Index du Forum » » Clim Mise au point, mise en service » » Tirage au vide installation,
AuteurTirage au vide installation,
Tool4Pro
4  


Tool4Pro
  Posté : 08-01-2021 15:41

Bonjour à tous,
Je me pose régulièrement la question au sujet du tirage au vide des installations.
J'ai appris personnellement qu'il fallait déterminer la pression de saturation de l'eau à la température ambiante (ou plus précisément au point le plus froid du circuit) et descendre en dessous de ce seuil. Jusqu'ici tout va bien.
Après les avis divergent. Qu'il s'agisse du temps de tirage au vide, du vide profond à atteindre, etc...

Quelqu'un pourrait-il m'aider à y voir plus clair?
Merci par avance
Dav

  Profil  
dmarco
5927  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 08-01-2021 18:24

Bonjour à tous,

En quoi les avis divergent-ils selon toi? Il suffit souvent simplement de suivre une certaine logique ..

Le " temps de tirage au vide " divergera principalement ... de par la longueur de la tuyauterie sur le circuit!

Même si ce sont les memes principes de fonctionnement, les installations sont uniques ( metrage et taille du cuivre différents d'une à l'autre, nombre de bifurcations ( coudes, tés, vannes, ect... ) donc, il faudra ... Pour tirer au vide, il te faudra donc un certain temps "!!

La notion de " vide profond " est ... très aléatoire!!
Ce n'est pas avec la petite pompette que tu as dans ton camion de dépannage que tu risques d'y arriver!! Il te faudra donc ESSAYER de faire au mieux ( s'en rapprocher ) ... tout en sachant que tu n'y arriveras jamais mais qu'il faut rester lucide et raisonnable!!
A chacun de voir si 30 minutes suffisent ou si 2h seront nécessaires, voire plus ( en fonction de l'installation sur laquelle on travaille.

D'où ... l'utilité de planifier un processus logique!!

Par exemple, lors du montage d'un nouvel équipement, cette logique demande à ce qu'on s'occupe de la tuyauterie ( et de son étanchéité ) AVANT de s'occuper de la partie électrique... on peut ainsi laisser le tirage au vide se raire tranquillement sans trop se prendre la tête à propos d'une perte de temps hypothétique.

Lorsqu'on est appelé pour un dépannage, la situation peut être différente puisqu'on sait que +/- 80% des pannes ont une origine électrique ( manque de tension, bobine EV ou circuit imprimé hs, ect ... ).

Sur une installation centralisée, selon le cas ( et ton heure d'arrivée sur le chantier ), rien n'interdit que tu lances la pompe à vide et de la laisser tourner ... pendant que tu prends ta pause de midi ( par exemple ).... A ton retour, ce sera déjà ca de pris...

Bonne journée à tous

  Profil  
Tool4Pro
4  


Tool4Pro
  Posté : 14-01-2021 16:29

Merci pour ta réponse Dmarco!
J'imagine qu'avec l'expérience on arrive à déterminer le temps adéquat en fonction des spécificités de l'installation.
Mais des fois je me demande pourquoi les constructeurs et/ou experts du froid ne peuvent pas trancher une bonne fois pour toute et définir un seuil en dessous duquel il faudrait toujours descendre qui garantisse que le tirage au vide est réussi.
Par exemple pourquoi ne pas définir qu'un tirage au vide doit se faire en dessous de 1mbar (750 micron). C'est simple à retenir pour tout le monde et au moins les débutants sauraient à quoi s'en tenir! On utiliserait un vacuomètre numérique pour monitorer la progression du vide et basta

Alors oui peut être qu'il faudrait parfois plus de 24h pour y arriver mais bon c'est pour la bonne cause!

Dav


  Profil  
dmarco
5927  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 16-01-2021 03:12

Bonsoir,

Citation : Tool4Pro 
Je me pose régulièrement la question au sujet du tirage au vide des installations.
J'ai appris personnellement qu'il fallait déterminer la pression de saturation de l'eau à la température ambiante (ou plus précisément au point le plus froid du circuit) et descendre en dessous de ce seuil. Jusqu'ici tout va bien.
Après les avis divergent. Qu'il s'agisse du temps de tirage au vide, du vide profond à atteindre, etc...

Il n'existe pas de tableau mentionnant ce que tu demandes, pour la bonne ( et simple ) raison qu'on ... part du principe que toutes les installations sont différentes et sont en panne indifféremment en hiver qu'en été!
De plus, selon que tu sois au niveau de la plage ... ou en pleine montagne, les valeurs seront différentes!

Visiblement, l'exercice de " la cocotte minute " n'a pas marqué ton esprit Or, dans cette cocotte, l'eau va bouillir à 100°C au niveau de la mer .... tandis que cette ébullition se fera à 90°C ( voir 85°C en altitude. Cette différence est dûe à la différence de pression atmosphérique ambiante, là où tu te trouves.
Il est donc impossible de faire un tableau répondant à ta demande, car ce qui serait " valable " chez toi .... ne le serait peut-être pas dans un village voisin à 20Kms de là.

De plus, concernant ta clim, prenons en exemple la même clim
En été, tu devras peut-être tirer au vide pendant 20 minutes .....tandis qu'en hiver, tu devras peut-être laisser la même pompe à vide tourner 30 minutes pour obtenir le même résultat, uniquement parce que le taux d'humidité de l'air ambiant sera plus élevé au départ.

Dans la mesure ou tu peux toujours " t'arranger " pour lancer un tirage au vide à peu près ... quand tu veux ET pendant que tu fais autre chose ( donc moins de perte de temps ), tu te prends le choux pour pas grand chose!

Le dépannage n'est pas une course de vitesse, en voulant " gagner " quelques minutes " ... tu risques de foirer ton dépannage ( et donc de retourner chez le client ), ce que ton patron verra d'un mauvais oeil car ce n'est pas de la bonne publicité pour son entreprise.

Un conseil, lorsque tu es appelé pour une simple fuite de fluide: Comme je le disais dans un autre post, tout est une question de logique ... et d'organisation Dans notre métier, LE Juge de Paix... ce sont tes manos que tu poses sur l'installation!!
Selon le modèle que tu utilises, ils te donneront un tas de renseignements précieux qui te feront gagner pas mal de temps.

1) Tu répares la fuite et mets en pression pour t'assurer qu'il n'y en a pas d'autre(s)....

2) Une fois que c'est fait, tu lances le processus de tirage au vide ... et tu t'occupes à autre chose ( les clients n'apprécient pas trop les dépanneurs qui attendent bêtement que la pompe travaille seule dans son coin, ils ont l'impression de te payer à glander ).

Donc, pendant ce temps, TU T'OCCUPES! Par exemple vérifier le resserrage des bornes électriques, vérifier la propreté de la pompe de relevage s'il y en a une, vérifier l'état général du reste des tuyauteries, passer un coup de chiffon sur les pales de l'ue ( cela serait ballot de devoir revenir pour un autre tuyau qui frotte sur la carcasse ), commencer à remplir une partie des papiers concernant ces opérations ect ... ect...

3) Ceci fait, le vacuomètre de ton manomètre doit pouvoir t'indiquer qu'il est temps de passe à la charge de ff, une fois cette charge faite avec le poids préconisé par le constructeur, le plus gros est fait.

4) Tu mets en marche et finalise les choses ... dernière prises de pressions, relevé des températures de fonctionnement; répondre aux questions du client ( s'il y en a ) Bref, rien d'exceptionnel, une fois tout vérifié tu peux commencer à remballer tes affaires.

Une fois tes affaires remballées, tu finalises les papiers ( l'heure de fin de ton dépannage ), fais signer par le client et .... Au revoir Monsieur Dame ... et, en route pour le client suivant.

@+

  Profil  
Sauter à :