet sur ce site.
Ou comment souder à l'arc de l'acier sans poste de soudage… mais c'est encore plus hors sujet !

En pratique, autant ma nature grande gueule que mon insatiable curiosité pour des choses réputées impossibles à réaliser me poussent à chercher une solution, même si ça ne marche pas à tous les coups, loin s'en faut !

Karl

  Profil  
steph87
641  
    
 Modérateur

steph87
  Posté : 30-10-2014 08:19

Bonjour,

j'etais passé a coté de cet article .....c'est quand dommage....Merci Adrien.

On ne vas pas avoir le choix il va falloir s'y mettre

Message édité par : steph87 / 30-10-2014 08:21


  Profil  
MicChan
135  
   

MicChan
  Posté : 30-10-2014 14:04

Effectivement:




Message édité par : steph87 / 30-10-2014 14:09


  Profil  
agfroid
1863  
     
 Membre averti

agfroid
  Posté : 30-10-2014 15:56

salut

ce matin chez un fournisseur, j'ai vu du tube bi métalique (je sais pas si ça se dit) c'est à dire que l'extérieur est en alu et l'intérieur en cuivre, le tout étiré sans soudure.

par contre toujours les memes contraintes au montage étant donné que l'alu est extérieur!
pour les écrous ils utilisent de l'écrou laiton, qu'ils imperméabilise avec du du caoutchou thermoretractable.

bref.. pas convaincu par ça non plus!

A+

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :