Index du Forum » » Questions pour les étudiants, débutants, novices » » relation pression / température
Auteurrelation pression / température
Harduck
5  


Harduck
  Posté : 24-03-2018 09:23

Bonjour,

Puisque la pression d'un gaz est directement liée à sa température pourquoi quand il y a une variation de température dans un condenseur la pression ne varie pas?

Si l'art te libère de tes chaines et que tu veux être libre alors soit l'artiste de ta vie.

  Profil  
ENERMAN
54  
  

ENERMAN
  Posté : 24-03-2018 10:02

bjr,
facile ds un condenseur, il y a liquefaction du gaz donc modif de volume,
a voir avec pv=nrt, il faut raisonner sur les 3 variables d'etat pression,volume,temperature.

Mais si tu aimes les casse-tetes ,en voici un si j'ai une bp de -3 degres à la sortie de l'evapo pourquoi il est de l'odre de 13 degres à l'aspiration compresseur
pour une même pression (bp)...

Le froid c'est cool, le chaud c hot, l'énergie it's good to be a god.....

  Profil  
Harduck
5  


Harduck
  Posté : 24-03-2018 11:13

Merci pour ta réponse.
Je crois que mon erreur vient du fait que j'ai réfléchi en statique alors que dans ce cas on est en dynamique. (l’inconvénient de bosser sur un bouquin )

Pour répondre à ta question, cela doit venir du fait que lors du retour au compresseur le gaz s'est réchauffé ?

Si l'art te libère de tes chaines et que tu veux être libre alors soit l'artiste de ta vie.

  Profil  
Aircofrigo
6576  
     
 Administrateur

Aircofrigo
  Posté : 24-03-2018 11:45

Bonjour,

commence par employer les bons termes! très important pour toi comprendre et te faire comprendre.

exemple, tu dis: "Puisque la pression d'un gaz est directement liée à sa température" ; Dans ce cas quand je te lis , pour moi tu n'as rien compris! Pourquoi? simple: tu parles de "gaz" alors que tu veux sans doute parler du fluide?
Hors nos fluides frigorigènes (FF) n'ont PAS de relation Pr/T° lorsqu'ils sont sous forme gazeuse mais uniquement sous forme mélange liquide/ gaz .
tu dis: le gaz s'est réchauffé; NON vapeur surchauffé c'est mieux
un bouquin gratuit à télécharger ici, dans lequel on parle base thermodynamique et changement d'état de l'eau (pour comprendre par analogie) puis des FF pour ensuite expliquer le cycle frigo , le diagramme enthalpique , et ensuite les autres systèmes de régulation: http://www.frigoristes.fr/download.php?op=mydown&did=347

tu y auras aussi plein d'explication sur la relation Pr/T° , statique d'abord (dans une bouteille) , également toutes les notions de surchauffe, sous refroidissement etc..qui se doivent d'être assimilé parfaitement pour comprendre tout le reste , dont les changement d'état dans les échangeurs avec l'origine des BP et HP.

quand tu auras des questions sur le contenu de ce bouquin, n'hésites pas à poser des questions en citant carrément dans quelle page.

bon courage et à+

  Profil  
Billbaroud
177  
   

Billbaroud
  Posté : 24-03-2018 14:34

Bonjour

Airco, votre réponse est partiellement exact.
Il y a une relation pression/température du fluide frigo sous forme gazeuse.
Par simplification, on considère que c'est un gaz parfait , même si c'est faux. A notre échelle, ça ne change pas grand chose. C'est la formule qu'on utilise avec l'azote pour savoir si il y a une fuite : P1/T1=P2/T2. P en bar ou pascal et T en °kelvin.
Je crois que Harduck mélange la relation pression/température qui existe à l'état gazeux pure et fluide saturé.
En fluide saturé, la relation se prend à l'arrêt du compresseur et après avoir ventilé plusieurs minutes le condenseur. Sur une machine à l'arrêt, c'est la première chose à faire sur un dépannage.
@+
@+

  Profil  
Harduck
5  


Harduck
  Posté : 24-03-2018 15:30

Merci beaucoup pour le lien.
Si j'avais su, ça m'aurait peut-etre évité d'acheter le KOTZA.

Je vais faire plus attention aux termes que j'emploi, quand je prends une bouteille, je dis du "Gaz", mais c'est vrai que c'est du fluide



Si l'art te libère de tes chaines et que tu veux être libre alors soit l'artiste de ta vie.

  Profil  
Harduck
5  


Harduck
  Posté : 24-03-2018 15:35

J'avoue que je ne comprends pas tout de votre réponse BillBaroud mais je pense que ça viendra

Si l'art te libère de tes chaines et que tu veux être libre alors soit l'artiste de ta vie.

  Profil  
Aircofrigo
6576  
     
 Administrateur

Aircofrigo
  Posté : 24-03-2018 15:55

Bonjour,

Billbaroud fait la distinction très juste entre les condensables (nos FF) et les incondensables comme l'azote, l'air etc..

il est vrai que la question de départ n'en disant pas plus .... le doute devait être là!

garde ton kotza, plus tard il t'aidera quand tu auras compris les bases.

à+

  Profil  
agfroid
1863  
     
 Membre averti

agfroid
  Posté : 25-03-2018 11:11

salut,

euh... j'ai surement pas tout compris... mais dans un condenseur on a du mélange liquide/gaz et la relation Pression/Tempèrature s'exerce:

si le condenseur aspire de l'air à 45°c, tu n'as pas la meme pression que si l'air est à 30°c. Que se soit en fonctionnement ou pas,

non? J'ai oublié quelque chose?

A++

  Profil  
Billbaroud
177  
   

Billbaroud
  Posté : 25-03-2018 12:08

Bonjour,

par abus de langage, vous confondez gaz (qui est un état de la matière) et fluide que nous appelons, à tort, gaz. Quand une matière est présente à la fois en état liquide et vapeur, c'est un état saturé où la relation pression/température est unique à chaque matière. C'est pour ça que des abaques existent ou que votre mano est gradué par fluide. Il existe l'équation d'Antoine qui permet de calculer de façon empirique la pression d'un état saturé à partir d'une température.
Pour l'état gazeux, par simplification qui est suffisante à notre échelle, on utilise la formule de Gay-lussac sur la pression des gaz parfait en fonction de la température. Pour les mélanges gazeux, on calcule la somme des pressions partiels de chaque type de matière présente dans le mélange.

@agfroid : On teste les incondensables à l'arrêt pour les raisons suivantes. 1/ Je ne connais pas le DT du condenseur, 10K? 12K? 15K? 20K? 2/ Les machines ont souvent une régulation de pression de condensation. 3/Sur un système inverter ou avec des vannes de régulation, c'est humainement impossible de s'apercevoir qu'il y a des incondensables sauf si ça saute en HP ou des alarmes du variateur de vitesse compresseur. Erreur variateur simple ou inverter : Comprimer de l'air ou de l'azote demande plus de puissance à l'arbre du moteur que du fluide frigo, pour le même taux de compression.
Pour donner un ordre de grandeur, si la différence entre votre thermomètre et votre manomètre dépasse trois degrés Celsius, vous ne pouvez pas certifier que le fluide plaqué sur la machine est bien celui dans la machine.

@+

  Profil  
Sauter à :