Index du Forum » » Froid co Techniques et technologies » » Régulation d huile sur transcritique CO2
AuteurRégulation d huile sur transcritique CO2
Tm_k9
129  
   

Tm_k9
  Posté : 04-08-2018 13:32

Salut les givrés !

Je voulais savoir pourquoi les séparateurs Temprite 138A (modèle 2018) dispose aujourd'hui d un piquage pour un oeil électronique sur ces 4 références alors que le modèle 2016 en est dépourvu ?

Aussi je voulais savoir comment est réguler le retour d huile au bouteillon sur vos centrales ?

Explication de mon problème, nous avons un site avec une trans de marque SCM, version 2017 avec séparateur de 2016 sur une application un peu exotique sur l étage négatif, nous avons une boucle alcali (jusque la tout va bien) et un procédé nouveau sur CO2 : une sorte de bouteille BP qui alimente une batterie en régime noyé, un procédé assez récent on pas grand monde a de recul. Mon problème la dessus c est que je piège mon huile dans cette bouteille et celle ci ne reviens plus ( sauf action manuelle). La régulation de mon retour d huile se fait sur delta P avec capteur de pression sur mon bouteillon ( ouverture à 40 bar et fermeture à 45 bar ) et c 'est la d ou viens le soucis, il faut que les régulateurs de niveau d huile des compresseurs soit en demande pour faire chuter ma pression dans le bouteillon et donc ouvrir l électrovanne qui permet le retour d huile provenant du séparateur. Donc pour imager avec ce type de régulation, les compresseurs étage positif déplacent 3 litres d huile avant de faire chuter la pression dans le bouteillon quand la garde basse du séparateur ne peut contenir que 2 litres, ce qui a pour conséquence de faire partir 1 litre dans le circuit que l on ne revoit plus car reste bloqué dans cette fameuse bouteille BP ( qui je précise dispose d un système de retour d huile mais ne peut renvoyer autant d huile ).

Pourquoi les centrales de 2016-2017 dispose de ce type de régulation d huile ( qui dépend de trop de paramètre) alors que les versions 2018 dispose d un séparateur avec oeil électronique avec régulation de l électrovanne sur ce capteur ( régulation se rapprochant d un flotteur mécanique ) ?

Merci

  Profil  
Motiok
1069  
     
 Membre averti

Motiok
  Posté : 04-08-2018 14:08

Salut,

Je connais pas ces appareils que tu donne mais je comprends pas trop le " procédé nouveau sur CO2 : une sorte de bouteille BP qui alimente une batterie en régime noyé, un procédé assez récent on pas grand monde a de recul"

Les bouteilles BP existent depuis très longtemps même au CO2, j'ai plusieurs installations indus de + 10 ans qui fonctionnent ainsi avec juste un pauvre piquage de retour d'huile en point bas/intermédiaire de la bouteille pour récupérer l'huile et jamais de problèmes, l'huile revient.

Faut juste réchauffer le fluide pour ne récupérer que l'huile (décocteur, sous-refroidisseur, désurchauffeur...etc) et retour direct a l'aspiration des compresseurs.

Fin bon, les centrales froid co faut toujours tout compliquer avec des relais, des flotteurs, des bouteillons, des temporisations, des clapets de décharge et autres...

Commencer a réfléchir, c'est désobéir.

Soyons pas si dur de la feuille :D
https://www.youtube.com/watch?v=xgLVLjYALvE

  Profil  
Sauter à :