Index du Forum » » PAC, chauffage, ENR Montage, soudure » » Ballon tampon / bouteille découplage en rénovation
AuteurBallon tampon / bouteille découplage en rénovation
tomtom83
59  
  

tomtom83
  Posté : 06-11-2019 21:34

Bonjour à tous,

Bien que la question concerne plus les chauffagistes que les frigoristes, je pense que quelques spécialistes traînent par ici

Je vois 2 cas de figures quand je croise des Pac Air/Eau en remplacement de chaudière ou sur du neuf, avec plancher chauffant et radiateurs ( une seule zone, sans ECS ) :

- La pac avec le circuit hydraulique monté en direct sur l'entrée et sortie
- La pac liée à une bouteille de découplage, et un circuit secondaire qui alimente les émetteurs

En fonction des fabricants, les deux discours se valent, par contre le tarif à l'installation n'est pas le même. En dehors du ballon tampon qui sert dans des cas précis, c'est surtout de l'utilité du découplage dont je me questionne ( sur un plancher ou le débit est constant bof, sur des radiateurs avec des têtes thermostatiques un peu plus peut-être ), bien que je croise pas mal d'installations en direct qui fonctionnent.

La différence de prix fait parfois perdre un devis, mais proposer quelque chose qui n'est pas ' complet ' me dérange si tel est le cas.

De quelle coté êtes vous ?

  Profil  
Nop
557  
    

Nop
  Posté : 08-11-2019 06:45

plancher en direct , et radiateur en découplage
les débits et delta sur un plancher sont compatible avec une pac , pas les radiateurs

nop

  Profil  
Billbaroud
177  
   

Billbaroud
  Posté : 18-11-2019 08:50

Bonjour,

Mes remarques ne sont que pour les PAC :
ne pas oublier que sur un découplage, le débit primaire doit être supérieur de 10% de celui du secondaire. Le volume"utile" d'une bouteille de découplage est 50% du volume brut.
L'argument de l'utilité d'une bouteille tampon/stockage est l'intervalle des cycles frigo et , bien sur, une réserve d'énergie pour dégivrer. Réduire le nombre de démarrage augmente la longévité du compresseur ET de la carte de puissance. De plus, un fonctionnement plus long du cycle permet à la régulation d'optimiser le cycle frigo. Le régime transitoire est catastrophique sur le plan du rendement. Suivant la taille de la PAC, le régime transitoire dure de 10 à 15 minutes avant que le régime "idéal" soit atteint. Certains clients ne regardent que la dernière ligne du devis et d'autres sont plus sensibles à la longévité/arguments techniques.
@+

Message édité par : Billbaroud / 18-11-2019 08:55


  Profil  
Sauter à :