Index du Forum » » Pour parler de tout » » crédit d'impot sur centrale I cool
Auteurcrédit d'impot sur centrale I cool
BA43
924  
    
 Membre averti

BA43
  Posté : 16-02-2013 11:49

salut à tous
qqun m'a parlé d'un possible crédit d'impot pour un client remplaçant des installation monoposte par une centrale de type i cool ou équivalent
qqun peut il m'apporter des infos suplémentaires
merci d'avance

à coeur vaillant rien d'impossible

  Profil  
adelclimatisation
4240  
     
 Modérateur

adelclimatisation
  Posté : 16-02-2013 12:02

salut BA43 et bon week end a ts
j ai regardé sur le net mais je ne trouve rien a ce sujet.
as tu essayer de voir avec le constructeur ? il doit eter au courant si y a moyen d appliquer le credit d impot a ses centrale ou pas.
peut etr adrien a une info la dessus ??
cordialement

"si l homme avait une riviere en or,il en espererais une deuxieme"

  Profil  
booster
729  
    
 Membre averti

booster
  Posté : 16-02-2013 12:24

Salut les gazeux,
les credits d'impots sont pas réservé aux particuliers?????

  Profil  
PL
2320  
     
 Membre averti

PL
  Posté : 16-02-2013 19:13

Bonsoir. Il n'y a pas de crédit d’impôt pour les entreprises. Et pour les particuliers c'est fini depuis 2009(je ne suis pas certain pour l'année)

  Profil  
Adrien
3649  
     
 Administrateur

Adrien
  Posté : 16-02-2013 19:42

Non par contre il y a le cumac:


Cumac (kWh cumac)
Unité comptable retenue dans le dispositif français de certificats blancs ou certificats d'économie d'énergie. "Cumac" signifie cumulé et actualisé. Il ne s'agit pas d'une unité d'énergie physique, mais d'une unité de comptabilité adaptée à un travail d'évaluation statistique.

Le principe cumul-actualisation est le suivant: on comptabilise l'économie d'énergie forfaitaire associée à une mesure ou action d'économie au moment ou celle-ci est prise. L'économie est estimée par rapport à une durée d'effet (généralement la durée de vie d'un équipement), et prend en considération les caractéristiques prévues du marché sur la durée d'effet, ce qui demande une actualisation.

Par exemple, pour évaluer l'économie obtenue en installant une lampe basse consommation (LBC), il faut prendre en compte la proportion de LBC dans l'ensemble des éclairages, car une économie ne sera obtenue avec une nouvelle LBC que si celle-ci remplace un éclairage classique, et non pas une LBC équivalente déjà installée. Il faut aussi prendre en compte la progression des LBC dans l'ensemble des éclairages; cette progression a pour effet de déprécier le montant de l'économie, un peu comme une monnaie se déprécie en présence d'inflation. Le taux de dépréciation retenu en 2006 pour les actions d'économie standardisées est de 4%.

Message édité par : Adrien / 16-02-2013 20:10


  Profil  www  
PL
2320  
     
 Membre averti

PL
  Posté : 16-02-2013 20:33

Bonsoir. Ce qui veut dire Adrien, que ce peut ètre un argument de vente, et pour une entreprise d'effectuer des économies au niveau des impôts et de diminuer ces factures d’électricité? Et sans compter le reste, deduction TVA et que sais je..... Et nous donne du travail, intéressant.

  Profil  
BA43
924  
    
 Membre averti

BA43
  Posté : 23-02-2013 09:29

salut àtous
merci de vos contributions

à coeur vaillant rien d'impossible

  Profil  
Sauter à :