Index du Forum » » Règlementation » » detecteur presence CO2
Auteurdetecteur presence CO2
frigopathe
1494  
     
 Membre averti

frigopathe
  Posté : 06-06-2012 22:29

quelqu'un connait t'il les regles concernant l'obligation ou non des détecteurs de presence CO2 dans les CF, les espaces confinés...

Tant que tu as mal, que tu souffres, ou que tu te poses des questions...c'est que tu as encore envie.

  Profil  
Utilisateur Supprimé
208  
   

  Posté : 06-06-2012 22:33

Je ne sais pas si il y a des règles mais en tout cas à l époque ou j étais JC pas de détection sur les postes cf ou vitrines.Comment font axima qui proposent le r 744 en frigoporteur en gms ? est ce qu'ils mettent des détections dans toutes les cf ? On se posait la question l'autre jour si quelqu'un a des infos...

  Profil  
master1551
86  
  

master1551
  Posté : 07-06-2012 07:14

On installe un détecteur pour chaque locaux ou la présence de CO2 peut être possible.




  Profil  
TINOU
269  
   

TINOU
  Posté : 07-06-2012 07:17

A ce jour il n'y a malheureusement aucune obligation
Cele deviendra obligatoire quand quelqu'un sera retrouvé mort dans une congel suite à une asphyxie
Un bureau d'étude nous l'a imposé dans un cahier des charges
Bilan plus de 100000 € de capteurs et centrale
Le client a vite fait ton choix et a oublié l'option tout CO2


Le savoir ne vaut que s'il est partagé par tous

  Profil  
master1551
86  
  

master1551
  Posté : 07-06-2012 11:41

Le detecteur coute environ 500€ pour nous


  Profil  
guitals
382  
    
 Membre averti

guitals
  Posté : 07-06-2012 19:54

il est obligatoire de mettre un détecteur de co2 dans tout espace susceptible d’accueillir des personne, sdm, cf, surface de vente,...
en fait dès qu'il y a un échangeur si ont fait simple

moi je dit ça, je dit rien.

  Profil  
ryton
25  
 

ryton
  Posté : 07-06-2012 19:57

Bonsoir, pour ma part c'est detecteur à 1m du sol dans chaque CF-, un dans les combles au niveau des stations de vannes, et un en SDM le tout relié à une centrale de detection type DRAGGER ou OLDHAM.

  Profil  
vercorcris
684  
    
 Membre averti

vercorcris
  Posté : 07-06-2012 20:02

salut il existe des détecteur individuel

quand tu rentre dans une chaufferie du doit mettre un détecteur le gaz j ai oublié mais ces obligatoire pour nous

monteur dépanneur frigoriste ( MDF limoge afpa)

  Profil  E-mail  
glagla
2278  
     
 Modérateur

glagla
  Posté : 07-06-2012 22:51

bonsoir à tous

pour ce qui concerne le co2 il est obligatoire de mettre un detecteur de fuite et une ventilation qui est associé a ce detecteur sur tous les espaces confiné.il existe ce que l'on appelle la ft 238 qui en parle très bien.
si certains sont interessé j'ai 2 document français de l'inrs qui en parle et qui nous donne les normes, j'ai egalement une reglementation luxembourgeoise pour tous ce qui est instal aux co2.

pour ma part sur chacune des instalations co2 que j'ai effectué et mise en service, il y a detecteur dans chaque chambre, detecteur en salle des machines, clapet anti retour en entrée d'evapo, bien entendu les detecteurs de chambre coupe le froid et la ventil en cas de detection.

si quelqu'un veut les docs donner moi vos MP je vous transmetrais

@+



si tu mets ceux qui brassent de l'air d'un côté ...et ceux qui te pompent de l'autre...tu as la climatisation gratuite

  Profil  E-mail  
romg2007
24  
 

romg2007
  Posté : 08-06-2012 21:06

Bonsoir a l'entrée salle des machines il y a un inter auto/ manu de l'extracteur ,moi par principe marche manu .

  Profil  
ThierryG
109  
   

ThierryG
  Posté : 27-05-2015 19:02

Bonsoir à tous

Après lecture de vos échanges, je me permets de rectifier quelques points !

- Le R744 est classé A1-L1 comme beaucoup d'autres (R404A, R134a....), la EN 378 s'impose aussi à lui, mais comme pour un fluide de la même catégorie A1.
Question ! Mettez vous des détecteurs de R404A dans chacun des chambres froides ? Si la réponse est NON... Pourquoi en placer pour le CO2!

- L'obligation est en salle des machine, si la charge est supérieure à 25kg.

- Il faut juste pour les passages ou CFs en sous sol, cave, cage d'escalier prévoir un détecteur si le la limite pratique dépasse les 100g/m3.

Je reste à votre disposition....

  Profil  
dmarco
5882  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 27-05-2015 19:38

Bonjour à tous,
Citation : ThierryG ... Il faut juste pour les passages ou CFs en sous sol, cave, cage d'escalier prévoir un détecteur si le la limite pratique dépasse les 100g/m3.

Je ne suis pas spécialiste dans ce domaine, mais .... Comment veux-tu être certain que cette limite ne soit pas dépassée, s'il n'y a pas de détecteurs dans ces escaliers ( empruntables par n'importe qui ) ou "cave" pas spécialement réfrigérées!?

A un moment, il faut aussi attirer la réflexion du client sur les avantages qu'il investisse dans quelques détecteurs supplémentaires .... même si ceux-ci ne sont pas spécifiquement prévus dans nos textes professionnels.

Bien sûr, les clients trouveront toujours ca trop cher ( et Carrefour n'aura jamais prévu de budget pour ces dépenses annexes ) Les pauvres ....

Logique élémentaire, vous ne trouvez pas?

@+

  Profil  
ThierryG
109  
   

ThierryG
  Posté : 27-05-2015 20:26

C'est justement le rôle du frigoriste ! Le conseil.

Il y a les obligations réglementaires, et le bon sens !

Il faut identifier les zones à risque.

Par mon intervention, je souhaite juste mettre en avant le fait que le R744 n'est pas plus dangereux que les fluides de sa même catégorie.
Les risques sont lors de mauvaises manipulations réalisées par des professionnels.


  Profil  
dmarco
5882  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 27-05-2015 21:21

Oui ... et non!

Comme tu t'en doute, je me fais içi "l'avocat du diable", mais je ne suis pas ( tout à fait ) d'accord car il faut "différencier" les différents intervenants!

Nous sommes d'accord sur le fait que tout se passe bien sur une installation neuve, parce que les plans auront été passés entre divers intervenants ( et bien échu qu'il n'y en ait pas eu "un" qui ait cherché à mettre sa petite pierre à l'édifice! Là, ca sera bardé de capteurs partout.

Mais il y a aussi le cas de ce que j'appellerait le remodeling plus "rustique";
Un petit projet au départ, un opérateur désigné qui fait intervenir son petit bureau d'études ( qui bosse essentiellement sur plans fournis ), un commercial qui ne veut pas "perdre" le marché et une équipe de montage qui suit à la lettre ce quoi est prévu au devis.
A ce moment là, on risque d'oublier des trucs, de serrer un peu trop sur les marges ... et ces marges deviennent vite une limite qu'il ne faut absolument pas dépasser.

Et on se retrouve avec des "caves" partiellement transformées en lieux de grand danger.

Le problème c'est qu'une fuite de nh3, tu le sens vite .... une fuite de CO2, tu ne sens rien, et le gars qui bosse au fin fond de cette cave finira en ipoxie mortelle dans son coin!

Je ne parle même pas du dépanneur ( qui lui, arrivera de toute façon, toujours de l'extérieur, et donc plus près de la sortie d'urgence ), mais du simple employé libre-service qui ... faute de prévoyance à un niveau ... s'est retrouvé coincé sans s'en rendre compte! Or si le gars commence à remettre en question les décisions prises avant ... au mieux, on ne l'écoutera pas ... au pire, ses conseils finiront aux oubliettes ( car budget clôturé )!

Où sont les textes qui obligent les GMS à former tous leurs personnels à ces risques? A ma connaissance, ils n'ont pas encore été écrits! Or, tout le monde sait qu'en GMS, n'importe quel employé peut-être amené à se rendre dans les réserves!!
En cas de problème, QUI sera responsable? Carrefour parce qu'il n'aura pas formé son personnel? Ou l'opérateur parce qu'il n'aura pas disséminé suffisamment d'alarmes?

Comme d'habitude, tant qu'il ne se passe rien, on évite d'ouvrir la boite de Pandores, et en cas de problème .... on se rejette la balle l'un l'autre!

Certains textes existent pour nos installations! Certains sont très contraignants ( voire trop parfois ), d'autres sont .... désespèrément absents ou trop souvent inappliqués! Certains textes viennent de Bruxelles, d'autres purement "Franco-Franchouillards" arrondissent les angles pour d'obscures raisons, un syndicat professionnel quasiment absent qui ne communique que très peu....

Bref, autant d'éléments pour que chacun fasse ( un peu ) à sa sauce, et on se retrouve à l'état actuel! Selon qu'on soit au nord, sud, est ou ouest ... chaque cas est différent.

Un peu dommage, non?

@+

  Profil  
Motiok
1076  
     
 Membre averti

Motiok
  Posté : 28-05-2015 00:58

Citation : ThierryG 

Par mon intervention, je souhaite juste mettre en avant le fait que le R744 n'est pas plus dangereux que les fluides de sa même catégorie.
Les risques sont lors de mauvaises manipulations réalisées par des professionnels.

 


Salut,

Pour information le CO2 est un fluide toxique, moins que l'NH3, mais toxique tout de même.

0.5% de CO2 dans l'air = valeur moyenne d'exposition pour 8 heures
3% = valeur limite d'exposition pour 15 min
3 à 4% = hyperventilation, rythme respiratoire passe de 100 a 300%
5% = ivressse, maux de tête, vomissement
>10% = Perte de connaissance en quelques minutes
>20% = convulsion, coma => mort

Sachant par ailleurs que la présence de CO2 dans le sang altère le pH (rend acide), une exposition répété au CO2 peut entrainer le coma des reins...

Et donc Thierry petite question : sachant qu'un oxygènomètre affiche 20.9% en général, que va t'il afficher si on ajoute 5 % de CO2 dans l'air ?


Commencer a réfléchir, c'est désobéir.

Soyons pas si dur de la feuille :D
https://www.youtube.com/watch?v=xgLVLjYALvE

  Profil  
detente
2006  
     
 Modérateur

detente
  Posté : 28-05-2015 09:43

comme tout fluide naturel..


  Profil  
ThierryG
109  
   

ThierryG
  Posté : 28-05-2015 21:26

Bonsoir

Lorsqu'il y a 5% de CO2, l'oxygène va passer à 18,7% environ....

C'est ce qui correspond lors de nos phases respiratoires !

dmarco : Je suis d'accord avec toi . En espérant que la même démarche est faite avec l'ensemble des fluides A1 .....



  Profil  
Motiok
1076  
     
 Membre averti

Motiok
  Posté : 29-05-2015 11:47

Re,

En effet le seuil minimal acceptable est de 17%, en dessous il y a risque d’asphyxie, 12% c'est la perte de connaissance.

Sachant que dans l'air il y a 20.9% d'oxygène et 78% d'azote :

20.9 x 5% = 1.045 %

Il te reste donc 19.8% d'oxygène dans l'air. Ton oxygène-mètre s'alarme en dessous de 19% : tu es donc en train de t'intoxiquer sans manquer d'oxygène.

Cette formule m'a été donné par le formateur, elle est utilisé pour tout les types de gaz pas seulement avec nos fluides.
Et même si cela ne correspond pas a d'autres résultats, pose la plus simplement :

Air = 20%azote + 20%azote + 20%azote + 20%azote + 20%oxygène
Moins 1% CO2 - 1% CO2 - 1% CO2 - 1% CO2 - 1% CO2


5% c'est une bonne valeur repère si on oublie les formules, les cours...etc si tu connais les proportions de l'air en général t'arrive toujours a retrouver tes petits.


Sachant que l'alarme de l'oxygène-mètre se situe a 19 %, quand elle sonnera combien de % de CO2 il y aura dans l'air ?

20.9-19 = 1.9%

1.9 = 20.9 x X/100
1.9/20.9 = X/100
0.09 = X/100
X = 9

Lorsque l'alarme sonne, indiquant qu'il commence a te manquer de l'oxygène, tu es en présence de 9% de CO2.

La perte de connaissance est a 10%...

--------------

Manque d'oxygène = 12% = asphyxie

20.9-12 = 8.9 % d'oxygène en moins

8.9 = 20.9 x X/100
8.9/20.9 = X/100
0.43 = X/100
X = 43

Tu sera asphyxié avec 43% de CO2 dans l'air.(ou 43% de n'importe quel gaz après tout)

Mais au delà de 20% de CO2 tu sera déjà mort par intoxication....




J'ai rien contre le CO2, c'est un fluide formidable de passé, présent et d'avenir (comme l'NH3) mais il y a des risques et il faut s'en prémunir.

a+

(sources : centre de formation de JCI/York)


Commencer a réfléchir, c'est désobéir.

Soyons pas si dur de la feuille :D
https://www.youtube.com/watch?v=xgLVLjYALvE

  Profil  
ThierryG
109  
   

ThierryG
  Posté : 29-05-2015 12:21

Félicitation pour cette démonstration.....

  Profil  
Sauter à :