Index du Forum » » Questions pour les étudiants, débutants, novices » » symptomes de panne du compresseur trop petit
Auteursymptomes de panne du compresseur trop petit
biloute
1201  
     
 Membre averti

biloute
  Posté : 18-07-2018 08:05

Bonjour,
Je suis tombé sur une anomalie, ou pas, dans le Kotza; j'ai le "Base version 2" et le "dépannage version 4" et il ne raconte pas la même chose

Le point d'achoppement, se situe sur l'explication de la surchauffe, en effet dans le "base" la Sc est très légèrement élevée et dans le dépanneur elle est faible avec risque de coup de liquide et pompage du détendeur (devenue surpuissant.)

Je suppose que cette différence est due au fait que dans le base on est en capillaire et que la chute de la HP va fortement diminuer le débit dans celui-ci et d'autant plus que la BP reste anormalement élevée avec le compresseur qui aspire moins.
je suppose donc aussi que dans le dépanneur, ce sera différent car on parle détendeur thermostatique et que ce détendeur devient surpuissant par rapport au volume massique aspiré par le compresseur. je suis ed'accord!
Mais toutefois, malgré cette compréhension, vu que la HP a fortement diminué; n'est il pas possible que le débit du détendeur thermostatique diminue également?
Je veux bien que le compresseur a difficile a aspirer et donc a aspirer le FF dans l'évap et ainsi l'évaporer correctement (SC petite) mais en même temps cela entraîne une ambiance chaude (donc beaucoup de calorie pour évaporer) une BP (force de fermeture + poussée du ressort) élevée donc la pression d'ouverture (venant du train thermostatique) est face a une difficultée pour ouvrir de trop .

BON, je me plante où dans ce raisonnement?
Qui, dans la pratique réelle a pu observer physiquement ce qu'il se passe à ce niveau?

En même temps, je lis en même temps que j'écris et c'est juste dans le dépanneur: "pompage possible" donc sans doute qu'un cas n'est pas l'autre et que suivant le cas, on aura soit une SC +/- normale ou trop petite... et avec un cappilaire d'office SC trop élevée....

bon , j'arrête là

  Profil  
Billbaroud
177  
   

Billbaroud
  Posté : 21-07-2018 23:03

Bonjour,

Le principe du détendeur thermostatique est son débit variable dans la limite de la buse pour garder une surchauffe linéaire. Par exemple, consultez les plages des abaques de buse Danfoss et vous aurez votre réponse. Ensuite, attaquez les détendeurs thermostatiques multi orifice (Parker/Sporlan) pour corser le tout.
Détendeur automatique : pression fixe, débit variable, surchauffe variable
Capillaire : débit fixe (même deltaP= même débit), surchauffe variable.

Le pompage provient que l"autorité de la vanne est trop faible. Normal, le compresseur est devenu trop "petit" et donc la buse trop grosse. Mais si la buse était sélectionnée "en bout de course" genre 120% de la puissance nominale, avec 1 piston sur 2 (clapet BP cassé), bah la buse est à 60% de la puissance nominale (une autorité un peu faible mais suffisante pour que ça ne pompe pas).
@+

  Profil  
Sauter à :