Index du Forum » » Questions pour les étudiants, débutants, novices » » Recherches de fuites...
AuteurRecherches de fuites...
Geniclimafroid
237  
   

Geniclimafroid
  Posté : 09-04-2009 22:04

Salut à tous,

Lors de ma formation de BAC PRO on m'a apprit qu'une fois le montage d'une installation frigorifique terminé, il faut vérifier la bonne étanchéité de l'installation.
Pour celà, je pressurisai l'installation d'azote et d'un peu de fluide frigorigène(afin de rendre les éventuelles fuites détectables par le détecteur).
Ensuite je tirais au vide l'installation.

Cependant, si on tire au vide une installation et qu'on vérifie la tenue du vide, celà veut donc dire que l'installation est étanche non?
Alors pourquoi perdre du temps à chercher les fuites avec de l'azote alors qu'on pourrait très bien tirer au vide et vérifier la tenue du vide et ainsi conclure plus rapidement que l'installation est étanche?

Merci de m'éclairer s'il vous plait, j'ai besoin d'un peu de lumière

  Profil  
Peio
964  
    
 Membre averti

Peio
  Posté : 09-04-2009 22:17

Salut,
Lorsque tu charges ton circuit à l'azote à 40bars, par exemple (pour le R410A), ton différentiel de pression avec l'extérieur du réseau est d'autant. Lors du tirage au vide, ce différentiel n'est que d'1 bar. Une fuite est donc plus facilement décelable avec la charge. De plus, le tirage au vide, de par sa dépression, peut aspirer un dudgeon le rendant étanche, alors qu'une charge pousse ce même dudgeon le rendant fuyard si mal serré. Enfin, la charge en azote nous permet de tester la tenue des raccords et soudures aux fortes pressions, c'est aussi pour cela que certains appellent cette procédure des "essais pression", et non un contrôle d'étanchéité.

  Profil  

  


  Posté : 09-04-2009 23:27

perso je suis dans la même formation que toi , et nous aussi on charge avec de l'azote ( je cherchai sur une installe au R22 donc pas de détecteur de fuite électronique on ce servait du presto bull et avec de l'azote dans l'installe les bulle sont facilement repérable sur les soudure et écrou ect )

  
fifi
2223  
     
 Administrateur

fifi
  Posté : 10-04-2009 12:46

Salut geniclimatfroid

Je rajouterai que si tu ne vérifie l'étanchéité que par le vide comme te l'a dit hotz tu as un delta p de 1bar mais de plus si une brasure ou un raccord quelconque n'est pas étanche, par la dépression c'est de l'air que tu fais rentrer dans ton circuit.

Et qui dit air dit humidité!!!!!!!!!!!! et l'humidité n'est pas l'amie du frigoriste

@+

Dans ce métier, si tu oublies l'humidité, l'humidité ne t'oublie pas

  Profil  
Aircofrigo
6591  
     
 Administrateur

Aircofrigo
  Posté : 10-04-2009 20:24

salut,

et la cerise sur le gateau ??
eh bien en plus de la faible différence de pression à vide, il y a l'épaisseur des molécules!!
et oui les molécules de nos sympathiques fluides sont bien plus fines que celles de l'air!! donc...le vide ne serat JAMAIS un test d'étanchéité AH que non!!
et de plus je rejoins fifidelasorbe dans le fait que JE ne supporte pas les gars qui tire au vide sans faire au préalable un test sous pression
pour les prob d'humidité certes et pour la perte de temps et d'argent ensuite qu'occasionnera le fait de travailler à l'envers.
voilà, je crois qu'avec ces réponses qui se complètent et se confirment les unes des autres, ta lumière doit être allumé (si tu n'es pas déjà ébloui) ah ah ah

aircofrigo
merci de nous tenir informé des résultats de vos recherches et dépannages.

  Profil  
Geniclimafroid
237  
   

Geniclimafroid
  Posté : 11-04-2009 19:36

Merci beaucoup pour vos réponses
Oui en effet je suis éclairé maintenant merci!!

Cependant, imaginez une installation frigorifique à grand volume interne(grandes longueurs de tuyauteries), croyez-vous que dans la pratique on va remplir ce grand volume d'azote? car il faudrait une grande quantité d'azote...et je ne sais pas le prix de l'azote mais je pense que ça doit couter quand même assez chère, non?
Donc ce que je voudrais savoir c'est est-ce que dans la pratique on utilise toujours de l'azote ou bien on se contente que d'un tirage au vide?

Un autre exemple mais cette fois-ci qui concerne la climatisation, imaginez un technicien qui installe un climatiseur et que les longueurs des tuyauteries est très courtes(un dos à dos), pensez-vous que les techniciens utilise toujours de l'azote pour tester l'étanchéité?

Moi personnelement, je veux faire les choses dans les règles de l'art, mais comment celà se passe t-il réellement dans la pratique en général?

  Profil  
Aircofrigo
6591  
     
 Administrateur

Aircofrigo
  Posté : 11-04-2009 19:54

bonsoir,
certes, pour le montage d'un split voir multisplits avec des distances réduites comme tu le dis pas beaucoup de raccord etc peu de risques de fuite!!
MAIS attention aux règles de l'art comme le dis toi même!!!!
un bon tirage au vide qu'est ce donc???
c'est un tirage accompagné d'un cassage du vide (généralement à l'azote) resuivi d'un tirage,....et cela à 3 reprises
donc oui il faut tester d'abord à pression et ensuite seulement commencer à tirer (gain de temps si tu trouves une fuite en + des autres avantages déjà cités)et ce que ce soit sur une petite ou grosse install.
tu faisais l'erreur de ne pas voir l'application de l'azote dans le tirage au vide!!
attention également qu'après avoir cassé le vide à l'azote, tu dois faire partir l'azote (la pression) avant le tirage au vide suivant; et bien- sûr l'opération se termine par un tirage au vide avant de mettre ensuite... le fluide prévu cette fois au lieu de l'azote.
l'azote n'est pas cher en comlparaison avec les fluides...l'azote là pendant que tu lis tu le respires!! c'est le composant principal de l'athmosphère (sais plus combien de % ??)
allez à +

Message édité par : Aircofrigo / 11-04-2009 19:58


  Profil  
nh3
633  
    

nh3
  Posté : 11-04-2009 20:08

Salut Géniclimatfroid

Pour ce qui est des installations à grand volume je peux te confirmer qu'une épreuve est bien faite, à l'azote et sous le contrôle d'organismes agréés genre APAVE ou équivalents.
ça coute cher .............mais c'est la loi. En fonction des fluides et des diamètres il y a en plus des radiographies des soudures qui sont faites ça va de 10% à 100% selon les cas de figure.

Un dessin isométrique de chaque tronçon de circuit est dessiné, les numéros de coulée (fonderie) de chaque coude ou tube y est reporté, l'identité du soudeur qui a fait le travail y figure également etc etc ...Sur un chantier industriel tout ce travail nécessite une grande rigueur pour tout répertorier. La mise en conformité de l'intallation passe par le respect de la ''DESP'' : Directive des équipements sous pression.

Les épreuves sont faites par tronçon, en fonction des pressions maximales de service : Soit 1.1 fois cette pression.
Il existe aussi des épreuves hydrauliques, j'ai du y passer une fois, je ne vous dit pas la galère pour arriver à sécher l'intérieur du circuit une fois l'épreuve réalisée ( air chaud pulsé et tirage auvide)

a noter que sur une installation de grand volume, l'épreuve pneumatique peut être extrèmement dangereuse en cas de rupture d'un élement, lors de celle ci on fait évacuer tout le monde de la salle des machines.
Il en va de même pour les épreuves radios qui génèrent un rayonnement important.

''Pensons en hommes d'action et agissons en hommes de pensée''

  Profil  
discus
1109  
     
 Membre averti

discus
  Posté : 12-04-2009 06:43

Salut à tous et bonnes fêtes de pâques.
Il existe aujourd'hui des détecteurs de fuite a ultrasons,ce qui évite d'introduire du réfrigérant lors de la recherche de fuite.Charge à l'azote puis détection aux ultrasons......l'avenir.
Au fait pour la grosseur des molécules pourquoi ne pas utiliser de l'hélium au lieu de l'azote???le prix peut être.
Le tirage au vide poussé élimine également l'humidité résiduelle.
@+ DISCUS

  Profil  E-mail  
Geniclimafroid
237  
   

Geniclimafroid
  Posté : 12-04-2009 20:52

Ok merci beaucoup à vous tous pour vos réponses et joyeuses pâques!!
A+


  Profil  
Sauter à :