Index du Forum » » Froid Co Panne, dépannage, maintenance » » CO2 et nos installations
AuteurCO2 et nos installations
mars
4554  
     
 Membre averti

mars
  Posté : 14-01-2018 17:25

Bonjour à tous.

Veuillez excuser ma longue absence mais d'autres projets me demandaient du temps.

voilà je souhaite échanger avec vous sur nos pratiques des installations CO2.

Ce fluide et ces installations sont pour moi une évidence dans leur nécessité de les maîtriser et les pratiquer .

J'en suis à mes débuts, je pratique sur 5 installations, du subritique cascade HFC au transcritique FULL CO2.
marque TEKO, Profroid et le TOP :Advensor.

J'ai eu a faire des recharges, des remplacements de batterie sur surgelés , remplacement de désurchauffeur.

Je me qualifie encore de novice en la matière et souhaiterai échanger avec vous afin de nous entraider.




  Profil  
mars
4554  
     
 Membre averti

mars
  Posté : 15-01-2018 21:06

Bonjour,

Est ce que quelqu'un a essayé une migration de fluide CO2 vers les batteries froides afin de vider un réservoir liquide pour intervention?
Même style de procédure que sur les hfc si intervention sur réservoir a faire sans possibilité de le vider ?





  Profil  
mars
4554  
     
 Membre averti

mars
  Posté : 15-01-2018 21:07

Je suis conscient du risque de remontée en température, il faudrait alors couper les ventilations et les organes de chauffe ( cordon et autres).




  Profil  
mars
4554  
     
 Membre averti

mars
  Posté : 15-01-2018 21:08

Qui pratique le CO2 ?



  Profil  
zenix
184  
   

zenix
  Posté : 17-01-2018 20:09

salut mars,
je pratique aussi, principalement sur du transcritique de chez epta, profroid synop et aussi un peu de subcritique 134a/co2 de chez zanotti, il y'a aussi des cascade co2 / nh3 et du co2 pompé chez un client mais je n'ai pas encore eu l'occasion d'y toucher.
Pour les interventions sur les réservoirs liquides, il existe une variante qui consiste à atteindre le point triple et transformer le liquide en glace pour ensuite pouvoir remplacer les éléments sans perdre la totalité de la charge :
en vidéo c'est plus clair :
https://www.youtube.com/watch?v=nGqr0Co7RbI
je viens de voir que tu as déjà échangé sur cette méthode et que tu doute vis a vis des risques matériels et humains , et je doute aussi ...
transférer le fluide vers les évaporateurs, pourquoi pas mais il faut garder un minimum de détendeurs ouvert et surveiller en permanence l'évolution des pressions pour être prêt a dégazer. La marge dépend aussi de la PS de ton réseau, 45b ou 60b .
@+

Message édité par : zenix / 17-01-2018 20:12


Message édité par : zenix / 17-01-2018 20:26


  Profil  
Motiok
1065  
     
 Membre averti

Motiok
  Posté : 18-01-2018 22:00

Salut,

En toute logique tu devrais avoir des soupapes ou des vannes a pression constante pour dégazer tes évaporateurs avant éclatement même s'ils sont isolés et renvoyer le tout vers la... oups bouteille liquide ^^

Enfin perso je vois pas l'intérêt de prendre autant de risque pour les personnes et d'un autre côté de précaution pour sauver un fluide qui coute 3€/kg sans restriction réglementaire ...
Avec une installe de 100 kg ça te coute 300€ recharge, c'est même pas une demi-journée de main-d’œuvre


Commencer a réfléchir, c'est désobéir.

Soyons pas si dur de la feuille :D
https://www.youtube.com/watch?v=xgLVLjYALvE

  Profil  
ThierryG
107  
   

ThierryG
  Posté : 26-05-2018 23:37

Il faut stocker dans le gascooler !!!!

  Profil  
olivierclim
47  
  

olivierclim
  Posté : 30-11-2018 21:28

C'est pas évident que le gaz cooler puisse tout contenir, mais ceci dit, la soupape est tare à 120 bars, on ne doit pas les atteindre., jessaierai a l'occasion.

  Profil  
ThierryG
107  
   

ThierryG
  Posté : 01-12-2018 18:41

On peut stocker 40 à 60%... Le reste dans l'atmosphère...

Ne pas piéger dans le réservoir en carboglace !

  Profil  
olivierclim
47  
  

olivierclim
  Posté : 01-12-2018 19:59

Le dégazage est inévitable pour certaine manipulation. Pour remplacer un élément sur les réservoirs, niveau haut ou niveau bas, le dégazage est inévitable.moi ce qui m'inquiète le plus c'est en cas d'arrêt prolonger, le liquide dans les lignes frigorifique monte en température et dépasse les limites de pression, normalement ça ne doit pas être le cas mais dans le sud et sans clim, ça pourrait se produire, la probabilité est faible j'en convient.

  Profil  
bensadia
15  
 

bensadia
  Posté : 05-12-2018 21:32

Salut zenix
La vidéo montrant comment geler une bouteille a fait grincer de nombreux constructeurs
Pourquoi ?
La PS qui veut dire pression maxi admissible est une notion qui commence a être bien comprise des frigoristes. Elle est notée sur la plaque signalétique des centrales, sur les plaques des réservoirs et même sur les évapo
Pour le CO2 en transcritique booster on en trouve généralement 3.
• une pour la HP: généralement 120 bar
• une pour la partie positive et réservoir : 45 à 60 bar
• une pour la partie négative : 25 à 30 bar
Mais il existe aussi la TS: température spécifiée, et là il y en à 2
la TS maxi et la TS mini.
la TS mini des réservoirs est généralement aux alentours de -40°C.
Et c'est là que ça coince: quand tu gèles le réservoir tu te sers du point triple du CO2 qui est à -56.6. Ce qui veut dire que tu es à 16°C en dessous de la température mini (TS mini) que peut supporter le réservoir, et sur le plan mécanique, l’acier, il n’aime pas trop.
Bilan des courses, les constructeurs, il ne préfère pas cette méthode d’intervention
la propo de thirryG me parait pas mal. j’essaierai
Dans tous les cas, avant toute intervention, il me parait nécessaire de faire le tour de toutes les PS et des tarages de soupapes pour avoir une idée du temps imparti lorsque l'on arrête l’installation, et effectivement vu que la PS des postes de travail est assez basse, ce n'est pas évident.
Dernière choses, avant d'agir prendre le temps de bien étudier le schéma frigo de l'instal, car pour réfléchir, c'est encore ce qui est le plus top, si y en a un bien sûr
PS : j'ai fait péter un soupape à 120 bar, j'ai cru qu'un avion avait passé le mur du son, et je peux vous dire que je n'étais pas fier
bien à vous

  Profil  
Sauter à :