Index du Forum » » Clim Panne, dépannage, maintenance » » PAC Hybride élec/solaire thermique
AuteurPAC Hybride élec/solaire thermique
mettlerquentin
5  


mettlerquentin
  Posté : 15-04-2014 10:14

Bonjour à tous,
Il y à quelques jours je suis tombé sur une bizarrerie que je n'arrive pas à expliquer: Une climatisation dont la compression se fait partiellement mécaniquement et partiellement par un fort apport d'énergie thermique au fluide. (énergie solaire dans mon cas). Le bute est de réduire le taux de compression mécanique et donc le travail à fournir par le compresseur. En comprimant partiellement le gaz dans l'échangeur.(Echangeur FF/Eau, l'eau étant chauffée par des capteurs solaires sous vide)
La compression est quasi isentropique jusqu'à la sortie du compresseur avant de rentrer dans le l'échangeur thermique et de suivre une Isochore pour continuer à gagner en pression jusqu'à la température de condensation.
Mais le pire dans tout ca c'est que si l'apport d'énergie se traduit par un gains de pression le fait d'enlever de l'énergie au fluide n'entraine pas de perte de pression. La compression n'est pas réversible. Je pensais pouvoir utiliser la relation des gaz parfait PV=nRT mais dans ce cas là ce n'est pas possible.

Voici le modèle de la PAC: http://www.solar-prod.com/index.php/fr/produits/solarprod-environnement/climasun-inverter
Des documents technique et le tracé du cycle frigo (simplifié) sont en pièce jointe.

Si vous pouviez m'expliquer le fonctionnement au niveau de la compression de cette machine parce que là j'avoue je suis perdu...
Je vous remercie d'avance.

Message édité par : mettlerquentin / 15-04-2014 10:17


Message édité par : mettlerquentin / 15-04-2014 14:00


cycle frigo clim hybride thermique.pdf

187.55 Ko
327 Télécharg.
 Fichier non trouvé : projet tutoré.pdf

  Profil  
Aircofrigo
6612  
     
 Administrateur

Aircofrigo
  Posté : 15-04-2014 18:07

bonjour,

comme signalé dans le MP que vous avez reçu et ouvert!!
si vous désirez participer sur le site, merci de respecter les règles!!
et donc:
il est de tradition sur ce site de faire son premier post dans le forum "présentation membre" afin de se faire connaître par les autres membres.
Rien de bien personnel n'est demandé...

métier, spécialité , région,c'est très bien et le reste comme bon vous semble (hobby, famille..)

C'est par => http://frigoristes.fr/newtopic.php?forum=12

si pas du métier, un site vous est dédié : http://www.pompesachaleurs.fr/

merci de votre compréhension.

  Profil  
Aircofrigo
6612  
     
 Administrateur

Aircofrigo
  Posté : 16-04-2014 06:43

Bonjour,

la présentation étant faite......

à+

aircofrigo
merci de nous tenir informé des résultats de vos recherches et dépannages.

  Profil  
Aircofrigo
6612  
     
 Administrateur

Aircofrigo
  Posté : 17-04-2014 11:02

Bonjour,

j'ai parcouru en vitesse votre doc.

petites remarques
en fin de condensation on ne sur refroidit pas; on sous-refroidit

ensuite, dans votre diagramme enthalpique et dans vos explications; vous nous démontrez que vous amenez un surcroit de chaleur aux vapeurs surchauffées prvenant du compresseur!
je veux bien mais:
trop surchauffer ces vapeurs (comme vous le faites) met en péril le FF (dépassement du point critique) et l'huile en circulation (qui va brûlée)
ensuite, vu que vous êtes en phase 100% vapeur, vous augmentez effectivement la T° mais nullement la pression en fait!!! vous n'êtes plus dans un mélange liquide/vapeur et il n'y a plus de relation Pr/T°.

d'ailleurs regardez bien ce que VOUS avez dessiné!! vous suivez bien l'isobare!!

donc avant de revoir comment fonctionne la compression, il est bon de revoir le reste qui me semble peu viable

à+

aircofrigo
merci de nous tenir informé des résultats de vos recherches et dépannages.

  Profil  
Aircofrigo
6612  
     
 Administrateur

Aircofrigo
  Posté : 17-04-2014 11:22

ah, j'oubliais.....

il y aura certes une augmentation de la pression dans le condenseur!!
pourquoi?

tu vas lui amener des vapeurs très surchauffées, il faudra donc les désurchauffée avant de pouvoir commencer le travail de condensation d'où le volume du condenseur pour désurchauffé augmente et donc il y a moins de volume disponible pour condenser et sous refroidir.

je ne vois pas l'intérêt d'un tel système en mode clim
par contre, en mode PAC, ton UE devient évap et il est intéressant d'y amener des calories afin d'augmenter la BP et de ce fait améliorer le rendement en PAC.

en mode clim, amener des calories sur la HP c'est la faire monter et diminuer le rendement de la clim

ce qui existe par contre en clim et frigo, c'est un désurchauffeur (récupérateur d'énergie) avant le condenseur pour par exemple, en bénéficier pour de l'ECS.

mais ton sytème là

il y a certainement quelque chose que j'ai du rater car moi pas compris
à+

  Profil  
Motiok
1077  
     
 Membre averti

Motiok
  Posté : 17-04-2014 23:17

Salut,

J'étais en train de me dire que le but premier n'était peut-être pas vraiment de faire monter la température a 140°C pour faire monter la pression mais qu'il fallait peut-être le voir dans le sens où on veut faire monter le volume massique du fluide m^3/kg.

Et donc si le volume augmente dans une même section de tube (sans que le débit masse de fluide change) alors il prends plus de place d'où l'élévation de pression non ?

Je suppose que le condenseur est prévus plus gros exprès pour refroidir ces +50% de chaleur. Que le cout du gros ventilo est rentabilisé par l'économie en taille de compresseur et que l'énergie gagné sur le compresseur compense la surconsommation du ventilateur.

Bref c'est intriguant...



Commencer a réfléchir, c'est désobéir.

Soyons pas si dur de la feuille :D
https://www.youtube.com/watch?v=xgLVLjYALvE

  Profil  
JPO
204  
   

JPO
  Posté : 18-04-2014 02:28

Bonjour

J'ai des doutes sur l'explications du fonctionnement.

Par contre sur la conceptions??? le ventilateur qui souffle sur le capteur solaire va faire un effet contraire à l'effet désiré (chauffage) non?

  Profil  www  
mettlerquentin
5  


mettlerquentin
  Posté : 18-04-2014 10:58

Salut, et merci de vos réponses
Il s'agit en fait d'une installation que j'ai vu dans le cadre de ma formation et que je suis sensé étudier. Il s'agit bien d'une clim, l'installation n'est pas réversible. Nous avons bien une telle machine dans les locaux de l'université mais un bourrin a réussi à sectionner un tube et donc aucun essai n'est possible.
J’avoue que je suis sceptique quant à la rentabilité de cette machine, le surdimensionnement du condenseur comparé à une clim classique et le panneau solaire entraineront forcément un surcout à l’achat et le retour sur investissement pourrait bien dépasser la durée de vie de la machine je regarderais ca ce soir. Sans compter effectivement la consommation du ventilateur plus élevée car plus gros. :/
Matiok je suis d’accord avec toi pour l’augmentation de pression du à l’augmentation du volume massique mais dans ce cas la pression devrai retomber en même temps que la température baisse dans le condenseur avant le changement d’état (en vapeur surchauffé).
A JPO je dirais que non puisqu’il s’agit de capteur sous vide fait pour prélever l’énergie du rayonnement solaire du coup les échanges par convection, même forcés sont négligeables.
Aircofrigo justement selon la doc l’apport de calorie ne HP est justement sensé faire augmenter la pression jusque à la température de condensation prévu (pour la clim je ne connais pas mais ça doit être quelque chose comme T°C ext+ 6°C non?) Mais pas le travail du compresseur, au contraire il devrait diminuer. Et là je ne comprends pas comment ?
Quant au danger pour le fluide frigorigène, notamment au niveau des huiles là aussi j’y ai pensé et il faudra prendre une huile spéciale. (Encore un surcout)
Et pour le sous-refroidissement je n’avais même pas fait attention mais décidément leurs explications sont vraiment très... "limite".
Je me demande presque si ce n’est pas une arnaque mettre un panneau solaire sur une clim sa fait très vert et énergie renouvelable à l’œil.

Message édité par : mettlerquentin / 18-04-2014 11:08


  Profil  
Aircofrigo
6612  
     
 Administrateur

Aircofrigo
  Posté : 18-04-2014 17:46

Bonsoir,

oui, cet apport de T° fera monter la HP; maintenant, sois logique!

ta HP dans le condenseur a montée (grâce à l'apport de calorie, l'augmentation du volume massique, ...) donc, la pression qui est dans le tuyau à la sortie du compresseur est comment???
bin plus haute aussi!! effectivement, de la sortie de ton compresseur à la sortie du condenseur qu'as-tu?? rien de plus qu'un tuyau finalement.
donc, hormis la perte de charge intrinsèque à la longueur et diamètre du tuyau, la HP sortie compresseur est la HP du condenseur.

donc dis moi un peu dans quel film le compresseur travaille moins dans ce cirque??

donc la HP a montée, ce qui entraîne une augmentation du travail du compresseur et donc une augmentation de la consommation d'énergie

soyons raisonnable, le h/log.p qui accompagne cette doc est totalement fantaisiste et ne respecte rien; pour moi pas besoin de faire de grand tests pour dire qu'il est bizarre ce diagramme

à+ pour la suite

  Profil  
Sauter à :