Index du Forum » » Les aspects du métier de frigoriste » » maladies professionnelles
Auteurmaladies professionnelles
cedric29
708  
    
 Membre averti

cedric29
  Posté : 30-09-2014 21:41

Bonsoir a tous.

Je ne souhaite pas vous faire étaler ici votre dossier médical ,mais comme nous travaillons souvent au contact de matières chimiques peut etre que certains d'entre nous souffrent de problèmes respiratoires ,douleurs a la gorges après des brasures ,caca mou etc.

Pour ma part j'ai un problème thyroïdien depuis 2 ans dont je ne connais pas la cause mais si plusieurs d'entre vous ont la même pathologie ,alors ce post deviens très utile.

Message édité par : dmarco / 01-10-2014 01:39


  Profil  E-mail  www  
Karl
369  
    

Karl
  Posté : 01-10-2014 01:31

Citation : cedric29 

Bonsoir a tous.

Je ne souhaite pas vous faire étaler ici votre dossier médical ,mais comme nous travaillons souvent au contact de matières chimiques peut etre que certains d'entre nous souffrent de problèmes respiratoires ,douleurs a la gorges après des brasures ,caca mou etc.

Pour ma part j'ai un problème thyroïdien depuis 2 ans dont je ne connais pas la cause mais si plusieurs d'entre vous ont la même pathologie ,alors ce post deviens très utile. 


Ah bah,,, il y a deux hypothèses :

Celui qui aura vécu sainement toute sa vie à la campagne sans fumer, sans picoler ni jamais avoir bouffé chez MacDo pourrait en effet accuser les substances chimiques spécifiques à nos métiers d'être responsables de nos ennuis de santé…

Par contre, si l'on prend un mauvais exemple comme ma pomme, citadin fumeur et picoleur durant 50 ans, (mais sans avoir jamais bouffé chez MacDo… ce qui est probablement la cause de ma survie), les effets des polluants du métier sont sûrement négligeables… non ?

Quand à respirer les fumées toxiques de soudage et de brasure, il faut manquer singulièrement d’instinct de survie pour s'y exposer volontairement sans les précautions de base… n'est-il pas ?

Karl

  Profil  
dmarco
5927  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 01-10-2014 02:22

Bonsoir,

Quoi que tu fasses ( et même en ne faisant rien de spécial ) sur cette terre, tu es exposé à tout un tas de cochonneries présents et ce ... que ce soit dans l'air que tu respires, sur le sol que tu foules en marchant et plus encore si tu restes confiné chez toi!!

Mac'Do n'est qu'un cliché vite vu, mais la vache qui a servi de base à l'élaboration d'un de leur hamburger provient ( peut-être ) du même lot que la viande que tu as acheté au supermarché du coin pour ton steak quotidien!!

Grace à la mondialisation et ses effets pervers : On en sait rien!! Les politiques font une fixette sur la " tracabilité ", mais si cette législation est valable pour les bouchers qui doivent afficher le pédigrée de la bête qu'il distribuent, rien n'oblige Mac'Do de te dire d'où provient son hamburger!!
Dans la même veine, on interdit les cultures transgéniques en France, mais ... on en interdit pas les importations!! Ce qui fait qu'en finalité, nous en mangeons tous tout de même, malgré que ce soit officiellement interdit chez nous!!

Mais revenons-en à nos métiers; Les risques existent également partout!! Le sachant, et ayant été sensibilisés à ces risques pendant nos formations respectives ... Il est du devoir de chacun de nous de ne pas exposer inutlement notre propre capital ( notre propre SANTE ).
Que ce soit en évitant de mettre notre nez diretement au dessus de toutes les vapeurs qui nous entourent ou en portant les protections adéquates lorsqu'on est dans un environnement connu " à risque " ( que ce soit les masques à gaz, le casque anti-bruit, les chaussures de sécurité, les lunettes pour meuler, ect ... ).

Vu que nous ne pouvons nous soustraire totalement des risques ambiants, nous avons l'obligation ( pour nous-même, notre conjoint, nos enfants ou la Société dans son ensemble ) de ne pas nous sur-exposer inutilement avec ces éléments.

Nous avons la chance, en France, d'avoir des textes ... des procédures ... des institutions, qui nous permettent de gèrer notre carrière en respectant notre santé personnelle.
A chacun de faire le nécessaire, avant que les dégâts ne soient irréversibles.

@+

  Profil  
Sauter à :