Index du Forum » » Vos anecdotes » » anecdotes
Auteuranecdotes
frigopathe
1494  
     
 Membre averti

frigopathe
  Posté : 14-05-2012 23:21

petit flash back sur la panne qui vous a fait le plus peur, par sa difficulté, par la situation purement épouvantable...



Tant que tu as mal, que tu souffres, ou que tu te poses des questions...c'est que tu as encore envie.

  Profil  
adelclimatisation
4240  
     
 Modérateur

adelclimatisation
  Posté : 15-05-2012 09:25

salut frigopathe et bonne journee a ts
pour moi un chargé d affaire qui n est pas le responsable de mon service,mais que des fois fait appel au SAV,me dit tu va a tel gymnase ils ont une cta qui ne donne pas sataisfaction,tu fait le relevée de ce qui ne va pas pour reparation et un relevée de l instal pour faire une proposition de contrat de maintenance. j arrive sur place et je doit attendre 1H,le responsable technique me dit que le rdv est pour 14H30 et me dit qu il ne peux pas me laisser rentré tant que les architectes,les experts,les installateurs,les avocats...etc ne sont pas la je comprend de suite que ce n est pas un depannage mais une audite de l installation qu il faut faire. et la je comprend mieux pourquoi le chargé d affaire avait insisté sur le fait que je ne devait pas trop en dire au client,mais plutot lui dire qu il recevra le rapport par la suite,et qu il fallait faire attention a ce que je dit :paf .
heureusement j ai tjr un ensemble de rechange et du parfum dans la camionnette au cas ou .bref,je ne vois arriver que des costrads cravate et attaché caisse,du style lorsqu il se disent bonjour c est avec une poigné chaleureuse et grand rire,mais lorsqu il s agissait de moi c etait le bonjour de nous n avons pas le memes valeures :paf . sur ce la responsable du gymnase se pointe et la je comprend quelle est en conflit avec la majorité de ces monsieures presents,bureau d etude,architecte,installateures,buraeu intermediaire...etc. que l affaire ira au tribunal et que je fait office d expert technique qui demelera la chose et qui distribuera des bons ou mauvais points hola,ca n a rien a voir avec ma mission de depannage ,et surtt que je doit rester neutre dans l histoire :paf .nous nous mettons au tour d une table (+de 25 personnes) et la damme commance a pointé du doigt ce qui ne va pas sur l instal. au passage ce n est pas une cta malgrés le fait que ts s accordenta l appeler ainsi.c est un roof top ETT,reversible et accouplé a une chaudiere lorsque les besoins se font plus important ,mais aussi et surtt pour evité le bruit la nuit,c est la chaudiere qui prend le relais.d aprés la damme et le responsable technique l instal ne donne sataisfaction que en inter saison,ou alors lorsque les 2 salles ne sont pas occupées .lorsqu elle a fini,apres ce sont les experts qui prennet la parole et qui chacun va de son diagnostic et dans la foulé c est les contres expert qui ramenent leurs fraises,les architectes,le bureaux d etude ainsi que l instalateur y vont de leurs remarque et conclusion.j ai bien fait de ne rien dire et d ecouter ce qui se disait.et j ai compris la situation , en fait ts les soit disant expert architecte,bureau d etude...etc etaient liées les uns les autres donc ils avaient interet a induire en erreure la cliente,pour ne pas assumer la realité de l installation qu ils ont concu pour les uns,vendu pour les autres.mais ts le long de leur discution sans le vouloire ils n ont fait que renforcé l idée que je m etait faite dés le depart.en effet dés que la cliente a brandie un enregisrement des T° et qu elle avait commancer a decrire l installation,je me suis desuite dit : merde, l instal est sous dimensionné . ce qui m a totalement conforté dans mon idée c est lorsuqe un d'eux dit mais en renouvellement d air la cta repond bien aux cahier de charge le debit est bien prevus pour 1000 personne ( la il essaie de duper la damme et joue sur les mots) il dit bien que le debit pour renouveller l air est bon ,ce a quoi je pose la question suivante: lorsque l installation a du mal a climatiser savez vous combien de personne y a dans les salles,et en hivers jusqu a quelle t° ext votre instal peux fournir du chaud? la damme avec document a l appuis me dit que au maxi il n ont jamais eu plus de 600 personne en ete et que en hiver la salle n a jamais ete suffisament chaude lorsque les T° descedait en dessous de 10° ext et que a ce moment meme avec la chaudiere ils y arrivaient pas.un des intervenant reramene sa fraise et tente de faire croire que c est une mauvaise utilisation de la part du client,et que la cta est bien dimensionée pour un renouvellement d air pour 1000 PERSONNE.
je me retourne vers mon voisin de table et lui glisse a l oreille pour moi le roof est mal dimensioné et personne ne veux prendre ses responsabilité,celui ci souri puis me fait comprendre que j ai raison mais que c est lui l installateur,et que a ce titre il ne peux pas foutre le bureau d etude dedans car ils lui donne pas mal de chantier,et que le bureau d etude lui meme ne peux foutre l architecte dedans car il leur fournis pas mal de client.j etait degouté de voire que meme l espece de contre expert va dans le sens des autres et ne defand pas du tt les interet de sa cliente :paf .je demande si qlq un peux nous dire pour quel delta T interieur/exterieur le roof a ete selectionné et combien de personnes ont ete prise en compte dans le bilan thermique. reponse delta T de 4K et 500 personnes :paf .et la c est comme si j avait declanché la guerre,les uns disent que le cahier de charge ne parle que de 500 personnes le client soutient le contraire et que c est bien 1000 personne qu il fallait prendre.
bref j avait touché la ou ca faisait mal. ensuite on me propose d aller voire la bete sur le toit,en commance par la chaudiere qui est en defaut depuis X temps et en plus reglage de consigne manuel a 60°C,je demande pourquoi une sonde ext ne pilote pas la chaudiere et ainsi on pourrais fonctionner avec une loi d eau,on me dit que c est en cours,mais le client dit qu elle tjr ete regler comme ca et qu il n a jamais ete question de sonde ext.dommage avec une chaudiere drneir cris faire du TOR.
le roof c est une sacré bete,tres propre et bien entretenu,on le voyant je me dit on dirais qu ils l ont fait sur mesure,y avait pas assez d espace et la ca me fait tilte.pris d un doute je vais discretement voir l installateur et lui fait part de ma conclusion. je lui demande si ils n avait pas d autre possibilité que cette endroit pour le roof,il me repond que non,et je lui dit pour moi le roof est sous dimensionné tt simplement a cause de la place,ils n auraient jamais pu mettre un roof plus puissant,donc ils ont pris le roof qui pouvait rentré dans l espace restant sur le toit.il me confirme que c est ca et que lui et le bureau d etude ont les mains liée,car cela met en cause l architecte qui a merdé dés le depart.cette aprés midi la a ete vraiment epouventable pour moi,car je vois un tas de gros porc qui se sont entendu a ne pas prendre leurs responsabilité et que moi j avait pour ordre de ne rien devulgué au client,tant que je n ai pas fait part de mon rapport a notre chargé d affaire :paf . un des moment que j ai savouré c est lorsque moi j ai saluet certains d entre eux a la fin de l assemblée et que cette fois ci c est moi qui les prenait de haut et que on les regardons je leur distlait le fameux message " nous n avons pas les mems valeures"
cordialement

"si l homme avait une riviere en or,il en espererais une deuxieme"

  Profil  
Utilisateur Supprimé
208  
   

  Posté : 15-05-2012 21:25

Bonsoir a tous,

Ma pire inetrvention a eu lieu le 13 juillet 2011. J étais sur un hyper en vidange depuis une semaine et je m apretais a débaucher... Je me voyais déja au feu d artifice qui allait se passer pas loin de chez moi ...
Sauf que, petit crochet par le pc sécu a 17h pour voir si pas d alarmes avant de partir et la le mec me dit je croyais que c était toi car ça n arrete pas de tomber depuis un moment !!! Je regarde au pc : tous les postes en bout de ligne sur une centrale étaient en rideau.
La je me dis que j ai droit a une grosse fuite, la pétoire en question est une 4 * 50cv pourrie jusqu'à la moelle, ni une ni deux détecteur en main me voila courant partout : labos, salle des machines, condenseurs puis vitrines... Au bout d un moment je m dis que ça va etre chaud pour trouver du gaz l heure passant: j appelle le responsable de l agence voisine qui débarque peu avant 20h avec 200 kgs.rassuré je me dis que je peux continuer ma recherche serein... 20h30 je trouve la fuite, enfin je devine le détecteur s emballe a coté du boucherie trad, j ouvre la plinthe pour inspecter le regard je vois un nuage saturé dans le regard !!!BINGO ... sauf que la fuite n est pas dans le regard, mais le nuage suit les fourreaux donc comment localiser ?? je vais inspecter un autre regard et le détecteur se calme , je me dis ça doit etre de l autre coté. Finalement c était bien ça mais il y avait 2 bras de collecteur qui partait d un coté du magasin mais qui devaient etre pincés brasés plus loin car pas la moindre vitrine dans le secteur ...
21h, décision de supprimer ces bras de collecteur qui n alimentent plus rien , avec un peu de chance la fuite sera sur l un de ces tubes . Je tire au vide la centrale , supprime les tubes , mets les 200 kgs et remet en route . pas de chance pas assez de gaz, les postes stagnent en température mais ne descendent plus, j appelle mon chef qui me dit je prends tout ce que j trouve a la boite et je te rejoinds (1h de route) .
Minuit le voila qui se pointe avec 200 autres kilos, le temps de tout mettre , observer le nuage qui s était dissippé dans le regard controler la descente en t° des postes je suis rentré a 2h du mat' alors que j avais attaqué a 8h le matin ...quand je suis rentré ma cops revenait juste de la soirée ...Quel f...g job !!!

  Profil  
mars
4555  
     
 Membre averti

mars
  Posté : 15-05-2012 21:56

en dépannage comme ça ça me viens pas, mais une belle anecdote en montage:

Je finalisai l'installation d'une cta un vendredi ( c'est toujours comme ça =), et il me restait le bulbe du thermostat de sécu à passer.

le cahier des charges imposait que tous les accesoires soit à l'extérieur de la cta.

J'étais tous seul sur site car pas assez de boulot pour 2.

j'utilise ma scie cloche pour passer un tube iro de 16 et j'ammorce doucement , puis ne se perçant pas je vais plus vite tous en "contrôlant" la profondeur de coupe, et là je sens que je suis au bout et ça dérape un chouille:

Crosse batterie à eau percée comme il faut, et les vannes d'arrêt sont à 300m plus bas ( escalier et couloir).

j'ai jamais couru aussi vite et j'ai jamais monter un chalumeau aussi vite sans me poser la question du poid du roller flamme.

Il fallait se manier car ça coulait dans un labo en dessous qui venait juste d'etre mis en condition de prenettoyage P3. heureusement la cta était sur bac à condensat de sécurité mais un bac de 5 cm de haut donc pour ainsi dire pas très gros.

Je répare ma connerie du mieux possible, au passage battrie très peu accessible car poutre bois en face du caisson et accès galère.

Réparation ni une ni deux et remise en eau en priant le bon dieu que la réparation soit bonne: ok pour l'étancheité.


3 ans après je dois aller changer cette batterie suite au diagnostique d'un collegue : fuite sur échangeur.

Je me dis je suis sûr que c'est la crosse qui a lachée.

J'appelle le collegue pour plus d'infos: il me dit soudure du collecteur rouillée et percée ( à l'opposée de ma réparation), et là un soulagement incroyable m'envahi car je l'avais mauvaise car le client au top et je voulais pas etre la cause de cette panne.

résultat remplacement de la batterie dans la journée et j'en ai profité pour regarder ma vieille réparation, et comble de l'histoire c'était cet endroit le plus propre de la batterie.



  Profil  
frigopathe
1494  
     
 Membre averti

frigopathe
  Posté : 15-05-2012 22:31

en 2001 j'étais chez johnson, et en astreinte un samedi soir je vais dans un intermarché vers 22 ou 23 heures pour une disjonction.
le patron m'attend et on se dirige vers la SDM, il dévérouille la porte, je lui presse le pas et entre. l'armoire est juste derriere la porte de la SDM, j'ouvre l'armoire, condamnant le passage au patron et scrupte les départs.

Chouette, pas longtemps à chercher car le tetra est devant mes yeux, je le remonte et informe l'adhérent du probleme, et au moment ou je retourne la tête vers l'armoire, le disjoncteur tetra explose littéralement.
j'y vois plus rien, j'ai l'impression d'avoir les yeux fermés et j'ai un soleil imprimé dans mes yeux.
j'entend pas l'adhérent qui a été scotché par l'intensité de l'arc, le bruit et la surprise.
j'arrive à sortir de la SDM et là mon tee shirt est parsemé de petits trous de brûlure, une cinquantaine, au moins.

il me demande si je veux qu'on appelle les pompiers, la peur et l'adrénaline mélangées me pousse à d'abord aller aux toilettes m'examiner,( vu l'état du tee shirt).

qques minutes plus tard je lui dis que ca va et je continu, je recherche un probleme qui aurait justifié l'explosion du disjoncteur, et la disjonction.
pas trés performant, manque de méthode et un peu destabilisé, je branche le départ du poste en parallèle sous un autre départ. et je m'arrache en croisant les doigts et en me disant qu'on verra lundi.

sur la route, les phares des voitures me tuaient les yeux, cesoir là j'ai vraiment pas fait d'excés de vitesse. et en arrivant à 500m de chez moi, les keufs.
le keuf me fait signe de stopper, s'approche de moi et me fout sa grosse torche de flic dans la tronche, la ca a été terrible, ....

bref je rentre chez moi enfin chez ma mére.
1 heure aprés, j'appelle à l'aide ma petite maman, parce que j'ai trop mal et je ne peux plus ouvrir les yeux.
salade de rondelles de patates sur les yeux, anti douleur...

le dimanche matin, rebelotte.Appel du même magasin.
La j'appelle le responsable de l'agence de perpignan, le tech sur perpignan, aucune reponse.

Bref, c'est ma mére qui ma emmené, qui a vidé le meuble trad avec l'adhérent, car imposible d'ouvrir les yeux en pleine journée.

conclusion, sacrés EPI, heureusement que je ne l'ai avaient pas sinon j'aurais été en tord.

Tant que tu as mal, que tu souffres, ou que tu te poses des questions...c'est que tu as encore envie.

  Profil  
frigopathe
1494  
     
 Membre averti

frigopathe
  Posté : 15-05-2012 22:36

blague à part c'est malheureux mais je genre de connerie ne m'a même pas servi de lecon, car je travaille toujours comme au premier jour sans sécurité si ce n'est les pompes

Tant que tu as mal, que tu souffres, ou que tu te poses des questions...c'est que tu as encore envie.

  Profil  
glagla
2284  
     
 Modérateur

glagla
  Posté : 16-05-2012 00:51

bonsoir à tous

dans le genre dépannage à la con je dois detenir la palme, pour rendre service à un client je vais depanner l'éclairage.....de ces toilettes (j'etais jeunes et inscouscient à l'époque)

comme tout a chacun pour commencer mon depannage j'appui sur l'interupteur et là effectivement le client a raison aucune lueure sur cette foutu ampoule :paf :paf

je file au camion chercher une ampoule, demonte la verine remplace l'ampoule et là stupeur toujours rien

donc je recherche l'armoire électrique et le fameux disjoncteur qui alimente se p....n d'éclairage ...je repère la bete en question, pas de disjonction, je prends mon metrix et là il y a bien du 220 volts en sortie de disjoncteur (pour les puristes a l'époque EDF delivrait encore du 220 volts et non 230 volts comme aujourd'hui)

je remonte a l'etage prends un escabot et me met a rechercher la boite de derivation dans le plafond, et là commence une vrai expedition digne des plus grands spédeologue...j'entrevoie un peu plus loin une lueur d'espoire, la fameuse boite de dérivation, ni une ni deux je démonte le couvercle et mesure ma tension bingo 220 volts également.

je redescends amère de cette victoire et commence a tournée en rond en me demandant ce qui pouvait bien cloché sur cette foutu lampe, et là me vient une idée de genie (c'est pas souvent il est vrai, pour ca que je l'écris en gras), donc je retourne dans les toilettes et décide d'appuyer une nouvelle fois sur l'interupteur, et là le miracle se produisit une belle lumière etincelante jaillit de cette p....n d'ampoule

eh oui j'ai perdu 3 heures parceque j'ai voulu aller trop vite :paf :paf :paf

@+



si tu mets ceux qui brassent de l'air d'un côté ...et ceux qui te pompent de l'autre...tu as la climatisation gratuite

Message édité par : glagla / 16-05-2012 12:42


  Profil  E-mail  
PL
2320  
     
 Membre averti

PL
  Posté : 16-05-2012 20:33

Bonsoir. Le cri qui tue et heureusement, depannage disjonction clim en salle info,+ 25 ans afin de comprendre la situation, coupure du general clim, recherche sur celle-ci etc... et d'un seul coup travaillant sur la puissance pour x raison boum! je me retrouve collé sur le jeu de barre, qui à l'époque etait sans protection, reenclecher par une personne de service ayant accés à tout, gardien ou autre, heureusement sans gravité, seulement le disjoncteur servait aussi de puissance pour un autre reseau de lumière ou je ne sais plus quoi, circuits non dissociés, et bien sur je n'avais pas mis en totale protection le disjoncteur, un panneau aurait suffit afin de ne pas avoir ce genre de désagrement.

Pat

  Profil  
freegoreste
19  
 

freegoreste
  Posté : 03-06-2012 21:56

Adelclimatisation :ton histoire ma fait mal a la tête ,ouffffff ça fait du bien qant ça s arrete en gros rien d intéressant ça se voit que ta rien vu encore ...... comme situation de mer...parllez nous des situation qui nous donnent de l adrinaline des sueures froides des embruielles de malades,qui vous rend plus rebuste a la fin ,moi j ai des anecdotes mais ça prend boucoup de place a raconter, genre un magasin qui a fallait prendre feux ,une grue qui se casse la gueule sur un toit, les astreintes qui vous vide ......rassurer vous je ne suis pas unpierre richard ces situation ont tous plus ou moins bien fini .c trop marron quand ont y pense

  Profil  
marcel11
2324  
     
 Modérateur

marcel11
  Posté : 03-06-2012 23:10

Dépannage d'un groupe de froid sur une toiture d'un l'immeuble antenne du ministère de la justice que l'on a en entretien(on a les clés de tous l'immeuble des badges nous permettants de circulé ou on veux pendant l'intervention l'ascenseur tombe en panne donc on finit a point d'heure pour tous descendre dans la cours (7 étage sans ascenseur puisque en panne) plusieurs bouteille d'azote de 4 m3 et de fluide 2 pompe a vide station de recupe et tous le bazar .
Arrive le moment de sortir et sur le portail en plus de la serrure il il y'a une chaine avec un cadenas et on n'a pas la clé du cadenas pour sortir ,j'escalade le portail pour aller chercher le véhicule pendant que mon gars et l'apprentie passe les affaires par dessus le portail et a mon retour avec la camionnette les flics qui attrape l'apprentie quand il redescends du portail et braque mon gars.
et ça c'est finit a plus de 11h du soir après les vérifications et tous le bordel


  Profil  
mars
4555  
     
 Membre averti

mars
  Posté : 03-06-2012 23:56

Citation : freegoreste 

Adelclimatisation :ton histoire ma fait mal a la tête ,ouffffff ça fait du bien qant ça s arrete en gros rien d intéressant ça se voit que ta rien vu encore ...... comme situation de


Bonsoir, je pense qu'il faut tenir un peu plus de respect aux gents quand on ne les connais pas.

De plus j'aimerai bien t'y voir avec à ce genre de réunion, on met pas n'importe qui pour un avis technique aux conséquences aussi multiples que graves.

Pour ma part je pense quelle a bien toutes sa place dans cette rubrique

ça parle technique , bilan thermique, et relation client/BE/Technicien.

L'histoire est certe longue mais détaillée afin de comprendre le pourquoi du comment , ainsi que toutes les explications que notre cher Adel nous donne quand il s'agit de causer technique clim.
Je comprend 10fois mieux ses explications que la hot line quelque fois,j'ai évolué d'un grand pas depuis ma visite sur le site en climatisation.

Dons pas touche à notre ami Adel

et sans rancunes l'ami




  Profil  
agfroid
1863  
     
 Membre averti

agfroid
  Posté : 04-06-2012 07:27

mars et 0 abdel pour l'histoire!!
et - 1 pour freegoreste!

abdel, ton histoire m'a bien fait hallucinné!!

A+

AGFroid

  Profil  
chouchen56
826  
    
 Membre averti

chouchen56
  Posté : 04-06-2012 10:03

Pour moi c'est l'accumulation , champion toute catégorie !!!!

Après une journée de taf en poste fixe ( en sous traitant chez Mr RENAULT ) , je rentre la piaule vers 16h , et la coup de fil - dépannage en astreinte
, allez hop 40 km dans l'autre sens, j'arrive récuperer la feuille de dépannage avec la supervision et la une autre panne arrive entre temps ( même site ).
j'attaque le premier, coup de fil en plein milieu... un troisième dépannage .

Ca continue , il est 23h je termine le quatrième ( eh ouais ca a continuer )
je retourne a la supervision , un autre
la je dis au mec que ca commence a bien faire mais voila ... FAUT PRODUIRE !!!
donc aller pour le cinquième ( expédié en 2/2 puis le sixième qui m'enmenne jusqu’à 3h du mat, finalement je crois que le septième je l'ais fait les yeux fermés avec un bout de fil .

j'ai du terminé vers 5h :paf, forcément endormi dans l'express dans l'usine car trop naze pour conduire jusqu'a la chaumière et la .... toc toc au carreau ... c'était mon chef qui embauchait a 7h et me demandais ce que je faisais la en bleu a roupiller

je lui explique en décommatant , il me regarde et me dis .....

BON BAH FAUT Y ALLER LA JOURNEE COMMENCE !!
F..K Y.U

je m'en rappellerais longtemps de celle la !!!moralité j'ai éteint le téléphone et suis partis dormir dans une sous-station !!!

depuis j'ai quitté cette boite mais des copains y sont restés et aux dernières nouvelles j'étais toujours le recordman de dépannages consécutifs dans la même nuit

PS : je précise que c'est exactement le genre de chose que tu fais quand tu es jeune et plus volontaire que réfléchi, avec le recul je me dis ... quel CON !!!

C'est tout pour moi

bah c'est ça aussi !!!!

  Profil  
adelclimatisation
4240  
     
 Modérateur

adelclimatisation
  Posté : 04-06-2012 10:47

salut et bonne journee a ts
freegorest,que veux tu que je te dise
bon bein desolé,de t avoir fait perdre du temps avec mon poste et d avoir eté a l origine de tes maux de tete .cependant je n ai pas besoin de te proposer de prendre un doliprane ou autre remede,puisque tu as su te detendre de toi meme et qlq peu te relaché dans ton poste.pouvons nous concederer que l'affaire est clause? et partir sur un ton de courtoisi .
merci a mars et greg pour le soutien
cordialement

"si l homme avait une riviere en or,il en espererais une deuxieme"

  Profil  
Utilisateur Supprimé
208  
   

  Posté : 04-06-2012 18:27

Bonjour a tous,

Adel,ça c'est une réponse qui a de la classe...Propre, net et sans bavure

  Profil  
davejodo
235  
   
 Membre averti

davejodo
  Posté : 04-06-2012 23:49

Bon ben c'esta mon tour,

A cette époque je travaillait dans les camions frigos.

Je prenait a peine l'astreinte c'était le lundi, on fesait un horaire de 8h00 jusque 17h00, biensur je suis appeler à 17h30 pour un dépannage a 60km de l'atelier, arrivé sur place, les recherches habituelle, le compresseur est a remplacer, le client donne son accord car c'est du congeler mais n as pas de chauffeur pour ramener le camion en atelier, car ils roulent tous de nuit, donc, je repart chercher le compresseur que je le monte à l'échelle, a peine fini vers 22h00.

Je prend la route du retour et juste à 20 km de la maison, on me sonne pour un camion charger de carcasse de veau qui ne refroidit plus, le moteur ne tourne plus,???? à 120km,
je fais demi tour et part direct chez le client, arrivé sur place 00h00, le moteur tourne mais ne refroidit pas?

Fuite de gaz à la kvl qui se fixe sur le compresseur, bien sur mon collegue en as placer une la semaine précédente, et il n'y en as plus dans la camionette.( monsieur n as pas refait le stock de la camionette????)
Retour atelier et encore de la route jusque chez le client, pour le remplacement de celle-ci.

Au remontage un o-ring est hs, je cherche la valise avec les o-ring dans la camionette, elle n'y est plus????? ( je raprendrait plus tard, que mon collegue en as eu besoin chez lui pour reparer un robinet le week end et qu'il as oublier de la remettre car il était presser d'aller as un barbecue!!!!!

J'ai du chercher discretement dans l'atelier de maintenance du client après un o-ring qui irai, et j'ai quand même un peu de chance.

Enfin de retour à la maison à 5h30 et 6h00. Je me lave et direct au lit à 6h30

A 10h00, j'ai mon boss qui me sonne et me dis, enfin, m'engueule, " et quoi la marmotte tu vient pas bosser aujourd hui,ou tu vas faire le pourris qui as fais quelques heures hier, j'ai prévu du boulot pour toi aujourd'hui"

Ni une ni deux, je me rabille et 20 minutes après, j'étais dans son bureau, je lui ai jeter mes bons de travaille et je l'ai engueuler et lui ai dit : que pendant que lui dormait, moi je bossait et que je suis rentrer à 6h00 du mat alors que j'avait pris le service la veille à 8h00 du mat, et as par deux coupure de 30 minutes sur 22h de taf, je n'avait pas arreter. que si ca lui allait pas je lui laissait sa camionette et que le concurent serait heureux d'avoir un ouvrier aussi courageux. et j'ai terminer ma prise de bec en lui disant: ne t'avise de me sonner avant 18h00.

Je pense que l'on m' as entendu gueuler dans tous le zoning.

Je suis ensuite descendu et je suis aller trouver mon collegue qui fesait du montage, je lui ai lancer les clefs de la camionette de dépannage et je lui ai dis que si la camionette n'était réasortie et propre à 18h00, que je m'énerverait aussi sur lui.

J'ai pris un autre véhicule pour rentrer dormir.

Le lendemain matin le boss est venu s'excuser, les collegues n'y croyaient pas, car il n'excuse jamais d'habitude.

Pour le véhicule d'intervention: a partir de ce jour là, je recevait le véhicule de garde toujours propre et ranger le lundi 17h00. C'est ca la joie du partage du véhicule d'intervention


Rien ne vaut le travail manuel!!!!

  Profil  E-mail  
Sauter à :