Index du Forum » » Les aspects du métier de frigoriste » » après un BTS ?
Auteuraprès un BTS ?
johann
28  
 

johann
  Posté : 16-04-2008 14:22

je vais bienôt terminer mon BTS genie frigorifique et j ai nomalement une promesse d embauche de mon entreprise ou j ai effetué mon alternance.
J ai la possibilité de continuer en licence pro froid industriel génie climatique ou bien de faire une école d ingénieur en génie climatique ou alors de rester travailler dans mon entreprise
Que me conseillez vous ?

  Profil  
christ59
1729  
     
 Administrateur

christ59
  Posté : 16-04-2008 22:26

bin,d'abord quel est ton objectif , où tu te voit dans 10 ans , chercheur pour une entreprise ,ou devellopeur de projet , bureau etude , il faut faire ce qu'il te plait pas ce qu'il faut faire . il n'y as pas tel ou tel diplome pour reussir , il faut surtout savoir ce que l'on veut faire ,j'espere t'avoir un peu guider, a toi de nous dire ce qu'il te plait .

A+ Christ59




rien ne se perd ,rien ne se cree ,tout se transforme.

  Profil  www  
Adrien
3649  
     
 Administrateur

Adrien
  Posté : 17-04-2008 01:06

Exactement dc'est la bonne question: Qu'est ce qui te plais dans ce metier ?


  Profil  www  
johann
28  
 

johann
  Posté : 23-04-2008 15:47

ce qui me plait c est le chantier , travailler en autonomie tout en trouvant des solutions techniques ...

  Profil  
mimifrigo
1182  
     
 Membre averti

mimifrigo
  Posté : 24-04-2008 14:33

bonjour johan pour ma part , je te conseille d'entrer le plus tôt possible dans la vie active en continuant en parralèle à étudier pour etre capable d'acceder à des postes de responsabilité . Les entreprises recherchent en priorité des gens qualifiés avec de l'expérience .
il faut plusieurs années pour etre autonome et on apprend beaucoup plus vite au contact des difficultés pratiques .
bon courage

  Profil  

  


  Posté : 13-09-2010 19:45

bjr pour info
j'ai un technicien qui 'as une licenece froid, et il me demande comment faire pour mettre les mano sur une installation. le rouge il va sur koi, le jaune je vx faire koi avec et le bleu est ce que j'aurai besoin de flexible bleu, je me suis assie, j'ai pris ma tete entre mes mains, et j'ai dis putain aquoi elle sert tt ces dip. :paf :paf :paf :paf :paf

  
Napa
55  
  

Napa
  Posté : 13-09-2010 20:23

Citation : BASSOU 

bjr pour info
j'ai un technicien qui 'as une licenece froid, et il me demande comment faire pour mettre les mano sur une installation. le rouge il va sur koi, le jaune je vx faire koi avec et le bleu est ce que j'aurai besoin de flexible bleu, je me suis assie, j'ai pris ma tete entre mes mains, et j'ai dis putain aquoi elle sert tt ces dip. :paf :paf :paf :paf :paf  


Un technicien avec une licence ? Est - il bien employé ?

Pour la réponse à la question, si tu peux poursuivre jusqu'au titre d'ingénieur fonce.
Les sociétés recherche des ingénieurs. De plus en cas de changement de voie le titre d'ingénieur sera un plus pour changer.
Ensuite
Ingénieur = cadre = salaire au minimum de 35000 € annuel pour débuter + les avantages avec une marge de progression illimitée
BTS = dans le meilleur des cas ETAM = 25000 € / an progression possible aprés des formations continuent pas toujours facile avec les contraintes de la vie de famille et professionnelles.


  Profil  www  
dmarco
5927  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 14-09-2010 00:10

Citation : BASSOU 
...j'ai un technicien qui 'as une licenece froid, et il me demande comment faire pour mettre les mano sur une installation. le rouge il va sur koi, le jaune je vx faire koi avec et le bleu est ce que j'aurai besoin de flexible bleu, je me suis assie, j'ai pris ma tete entre mes mains, et j'ai dis putain aquoi elle sert tt ces dip. :paf :paf :paf :paf :paf  


Bonsoir bassou,

C'est toute la différence entre les techniciens de bureau d'études.... et les techniciens de terrain!!

Tout comme je ne suis pas persuadé que les ingénieurs de bureau d'etude de chez Renault seraient capable de prendre un 44 tonnes et aller faire une livraison à 100Kms.... sans se retrouver au fossé ( ou avoir écrasé quelques piètons au passage )!!
Le principe est le même...
Le mec est peut-être e au niveau " théorique " de l'installation, mais sorti de son domaine favori.... il ne touche pas une bille au niveau de la " mise en application concrête )!!

Les patrons n'arrêtent pas de vouloir du personnel capable d'être sur tous les postes! Mais dans nos métiers, nous ne sommes pas des Playmobils!!
Il ne suffit pas de choisir au matin si nous mettons une cotte de travail ou un costume 3 pièces... pour passer d'un travail à l'atelier... au travail derrière un bureau!!

Chacun son boulot!

A+

Alors ce matin.... bureau?? .... ou atelier??? Tu as le choix.....


Au choix:

- Il faut toujours se fier à la première impression, surtout si elle mauvaise. ( Oscar Wilde )

- Si vous traitez un individu comme il est, il restera ce qu'il est.
Mais si vous le traitez comme s’il était ce qu'il doit et peut devenir, a
 Fichier non trouvé : PM-2.jpg
 Fichier non trouvé : PM-3.jpg

  Profil  
dtf
56  
  

dtf
  Posté : 14-09-2010 17:54

salut dmarco

joli imager, mais attention la limite d'age est erroner !!!!

  Profil  

  


  Posté : 14-09-2010 19:05

.
Citation : Napa 

Citation : BASSOU 

bjr pour info
j'ai un technicien qui 'as une licenece froid, et il me demande comment faire pour mettre les mano sur une installation. le rouge il va sur koi, le jaune je vx faire koi avec et le bleu est ce que j'aurai besoin de flexible bleu, je me suis assie, j'ai pris ma tete entre mes mains, et j'ai dis putain aquoi elle sert tt ces dip. :paf :paf :paf :paf :paf  


Un technicien avec une licence ? Est - il bien employé ?

Pour la réponse à la question, si tu peux poursuivre jusqu'au titre d'ingénieur fonce.
Les sociétés recherche des ingénieurs. De plus en cas de changement de voie le titre d'ingénieur sera un plus pour changer.
Ensuite
Ingénieur = cadre = salaire au minimum de 35000 € annuel pour débuter + les avantages avec une marge de progression illimitée
BTS = dans le meilleur des cas ETAM = 25000 € / an progression possible aprés des formations continuent pas toujours facile avec les contraintes de la vie de famille et professionnelles.


 


Message édité par : BASSOU / 14-09-2010 19:16



Message édité par : BASSOU / 14-09-2010 19:17



Message édité par : BASSOU / 14-09-2010 19:18


  

  


  Posté : 14-09-2010 19:19



Un technicien avec une licence ? Est - il bien employé ?

Pour la réponse à la question, si tu peux poursuivre jusqu'au titre d'ingénieur fonce.
Les sociétés recherche des ingénieurs. De plus en cas de changement de voie le titre d'ingénieur sera un plus pour changer.
Ensuite
Ingénieur = cadre = salaire au minimum de 35000 € annuel pour débuter + les avantages avec une marge de progression illimitée
BTS = dans le meilleur des cas ETAM = 25000 € / an progression possible aprés des formations continuent pas toujours facile avec les contraintes de la vie de famille et professionnelles.


 

BJR
EN fait c'est pas moi qui'as une licenece en froid et je ss pas patron, je ne ss qu'un simple technicien avec un bts etrange en plus, je travail sur la seine maritime, je ss bien dans mon boulot et apres un lapse du temps certainement je penserai a reprondre les etudes mais en tout cas pas tout de suite. en fait pour ingenieur faut pas espere bcp de chose, j'en connis des inginieurs en btp('une branche plus contrainte que la notre) qui ne depace pas les 30000E/an apres 3ans de taf, j'ai un bts je taf depuis plus de 7ans je ne fait pas encors les 25000E/an quoique si l'interssement ou la participation est bien gonfle et la c'est loin d'etre mon cas. mais bon je ne me plaind pas,

  
dmarco
5927  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 14-09-2010 19:22

Citation : dtf 
joli imager, mais attention la limite d'age est erroner !!!!


Salut dtf,

Tout ca, c'était pour dire... qu'i ne faut pas se fier au costume!!

D'ailleurs, quand on voit le nombre d'entreprises qui recherchent du personnel.... hyper pointu de formation, avec une expérience de 10 à 15 ans minimum... et tout ca, finalement pour leur attribuer des tâches subalternes.... Quelque part, ca laisse rêveur!

Depuis quelques années, les entreprises font en permanence " la course aux diplômes ", ... ce qui en arrive à dire que les diplômes les plus faibles sont de plus en plus sur la touche!! Et donc, ces employés surdiplômés en viennent à être embauchés au salaire de base du niveau inférieur!!

A+


Au choix:

- Il faut toujours se fier à la première impression, surtout si elle mauvaise. ( Oscar Wilde )

- Si vous traitez un individu comme il est, il restera ce qu'il est.
Mais si vous le traitez comme s’il était ce qu'il doit et peut devenir, a

  Profil  
Napa
55  
  

Napa
  Posté : 14-09-2010 20:44

Salut dtf,

Tout ca, c'était pour dire... qu'i ne faut pas se fier au costume!!

D'ailleurs, quand on voit le nombre d'entreprises qui recherchent du personnel.... hyper pointu de formation, avec une expérience de 10 à 15 ans minimum... et tout ca, finalement pour leur attribuer des tâches subalternes.... Quelque part, ca laisse rêveur!

Depuis quelques années, les entreprises font en permanence " la course aux diplômes ", ... ce qui en arrive à dire que les diplômes les plus faibles sont de plus en plus sur la touche!! Et donc, ces employés surdiplômés en viennent à être embauchés au salaire de base du niveau inférieur!!

A+


 


Les surdiplomés possèdent peut être des diplômes à côté de la plaque. Conséquences, ils sont inemployables. La plupart des formations techniques sont le plus souvent complétement inadaptées au monde professionnel.
Pourquoi des entreprises comme SUEZ, Véolia créent leurs propre campus de formation ? Pour réellement trouver chaussures à leurs pieds.

J'ai dans mes connaissances pas mal de jeunes diplômés bac +5 voir plus (automobiles, électricités et automatismes, ferroviaire, commercial) et les salaires sont à la mesures de leurs diplômes des salaire de l'ordre de 60000 à 70000 € / an pour des jeunes sortie il y a 4 ou 5 ans.
Même en alternance, les salaires sont déjà plus que raisonnable (chez Auchan par exemple un master II en alternance touche 1400 € net x 14)
Les grandes entreprises de gestion d'énergie (Dalkia, Cofelis ect) les futurs ingénieurs en alternance sont autour du même chiffre) convention collectives oblige.
Une infirmière débutante (donc bac +3) touche au minimum 2000 € net / mois salaire conventionnelle


  Profil  www  
detente
2009  
     
 Modérateur

detente
  Posté : 14-09-2010 22:14

Citation : Napa 

Salut dtf,

Tout ca, c'était pour dire... qu'i ne faut pas se fier au costume!!

D'ailleurs, quand on voit le nombre d'entreprises qui recherchent du personnel.... hyper pointu de formation, avec une expérience de 10 à 15 ans minimum... et tout ca, finalement pour leur attribuer des tâches subalternes.... Quelque part, ca laisse rêveur!

Depuis quelques années, les entreprises font en permanence " la course aux diplômes ", ... ce qui en arrive à dire que les diplômes les plus faibles sont de plus en plus sur la touche!! Et donc, ces employés surdiplômés en viennent à être embauchés au salaire de base du niveau inférieur!!

A+


 


Les surdiplomés possèdent peut être des diplômes à côté de la plaque. Conséquences, ils sont inemployables. La plupart des formations techniques sont le plus souvent complétement inadaptées au monde professionnel.
Pourquoi des entreprises comme SUEZ, Véolia créent leurs propre campus de formation ? Pour réellement trouver chaussures à leurs pieds.

J'ai dans mes connaissances pas mal de jeunes diplômés bac +5 voir plus (automobiles, électricités et automatismes, ferroviaire, commercial) et les salaires sont à la mesures de leurs diplômes des salaire de l'ordre de 60000 à 70000 € / an pour des jeunes sortie il y a 4 ou 5 ans.
Même en alternance, les salaires sont déjà plus que raisonnable (chez Auchan par exemple un master II en alternance touche 1400 € net x 14)
Les grandes entreprises de gestion d'énergie (Dalkia, Cofelis ect) les futurs ingénieurs en alternance sont autour du même chiffre) convention collectives oblige.
Une infirmière débutante (donc bac +3) touche au minimum 2000 € net / mois salaire conventionnelle

 


Salut

c'est dans quel pays des salaires pareils, je prend un billet d'avion demain....


  Profil  
dmarco
5927  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 15-09-2010 03:09

Citation : Napa 
... J'ai dans mes connaissances pas mal de jeunes diplômés bac +5 voir plus (automobiles, électricités et automatismes, ferroviaire, commercial) et les salaires sont à la mesures de leurs diplômes des salaire de l'ordre de 60000 à 70000 € / an pour des jeunes sortie il y a 4 ou 5 ans.
Même en alternance, les salaires sont déjà plus que raisonnable (chez Auchan par exemple un master II en alternance touche 1400 € net x 14)
Les grandes entreprises de gestion d'énergie (Dalkia, Cofelis ect) les futurs ingénieurs en alternance sont autour du même chiffre) convention collectives oblige.
Une infirmière débutante (donc bac +3) touche au minimum 2000 € net / mois salaire conventionnelle 


Salut napa,

Il faut tout de même comparer... ce qui est comparable!!

Bien que certains d'entre-nous aient bac+4 ou 5.... c'est ( à mon avis ) encore loin d'être la majorité! Tout comme l'alternance d'ailleurs...

Tu oublies également de préciser que chez Auchan... non seulement ils sont payés sur 14 mois, mais il y a les " à-côtés "! Mutuelles, participation au bénéfice, plan epargne retraite avantageux pour certains , comité d'entreprise, chèques vacances, cadeaux pour les gosses, reductions diverses, ect.... Quand tu chiffres tout ca, ca t'augmente le revenu mensuel ( tout en étant en grosse partie non imposable )!

Je ne connais pas la convention collective de chez Dalkia ou Cofelis.... mais quand je voisles grilles salariales de la convention sneffca.... il y a de quoi se poser des questions!! Ces grilles salariales, on leur fait dire ce qu'on veut! Sans parler de leur mise à jour qui ( pour certaines ) est plus que douteuse!

Quand à la C.C. des infirmières, personnellement, je ne vois rien de scandaleux que quelqu'un qui a en permanence une multitude de vies entre ses mains gagne 2000€ par mois!! Une piqure, un cachet, une petite attention peuve te sauver la vie.... mais une erreur de sa part peut t'être fatale également!! :paf

Personnellement, dans nos métiers, je ne vois ni la necessité de cette multitude de C.C., ni la raison pour laquelle ( en faisant le même travail ) dans 2 entreprises différentes.... tu n'es pas obligatoirement sur la même convention!!

A propos de convention collective combien d'entre-nous ont déjà consulté ( et lu jusqu'à la fin ) celle de l'entreprise qui les emploie?? A mon avis, une infîme minorité!!

---------------------

Je vois néanmoins que le match " Napa - detente " est ouvert!

Pour l'instant, c'est égalité! 1-1 .... La balle est au centre!

Je vais donc me contenter de compter les points. Je ne voudrais pas envinimer une discussion qui me ^semble démarrer sur les chapeaux de roue.

A+


Au choix:

- Il faut toujours se fier à la première impression, surtout si elle mauvaise. ( Oscar Wilde )

- Si vous traitez un individu comme il est, il restera ce qu'il est.
Mais si vous le traitez comme s’il était ce qu'il doit et peut devenir, a

  Profil  
detente
2009  
     
 Modérateur

detente
  Posté : 15-09-2010 22:08

CITATION DE NAPA

Les surdiplomés possèdent peut être des diplômes à côté de la plaque. Conséquences, ils sont inemployables. La plupart des formations techniques sont le plus souvent complétement inadaptées au monde professionnel.
Pourquoi des entreprises comme SUEZ, Véolia créent leurs propre campus de formation ? Pour réellement trouver chaussures à leurs pieds.

A 100% d'accord avec toi Napa

Pour les salaires, je suis peut etre a coté de mes pompes mais je pense que toi aussi surtout en sortant de formation et en ce moment ( a part pour les apprentis de chez auchan a la limite ) ma femme est allé jusqu'au bac+4 en commerce et tes 7000 tu peut les diviser par 4.66 pour son premier poste et ses collegues guere mieux pourtant ils sont allé jusqu'au master....


Dis dond marc tu n'aurais pas jeter un saut d'huile sur le feux non?????? c'est pas ton habitude.....
Bref voila mon humble avis de Tarn et Garonnais@+


  Profil  
nh3
633  
    

nh3
  Posté : 15-09-2010 22:16

salut Johann

Moi je n'aurai qu'un conseil, si tu te sens l'envie de poursuivre des études, ne t'en prive surtout pas.
si en plus tu as la passion de ton métier de frigoriste, toutes les portes s'ouvriront devant toi .
après les débats sur les salaires et les diplômes, c'est autre chose.
Celui qui va prétendre à priori à un certain salaire sous prétexte qu'il a un certain diplôme, est à mon sens risible. un salaire se mérite en fonction des compétences au travail.
L'avantage du diplôme, c'est qu'il s'accompagne normalement de connaissance plus pointues, qui doivent permettre à quelqu'un de motivé de progresser plus vite et plus haut. Mais il faudra toujours faire ses preuves.

''Pensons en hommes d'action et agissons en hommes de pensée''

  Profil  
detente
2009  
     
 Modérateur

detente
  Posté : 15-09-2010 22:57

Citation : nh3 

salut Johann

Moi je n'aurai qu'un conseil, si tu te sens l'envie de poursuivre des études, ne t'en prive surtout pas.
si en plus tu as la passion de ton métier de frigoriste, toutes les portes s'ouvriront devant toi .
après les débats sur les salaires et les diplômes, c'est autre chose.
Celui qui va prétendre à priori à un certain salaire sous prétexte qu'il a un certain diplôme, est à mon sens risible. un salaire se mérite en fonction des compétences au travail.
L'avantage du diplôme, c'est qu'il s'accompagne normalement de connaissance plus pointues, qui doivent permettre à quelqu'un de motivé de progresser plus vite et plus haut. Mais il faudra toujours faire ses preuves.

 



salut a tous

Mais qu'est qu'il parle vraie ce gars, c'est en forgent que l'on devient forgeront.... Mais les etudes difficile d'y revenir alors tant qu'on y est, motivé d'y etre et avec des capacitées.....apres c'est souvent trop tard que l'on comprend....
@+ Les filles


  Profil  
dmarco
5927  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 16-09-2010 08:50

Citation : detente 
Dis donc marc tu n'aurais pas jeter un saut d'huile sur le feux non?????? c'est pas ton habitude.....


Bonjour les amis,

hmmm .... loin de moi cette idée!! ... Je n'oserais pas, voyons....

---------------------
Plusieurs choses...
---------------------

Pour en revenir à la discussion de base... je remarque tout de même que ces " centres de formations " internes aux grandes entreprises, sont un mieux non discutable pour être en phase avec le réel travail demandé " sur le terrain ".... MAIS ... il ne faut pas se voiler la face : Ces mêmes grandes entreprises " formatrices " y trouvent leur compte à plusieurs niveaux!!

En effet, connaissez-vous la masse salariale annuelle de ces grands groupes?? ... Le montant en est monstrueux ( c'est de l'ordre de plusieurs dizaines de millions PAR MOIS )!!
Or il se trouve que, selon la loi, les employeurs qui participent à la formation de leurs salariés... ne paient pas le " 1% formation " que nous avons TOUS sur nos fiches de paies, et prévu pour arriver à ce but!
La seule contrainte.... est de s'adresser à un centre de formation " agréé ".... comme celui de Suez ( par exemple )!

En agissant comme ca.... cette " cotisation " prélevée sur le travail de chaque salarié.... est toujours prélevée, mais reste dans les poches de Suez ( par le biais d'une filialle, bien sûr !!)) Il ne s'agirait tout de même pas que le salarié " de base " se trouve laisé....

Ce système permet aux ( gros ) groupes d'économiser des montants faramineux tous les ans!! Et tout ca, tant qu'à faire, en formant " mieux " leurs salariés.... ( je dis mieux, car le matériel est plus en relation avec ce que le salarié trouvera, au quotidien, sur son lieu d'intervention! ) ... c'est donc TOUT BENEF POUR L'EMPLOYEUR!

---------------------

Bien sûr, on nous parlera " d'amour de son métier, de passion indéfectible,.... " ... Il faut remettre les choses à leur place!!

Franchement.... , QUI irait travailler ( parfois dans des conditions extrêmes... tenant plus des 12 travaux d'Hercule ) dans un emploi si il n'y trouve aucun intérêt?!
Faudrait-il donc absolument être masochiste pour choisir ce métier?????

Les employeurs savent très bien que si nous n'avons pas ce " petit grain de folie indispensable ", nous ne resterons pas chez eux, ou ne travaillerons pas longtemps dans ces conditions!!

Les entreprises ne sont pas des oeuvres phylanthropiques!
Nos employeurs connaissent très bien nos contraintes journalières ( travail truffé " d'imprévus " ), horaires de base quasi impossibles à respecter ( on est pas des fonctionnaires ), travail parfois en milieux insalubres, astreintes de nuit et week-end ( pour certains d'entre-nous ) , le permis à point ( ce qui interdit de courrir pour aller d'un client à l'autre !! ), le stress en permanence.... ect....

Tant d'éléments qui devraient être pris en compte pour déterminer un salaire " CORRECT "! Mais que nos employeurs ont tendance à ignorer, en préfèrant .... " jouer la conccurence " entre les candidats! En gros, si tu n'acceptes pas le job, il sera donné à un autre qui lui... acceptera ces conditions car il aura moins de vécu! Bref, un gros coup de bluff...

---------------------
Le Tarn-et-Garonne est en tête!
Le score est de 3 - 1!!
.... nos sommes bouches baies, en attendant la suite!!



A+


Au choix:

- Il faut toujours se fier à la première impression, surtout si elle mauvaise. ( Oscar Wilde )

- Si vous traitez un individu comme il est, il restera ce qu'il est.
Mais si vous le traitez comme s’il était ce qu'il doit et peut devenir, a

  Profil  
mistral
93  
  

mistral
  Posté : 21-09-2010 17:07

slt à tous les frigolos, ......

Bon voilà un sujet commencé en 2008 qui est reparti.
C’est que c’est une question que se pose chacun après une formation :
Continuer ses études, ou
Arrêter de se former et rejoindre le monde du travail.

Je me permets d’y apporter ma petite contribution. Qui se voudrait généraliste

- 0 -

Tout d’abord bien qu’avec retard, félicitations à Johan pour la réussite à son Bts et les propositions qu’il a reçu.
Nous serions heureux de :
Connaître la décision prise par Johan,
Les conséquences des de cette dernière.


- 0 -

Il faut tout d’abord faire le bilan du passé :
Est ce que j’ai bien maîtriser toutes les matières ?
Dans quelles disciplines est je peiné ?
Est ce que j’ai envie d’en savoir plus
Qu’est ce que j’aime dans ce métier
Ou sont les difficultés que j’ai rencontré


Au vue des résultats :
Prendre sa décision :
Poursuivre des études
Chercher du travail


- 0 -

Je suis un fervent partisan de la poursuivre des études car :
plus le niveau de connaissances acquises et le diplôme obtenu est haut et plus le parachute est grand en cas de perte d’activité.
Cela quelque soit le pays :
les personnes ayant des compétences élevées sont toujours recherchées.

Une chose à savoir pour les études technologiques en F,
Les mathématiques jouent un rôle capital dans la sélection.

Une règle :
Plus vous choisirez une enseignement général et plus vous aurez de facilités pour changer de secteur d’activité.

- 0 -


Deux cursus d’études supérieures sont possibles :
Universitaire,
Ecole d’ingénieur.

Le cursus universitaire
1 – licence,
2 - Maîtrise,
3 – Master
La formation universitaire se retrouve dans tous les pays.

Le parcours dans une école d’ingénieur :
3 ans de cours, formant un ensemble qui débouche directement sur le diplôme.

Les écoles d’ingénieur sont une particularité française. En Suisse, c’est une Ecole Polytechnique à Lausanne. En Belgique et au Canada, je ne sais pas !

Pour la France, les entreprises ont tendance à privilégier les écoles d’ingénieurs.

- 0 -

pour les critères de sélection de l’Université ou de l’école :
vous devez d’abord être retenu par l’école ou l’Université en ayant répondu à leur critères de sélection : notes, concours d’entrée
si vous êtes sélectionné par plusieurs écoles ou université :
renseignez-vous auprès de ‘gros’ de la profession pour connaître les profils recherchés (JCL , Matal GEA, Axima Réfrigération, Danfoss, Emerson, Clauger, Bitzer, etc..),
mettez en adéquation :
le profil recherché, vos souhaits, les formations recherchées
bingo :
vous savez où aller !

Un côté négatif des grandes écoles : le bizutage des nouveaux qui est leur point noir.

- 0 -

Pour un enseignement en F, je préconiserai de :
Suivre une école d’ingénieur,
Si l’on est déjà sûr de la spécialité choisi c-à-d le froid l’IFRI (Institut Français du Froid) peut être une bonne solution

Cela dépend des notes du concours d’admission
Si pas trop décidé de la discipline froid ou autre :
les notes du concours d’admission détermineront le choix
pour un Suisse :
l’EPL serait une bonne opportunité.

Le choix du cursus de formation sélectionné, il faudra envisager une spécialité dans cette formation dans le froid :
Climatisation
Froid industriel
Froid commercial, etc…


- 0 -


Ecole d’ingénieur, je connais qu’une seule école vraiment dédiée au froid : l’IFRI (Institut Français du Froid)
Et un organisme en cours du soir par UV, le Cnam (Conservatoire National des Arts et Métiers)
Pour ce qui est des autres écoles :
Polytechnique,
Ensam (Arts et Métiers),
Mines, etc…

Je suis amené à penser que :
Il y a un tronc commun de matières
Puis une spécialisation

Il faut se renseigner plus auprès de l’école.

- 0 -
Les salaires
Le niveau de rémunération d’un ingénieur ou d’un Master est fonction de la notoriété du centre qui a délivré le diplôme de Bac +5.

D’ou l’importance, de bien choisir le lieu dans lequel on souhaite poursuivre ses études. Pour avoir une idée de la plage de salaire, je renvoie au N° de l’Usine Nouvelle sur le salaire des cadres et aux offres d’emploi pour les cadres.

- 0 -
Sur la manière de poursuivre ses études ?
Envisageons les 2 cas suivants :
Poursuite des études à temps plein, ou
Travailler tout en étudiant



- 0 -

Les études à plein temps offrent l’avantage primordial que :
Vous consacrez l’ensemble de votre temps et de vos pensées à vos études. Vous avez pour seul souci que vos études

- 0 -


Etudier tout en travaillant.
Je prend comme exemple une formation au Cnam par Unités de Valeur = UV (réf : cnam.fr)

1 - dans un centre avec un prof
Si la formation à une UV a lieu dans un centre avec un prof, il faut avoir un horaire de travail très régulier, sans aucun dépassement horaire. Pour pouvoir arriver au début du cours au centre et surtout ne rien manquer !

Les cours ont lieu le soir généralement de 18 h à 20 h 21 h, ou le samedi matin de 8 h à 12 h.
Hors dans le froid, plus que dans d’autres professions, le travail d’un technicien est principalement du dépannage avec des astreintes
Il n’est pas rare que la mission se termine après 17 h ou 18 h
que des appels d’astreintes empiètent sur votre temps de repos
ce qui rend difficile un suivi régulier des cours du soir.

Il faut aussi pouvoir libérer du temps en plus pour étudier le contenu de l’UV, compter un minimum de 3 à 4 h ou plus , suivant l’UV.

Sur le nombre d’UV à présenter, le chiffre de 2 est généralement conseillé. Mais pour certaines, c’est seulement une dans l’année, des fois la présenter sur 2 années !

Certaines UV ne sont pas enseignées dans un centre proche de votre domicile et cela augmentera votre temps de déplacement.

2 – Formation à distance sur le net (FOAD) :
appliquer le même temps que précédemment plus un temps mort, nécessaire à la réponse aux questions que vous avez posées.

Vous êtes dans l’impossibilité d’avoir l’aide d’un groupe pour recevoir des éclaircissements, ce qui vous oblige à rechercher certaines réponses individuellement d’ou une perte de temps accrue.

Ce sont les raisons qui me font conseiller d’étudier à temps plein dans une école ou une université.

J’ai ici un avis différent de mimifrigo. Car la conduite en parallèle d’études est pas facile.

- 0 -

Mon avis sur les formations intra entreprises

Je suis tout à fait contre, il est toujours préférable de choisir un centre de formation extérieur est indépendant.

Car ce dernier est reconnu nationalement ou internationalement, si vous êtes amené à quitter votre entreprise vous avez en main quelque chose de ‘solide’ qui n’a pas dépendu de votre précédent employeur.

Faites un essai et demandé au Cnam leur équivalence pour présenter un diplôme similaire. Vous risquez d’avoir des surprises !

- 0 -

Pour détente :

‘Un bac + 4 en commerce 7000 / 4,66 = 1502 €,’ je suis d’accord avec toi.
Mais ce n’est pas la même chose si l’employé est titulaire d’un MBA de l’Insead ou de HEC Paris, là le salaire est bien différent.

Il en est de même pour les ingénieurs, un ingénieur de Centrale, des Mines aura pas le même salaire qu’un ingénieur ayant fait le Cesi. Tous ont le titre d’ingénieur mais pas le même salaire. Voir plus haut, sur l’importance de bien choisir son centre de formation.

- 0 -

Pour nh3 :

‘Celui qui va prétendre à priori à un certain salaire sous prétexte qu'il a un certain diplôme, est à mon sens risible. un salaire se mérite en fonction des compétences au travail.

En poussant ton raisonnement à l’extrême, selon toi :
le titulaire d’un CAP devrait recevoir le même salaire qu’un ingénieur.
A quoi servent les grilles de salaire ?


Par contre selon moi, la différence entre les salaires pour les personnes ayant le même niveau de formation sera bien fonction des compétences au travail.

Prenons un autre exemple extrême, il se peut que dans une entreprise :
Un metteur au point (titulaire d’un CAP) touche un salaire supérieur à celui de la grille des salaires d’un ingénieur,

c’est d’ailleurs pour cela qu’il existe la validation des acquis de l’expérience.

Si par malheur, l’entreprise employant le metteur au point venait à fermer. Son futur employeur embaucherait ce dernier suivant la grille salariale en vigueur soit le niveau de CAP. D’ou l’importance selon moi, d’avoir le plus haut diplôme possible.

- 0 -

Qu’en pensez-vous ?

@ + mistral
Echangeons nos connaissances et savoir faire pour progresser mutuellement



  Profil  
Sauter à :