Index du Forum » » Pour parler de tout » » Cascade deux etage - 100 ...
AuteurCascade deux etage - 100 ...

  


  Posté : 26-11-2009 20:24

Bonsoir a tous,

Nouveau projet, je cherche des info avant de commencé les hostilités.

Cahier des charge : -100° avec une charge de 200/250 W .

Schéma de principe de l'installation .

1 er

Compresseur
Condenseur
Désycateur
TEV
Capillaire
Échangeur a plaque
Vue retour liquide
Anti coup de liquide du compresseur

2 eme

Compresseur
Séparateur d'huile
Volume mort
Échangeur a plaque
TEV
Capilaire
Evaporateur
Flexible inox
Anti coup de liquide du compresseur .

Manque t'il quelque chose ou il y a t'il quelque chose en trop ?
Calcul du capillaire comment je fait ? Buse de TEV je choisi quoi ?
Quelle diamètre de tube choisir ? Premier étage cuivre deuxième acier ou inox ou premier et deuxième en cuivre ? Échangeur a plaque lequel ?
J'ai pensée a du R404a ou R507 pour le premier étage et pour le deuxième sois du R1150 ( ethylene ) ou R23 ou Co2 ...

Je voudrai placé des mano Bp et Hp sur chaque étage faut t'il les mettre a un endroit spécifique ?

Merci


  
christ59
1729  
     
 Administrateur

christ59
  Posté : 26-11-2009 20:58

je te conseille un truc en plus :

1 super regulation !!!
pas besoin de bouteille anticoup.
c'est quoi TEV ???? et vue retour liquide


Message édité par : christ59 / 26-11-2009 21:10


  Profil  www  
detente
2009  
     
 Modérateur

detente
  Posté : 26-11-2009 22:01

salut clairwill

tu veux faire quoi au juste????


  Profil  

  


  Posté : 26-11-2009 23:33

Citation : christ59 

je te conseille un truc en plus :

1 super regulation !!!
pas besoin de bouteille anticoup.
c'est quoi TEV ???? et vue retour liquide


Message édité par : christ59 / 26-11-2009 21:10

 


Super régulation ??? Que veux tu dire par la ?
Ben les bouteille anticoup sont deja sur les Cp en générale j'ai juste marquée pour que mon schéma de principe suis complet .
TEV c'est les "vanne" qui te permette de règle ta détente, je ne sais pas comment vous appelée cela .
Vue liquide ben un voyant liquide " Danfoss" pour vérifier que j'ai bien un retour liquide jusqu'a ma anticoup ca facilite les réglage a l'aide de la TEV .

Citation : detente

salut clairwill

tu veux faire quoi au juste????




Ca mais en plus gros : http://mdf.afpa.free.fr/viewtopic.php?topic=1398&forum=3

Ou ca si tu préfère : (" clic pour agrandir ")

Photo hérbergée par zimagez.comPhoto hérbergée par zimagez.com
Photo hérbergée par zimagez.comPhoto hérbergée par zimagez.com


  
nh3
633  
    

nh3
  Posté : 28-11-2009 09:49

Salut,

Oublie le CO2

Le R23 ça peut coller, pour du - 100 ° avec seulement 2 étages tu auras du mal.
attention !!! danger, ne pas te tromper sur ton volume mort : à tempétature normale tu es à 40 bars. Ide poue la manipulation du gaz risque d'explosion des flexibles et des manos.

''Pensons en hommes d'action et agissons en hommes de pensée''

  Profil  

  


  Posté : 28-11-2009 11:24

salut,

Le co2 j'avais deja oubliée, le probleme avec le R23 c'est :

R 23 9 kg : 225 € HT C Consigne : 250 €

Je pense avoir besoin de 200 gr/ 250 gr maxi dans mon second étage, donc je cherche gaz moin cher ou un frigoriste qui a du R23 dans ma région .J'avais pensée a du R1150 mois cher est aussi performant .

A développe un peut plus pourquoi faire attention au volume mort ? Comment en calculée sont volume ?

Manos Hp je pensai a des 50 bar donc ca devrai tenir le coup .

Autre question quelqu'un a t'il une coupe d'un séparateur d'huile histoire de voir comment c'est branlée a l'intérieur, car un peut cher donc je vais en fabriquée un .


  
nh3
633  
    

nh3
  Posté : 28-11-2009 13:30

Salut,

Je n'ai pas trop le temps de détailler la chose . Le but du volume mort c'est qu'au dela d'une certaine pression tout le volume de fluide de ton second étage soit sous forme de gaz de façon à limiter la pression que ne supportera pas ton matériel. Il faudrait trouver les caractéristique thermodynamiques du R1150
si tu causes anglais, des tas d'idées ici: http://www.refrigeration-engineer.com/forums/archive/index.php/t-7268.html
Coté séparateur il faudra sans doute plus que du bricolage mais plutot quelque chose d'extèmement efficace ...


''Pensons en hommes d'action et agissons en hommes de pensée''

  Profil  

  


  Posté : 28-11-2009 14:18

Ok pour le volume mort .

Niveau séparateur a huile mes confrère fabrique ceci :

Photo hérbergée par zimagez.com

Cela fait bricolage je suis d'accord, mais bon au vue des prix des séparateur d'huile constructeur ca faut froid dans le dos . Personne a un vieux en stock ?


  
christ59
1729  
     
 Administrateur

christ59
  Posté : 28-11-2009 14:25

salut clairwill

pour le R23, j'en ai un peu si c'est pour 300 gr je peut te faire un prix . par contre il vas falloir qu'il y vas a taton.
si tu veut un truc performant, il vas te falloir un regulation pour controler l'etage basse pression:

je m'explique, vu ton echangeur ( statique, la puissance vas etre tres faible) donc ton compresseur arriver a -50 tu vas avoir une bonne couche de givre, et ta bp vas etre tellement faible que tu n'auras pas assez de debit masse pour bien refroidir ton compresseur cote enroulement, il te faut injecter du liquide dans l'aspi pour bypasser l'evapo et maitriser le refroidissement de ton compresseur et ton echangeur, par injection moderer avec des intervales. de ce fait lors de la fermeture de l'electrovanne qui alimente ton echangeur, ta bp va tirer au vide, et apres tu inject par accoup afin de maintenir une temperature constante a l'aspiration .
il te faut une bouteille sur la hp afin d'augmenter ta pression en hp lorsque que tu t'approche de -100° ça boost les perfs .



A+ Christ59




rien ne se perd ,rien ne se cree ,tout se transforme.

  Profil  www  

  


  Posté : 28-11-2009 20:38

Ok pour le R23 Christ pour mon projet cela a l'aire mieux que le R1150 .
Pas de souci pour la gaz christ en même temps si ca ne te pause pas de probleme tu pourra chargée mon premier étage au R404 ou R507 suivant dispo, la cascade sera éprouvé a l'azote U est tirée au vide avant notre futur rencontre pour ne pas avoir de souci de dernière minute lors du remplissage .

J'ai compris pour la régulation, des systeme existe t'il deja clés en main ?
Sinon j'ai une vanne solénoïde EVR3 danfoss avec sa pseudo électronique complet ( j'ai récupéré cela sur un refroidisseur de gaz pour poste a soudé procédé TIG . ) .

Un bouteille en Hp pour de meilleur perf arrivé a -100 ok mais pourquoi est quelle type de bouteille choisir ( entrée/sortie ) et quelle volume prendre .

J'ai encore récupéré 6 compresseur rotatif de 18000 btu aujourd'hui mais les 5 sont a la masse poubelle .... et l'autre date de 1983 donc très fatiguée , idem poubelle . Comme mes compresseur seront certainement pas de même puissance les plus gros sur le premier étage ou inversement ?

idem quelqu'un pourrait me dire si non séparateur d'huile Home Made fonctionne correctement ou si c'est de la merde sachant que le mien serai réalisé de manière professionnelle, mais je crains plus l'efficacité de nos systeme . idem si quelqu'un pourrait regardé ( toujours si il a le temps ) quelle référence de séparateur prendre se serai top .

j'ai encore 5000 question en tête mais chaque chose en sont temps, bon week end a vous tous




Message édité par : Clairwill / 04-12-2009 12:42


  
nh3
633  
    

nh3
  Posté : 28-11-2009 20:47

Salut, Je pense que ton séparateur ne vaut rien pour ton application............

Dans le cas qui te préoccupe, ton séparateur doit être parfait. Vu les températures si de l'huile va dans l'évaporateur elle va geler et former un bouchon ce qui va stopper ta production de froid

d'ailleurs il faudra aussi que tu ne te trompes pas sur le choix de l'huile. Le projet est marrant mais demande une grande rigueur !!
à+

''Pensons en hommes d'action et agissons en hommes de pensée''

  Profil  

  


  Posté : 28-11-2009 20:55

Je ferai cela rigoureusement .

Merci pour le séparateur j'enlève cette idée de ma tête, bon clairwill a la recherche de référence de séparateur d'huile pour sont groupe .

Ben de l'huile 0w40 ca marche pas ?

De toute manier il faut que je réalise cela sérieusement car j'ai des processeur a 250 euro pièce en dessous de l'evapo est des carte mere au même prix et a 2 volts au cpu après modification des carte mère si plus de froid ben le cpu il est Dead .


  

  


  Posté : 29-11-2009 13:34

Que pensée vous du systeme de détente CPEV :

Photo hérbergée par zimagez.comPhoto hérbergée par zimagez.com

Cela sera beaucoup plus pratique que de calculée la longueur de capillaire nécessaire en je pourrait optimisé vraiment pas détente, bien sur je serai obligée de gardée quand même une longueur de capillaire qui courera le long de mon flexible pour pouvoir gardée une liberté de mouvement de mon évaporateur .

Concernant mon échangeur interetage au vue des prix constatée de échangeur a plaque que pensée vous de se type de systeme :

Photo hérbergée par zimagez.comPhoto hérbergée par zimagez.com

Photo hérbergée par zimagez.com

Serte un peut moins performant qu'un échangeur a plaque, surement moins de surface d échange mais fonctionnel en longueur de 5 m par exemple . Quand pensée vous ?

Bon je n'est trouvée aucune séparateur d'huile sur le net, mais ceci :

Photo hérbergée par zimagez.com

Au fond une grille avec deux cloison est une spontex en inox au fond doublée d'une grille, une petit vanne ou une électrovanne avec une tempo 5 seconde toutes les 10 min . Bon ok c'est du bricolage, mais pas trouvée de referance .



nh3 ma parlée de volume mort, c'est pour que le gaz une fois le compresseur arrête qu'il se détente dans le volume mort et non dans le circuit et ne pas faire monté la pression au mano Bp c'est bien ca ,?

Message édité par : Clairwill / 29-11-2009 13:36


  

  


  Posté : 29-11-2009 14:11

En parcourant le net j'ai trouvé ca :

Photo hérbergée par zimagez.com

Auto-cascade compliquée ou ca va tous seul ?
Utilisable dans mon cas ?

Bien plus simple de fabrication, mais niveau mélange de gaz comment le calculée ?


  
christ59
1729  
     
 Administrateur

christ59
  Posté : 29-11-2009 19:30

Citation : nh3 


d'ailleurs il faudra aussi que tu ne te trompes pas sur le choix de l'huile. Le projet est marrant mais demande une grande rigueur !!
à+

A+ Christ59




rien ne se perd ,rien ne se cree ,tout se transforme.  


c'est justement le point faible des basse temperature, on peut melanger une petite dose de pentane pour fluidifier l'huile, c'est ce qu'on faisait a l'epoque des cascades R502/503

j'ai pas loin de 25 appareillage cascade et tres peu sont pourvus d'un separateur d'huile .
par contre ton schema ci dessous je le connais mais pour une application CO²



A+ Christ59




rien ne se perd ,rien ne se cree ,tout se transforme.

Message édité par : christ59 / 29-11-2009 19:31


  Profil  www  

  


  Posté : 29-11-2009 20:30

A tu me laisse sur ma fin christ, je t'est parlée de plusieurs truc .

Quand tu aura le temps prend en un peut pour me répondre .

Autocascade Co2 seulement ?

Le pentane est un solvant couramment utilisé en chimie organique.
Mais j'ai rien trouvé d'autre la dessus !!!


  
christ59
1729  
     
 Administrateur

christ59
  Posté : 29-11-2009 21:06

en effet un detendeur serait mieux pour controler le debit mais sur des si faible puissance veut mieux un cappillaire de detente . je prefere de loin ton echangeur tubulaire en cuivre, par contre il faudras l'isoler correctement !!

pour ton schema en autocascade, je ne le connait que pour du CO², par contre celà demande un controle de la charge en fluide tres precis !! .



A+ Christ59




rien ne se perd ,rien ne se cree ,tout se transforme.

  Profil  www  

  


  Posté : 29-11-2009 23:16

Moi aussi j'aime bien mon échangeur Home made, quelle longueur minium a votre avis ? L'isolation pas de souci je prendrai de l'amrmaflex autocollante de 10 mm d'épais et si cela ne suffi pas ont y mettre ra une deuxième couche . Tu l'aime a cause de la faible perte de charge ?

Tout le monde utilise les détendeur sur leur cascade mais je suis pour l'innovation suffira juste de me dire quelle longueur de quelle diamètre utilisée pour mes deux étages .

Ben l'autocascade c'est pratique est réalisable en moins d'une semaine et sens aucun frais pour le matérielle j'ai tous se qu'il faut ou boulot pour fabriquée des bouteille de séparation ... Si quelqu'un sais quelle quantité de gaz prendre je suis preneur mais pour le moment je reste sur mes deux etage par manque d'information


  
christ59
1729  
     
 Administrateur

christ59
  Posté : 30-11-2009 20:43

moi,je mets du 35mm d'epaiseur pour du -80°, alors 10 mm , ensuite pour il te faut une bouteille a mettre sur la hp du basse pression avec un evr afin de booster ton montage. comme j'ai dis plus haut le remplissage c'est a taton . je fais faire un schema pour que tu voit comment on fait nous .



A+ Christ59




rien ne se perd ,rien ne se cree ,tout se transforme.

  Profil  www  

  


  Posté : 03-12-2009 23:41

Pas de souci pour le schéma, j'ai aussi une EVR3 dispo en stock .

Bon cela se concrétise, je vien de faire l'acquisition d'un compresseur de 12 000 btu et un autre de 16 000 Btu ainsi qu'un condenseur de 2,1 Kw, le tout totalement neuf ..

Je suis entrain de fabriquée un séparateur d'huile qui fait aussi office de volume mort R²x3,14xL = ( 0,632 L ) . Photo se week end .

Niveau détente j'ai 10 m de capillaire en 0,7 , va falloir me donnée un coup de main pour la longueur .



Message édité par : Clairwill / 04-12-2009 11:59



35 mm pour du -80 on n'a toujours mis 10 mm sur nos montage est jamais de probleme, faut dire aussi que nos groupe tourne dans des piece chauffée

Message édité par : Clairwill / 04-12-2009 12:44


  

  


  Posté : 04-12-2009 20:32

Réalisation séparateur d'huile :

Volume 0,632 L /
Contrairement au photo il y aura 3 cloison, 6 grille en Inox dans le fond .
La suite jeudi :

Photo hérbergée par zimagez.comPhoto hérbergée par zimagez.comPhoto hérbergée par zimagez.comPhoto hérbergée par zimagez.comPhoto hérbergée par zimagez.comPhoto hérbergée par zimagez.comPhoto hérbergée par zimagez.comPhoto hérbergée par zimagez.comPhoto hérbergée par zimagez.comPhoto hérbergée par zimagez.comPhoto hérbergée par zimagez.comPhoto hérbergée par zimagez.comPhoto hérbergée par zimagez.com


  
xavierc
1855  
     
 Membre averti

xavierc
  Posté : 04-12-2009 21:05

Bonjour,
Tes photos me rappelle les pots d'échappements de mes mobylettes...
Mais je ne vois pas de séparateurs d'huile et 0.632l tu est sur de ton calcu ? , en plus tu mélange volume mort et séparateur d'huile :paf , il y aura pas un souci ?, j'espère que tu les a pas payé cher tes compresseurs, par ce que pour moi il vont se vider en huile direct dans le séparateur avant que celui ci ne réinjecte quoi que ce soit...
Sur les grosses puissances, les problèmes sont moins importants , mais sur des petites puissances, les réserves de fonctionnement sont faibles.
Et deux compresseurs a 12 et 16000 BTU pour un CPU a 250 Euro, c'est rentable ??? , ça va tirer quand même beaucoup plus que la conso du PC...(12/16A soit 2700 a 3700 watt pour 200W de froid, c'est pas très économique, ni écologique ???
Bonne bid.....soirée !!
Xavier
PS: Et n'oublie pas que les fluides sont classés comme des déchets industriels dangereux et que chaque professionnel qui veut les utiliser paye entre 1500 et 3000 euro pour se faire ( avec obligation de détention d'un matériel adapté afin de de ne pas rejeter du fluide dans l'atmosphère) et ainsi protéger notre planète et la couche d'ozone...




Désormais, tout le monde connait tout, mais personne ne sait plus rien faire

  Profil  E-mail  

  


  Posté : 05-12-2009 01:06

xavierc

(( R² x Pi x L ) - (R² x Pi x L ) = V

Ont n'a du te l'apprendre a l'école ou ta pas écoutée, donc a moins que je ne sache pas lire un pied a coulisse oui mon calcule de volume est bon .

Tu veux un schéma du séparateur que je réalise ? Tu n'a pas du comprendre comment il fonctionnai, c'est sur que si tu a démonte un séparateur automatique cela ne ressemble pas a ca, l'électrovanne 3 voix est monté or séparateur avec une tempo 5 sec toute 1800 sec.

En quoi cela te gène t'il que le séparateur est un volume ?

Pour moi un compresseur de 12 000 btu est égale a 876 Watt, et un 16 000 btu est égale 1168 watt , ont parle de watt électrique pas de W de dissipation n'y de puissance frigorifique, après je ne voudrai pas te contredire avec tes 3700 Watt c'est pas mon métier .

Pour posée ta question tu n'a pas du comprendre le pourquoi des température négative sur un semi conducteur mais je constate que ne connaissant tes formules de volume il va être très très dur de t'explique le passage en supra-conductivités .

Alimentation actuelle sur mon Pc de bench 2130 W + Fréquencemètre + oscilloscope + Batterie de 16 Sonde K + 7 Galvanomètre alors tu sais 2000 W de plus de plus, économique tuyauteursoudeur/electromecano dans une centrale nucléaire donc tu te doute bien que le coup du Kw/H chez moi est différant que chez les autre personnes du réseau .

Déchets industrielle dangereux ne t'inquiette pas je connait, j'ai du me trouvé une attestation de capacité pour pouvoir achetée mon R22, mais bon elle ne me servira plus car au vue des quantité de gaz que j'utilise par montage une bouteille de 10 kilo me ferai 50 ans . Et pour ta gouverne mon R22 impur ou usagée est stoquée dans un bouteille est non rejeté.
Mais bon je tien juste a mettre les chose au kler, mes 600 gr de R22 crois tu qu'il sois plus dangereux que nos atmosphère de soudage sous azote qui lui sont rejeté en masse ?

Au plaisir j'aime tes remarques Xavier



Message édité par : Clairwill / 05-12-2009 01:14



Message édité par : Clairwill / 05-12-2009 01:15


  
nh3
633  
    

nh3
  Posté : 05-12-2009 12:34

Du calme Clairwill !! A quoi bon être agressif ???Il y a des endroits pour ça.

Et concernant L'azote, je ne comprends pas ta réaction ???

Il me semble avoir appris à l'école que l'atmosphère terrestre est composée à 70 % d'azote . La soudure sous flux d'azote ne fait donc que rendre à l'atmosphère ce qu'on lui a enlevé pour mettre en bouteilles.

Message édité par : nh3 / 05-12-2009 13:23


  Profil  

  


  Posté : 05-12-2009 16:42

Je me suis un peut emportée il est vrai pardon si mon message n'a pas été tres courtois Xavier .

L'azote industrielle est fabriquée a 40 % les autre 60 % sont récupéré dans l'air ambiant , ont en réinjecte plus qu'on en prend .


  
Sauter à :