Index du Forum » » Les aspects du métier de frigoriste » » Attestation d'aptitude
AuteurAttestation d'aptitude
Fahuky2
15  
 

Fahuky2
  Posté : 17-03-2017 18:38

Bonjour amis Climaticien et Frigoriste !

Année 2017 qui commence très bien pour Fahuky Embauche => Attestation d'Aptitude Cat 1 => Habilitation Elec => Cases nacelle !

Ca coute chère à l'entreprise de former correctement ses techniciens :)

Vos avis sur l'attestation d'aptitude ?

Perso je la trouve un peu courte en AFPA , une semaine de plus n'aurait pas était du luxe , 4 jours de formation théorique / pratique et 1 demis journée d'évaluation. C'est énormément de chose a apprendre en quelques heurs.

C'est sur que ça élimine pas mal de plombiers , électriciens et compagnie.

Faut avoir un minimum de niveau et résonnement pour l'obtenir , parait elle qu'elle est à vie , mais a mon avis cela ne le restera pas quand ils vont s'apercevoir que les réglementations s'accélère et s'enchaine ( 2030 79% de HFC en moins )

Et vous qu'en avait vous pensez ?

  Profil  
Aircofrigo
6398  
     
 Administrateur

Aircofrigo
  Posté : 17-03-2017 19:29

Bonsoir,

l'examen de certif européenne à la manipulation des fluides devrait pouvoir être réussi par n'importe quel frigoriste digne de ce nom hormis l'étude sur les Lois qui demande de l'....étude
la brasure, la bonne manip des outils sans pshuit sont des bases devenues normales.
Bien sûr les anciens se doivent d'apprendre les nouveaux gestes!

3 jours de préparation me semblent adéquats
- 1 jour d'approche et explication sur les lois avec !!!refresh!!! sur les connaissances de base tech du froid
- 1 jour de manip en conditions "examen" avec un "emmerdeur" pour te questionner pendant que tu bosses , histoire de te rafraîchir les idées sur tes bases et le matoss de l'examen
- 1 jour brasure en condition "examen"

en Belgique, l'examen dure 8 heures 3hrs brasure, 3 hrs manip, 2 hrs théorie sur les lois et la tech du froid
validité : 5 ans
tout les centres d'examen ont subit un audit; infra, capacité en matériel (outillage et systèmes frigo ,...) etc.. sont évalués; même les chiottes
les centres doivent faire venir un examinateur externe à chaque examen, souvent des chefs d'entreprise etc.. !
les questions/réponses, déroulement et composition du jury sont transmis à la région concernées avant et après chaque examen; ainsi que feuilles de présence signées par les candidats.

5 ans? bah oui pas besoin d'être français pour savoir que les lois évoluent et qu'il faut les suivre (donc à vie.... )
et quand les HFC auront disparues , et bien ces lois là aussi ; rapport à ton idée sur 2030 et après

un frigoriste n'a pas besoin de certification pour les fluides "naturels" ; pour .... l'instant

à+

Message édité par : Aircofrigo / 17-03-2017 20:36


  Profil  
pierre
597  
    
 Membre averti

pierre
  Posté : 30-04-2018 19:53

bonjour a tous

on m'a fait remarquer que les attestations d'aptitude avaient une validité de 3 ans.
j'ai vérifier et en effet écrit sur la mienne, passée a l'afpa en 2011 "validité : 2014.
j'ai cru comprendre que c’était a vie
ou est le bug ???

merci de vos réponses
a+


  Profil  
fifi
2208  
     
 Administrateur

fifi
  Posté : 30-04-2018 20:21

Bonsoir pierre

Aujourd'hui l'attestation d'aptitude (opérateur) est valable à vie pour ceux qui l'ont
Et l'attestation de capacité (entreprise) est valable au maximum 5 ans. Je dis au maximum car si l'entreprise est suspectée de malhonnêteté : non respect des règles, fraudes etc..... son attestation peu lui être retirée

@+

Dans ce métier, si tu oublies l'humidité, l'humidité ne t'oublie pas

  Profil  
dmarco
5851  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 01-05-2018 04:37

Bonjour à tous,

Citation : Fahuky2 Ca coute chère à l'entreprise de former correctement ses techniciens :)


Ca se discute, tout dépend de la taille de l'entreprise ;) 5, 10 ou 500 salariés les calculs ne sont pas les mêmes. Mais de touyr façon, ces frais passent en comptabilité .... et donc, réduisent les impôts de l'entreprise.

Ces formations ont un coût pour l'entreprise, mais ca leur coûte moins cher que s'ils ne formaient pas leur personnel .... car dans ce cas, ils devraient payer une taxe qui est calculée sur un pourcentage du montant salarial global et annuel de l'entreprise.

Tu prends le salaire du patron + celui de tout le personnel de bureau ( de la standardiste aux commerciaux y compris tous les " gratte papiers " ) + salaire de l'ensemble des techniciens + celui des autres salariés dans toute les filiales de l'entreprise ..... le montant mensuel monte vite, tu multiplie ce montant par 12 ( pour avoir une base de calcul annuelle ) sans oublier de rajouter tous les avantages, primes, ect ... On a une somme rondelette.

1% de cette somme rondelette => ca te donne une base pour l'impôt que devrait payer l'entreprise, mais si l'entreprise finance la formation de son personnel le taux est largement revu à la baisse.

De plus, certaines formations payées par l'entreprise .... appartiennent à l'entreprise, par exemple; l'habilitation électrique! Ce qui implique que si tu quittes l'entreprise, l'employeur n'a aucune obligation de te laisser les papiers relatifs à cette habilitation. Ce qui pourrait être un frein pour retrouver du travail chez un aitre employeur ( car tu devrais être de nouveau habilité ). On peut donc considerer que c'est un frein si tu désires changer d'entreprise.

Bref, ne te fais pas de bîle, le patron a fait ses calculs ... et il est gagnant comme ca.

  Profil  
glagla
2257  
     
 Modérateur

glagla
  Posté : 01-05-2018 20:57

Bonsoir a tous

Pas d'accord avec toi sur tous les points dmarco, l'habilitation électrique, ton employeur n'a aucune obligation de t'envoyer en stage, il a juste a te signer l'habilitation électrique qui de toute facon n'est valable que dans son entreprise...le stage que tu effectue est juste là pour assurer a ton patron que tu as suivi une formation et qu'il prends moins de risque a te signer le fameux sésame....
Sinon pour le reste 100% d'accord

@+



si tu mets ceux qui brassent de l'air d'un côté ...et ceux qui te pompent de l'autre...tu as la climatisation gratuite

  Profil  E-mail  
pierre
597  
    
 Membre averti

pierre
  Posté : 01-05-2018 23:49

salut

merci de vos réponses mais ça ne me dis pas pourquoi sur mon attestation d’aptitude il y a écrit : validité 3 ans

a+

  Profil  
fifi
2208  
     
 Administrateur

fifi
  Posté : 02-05-2018 10:37

Sûrement une erreur d'impression sinon cela veut dire que tout le monde doit repasser son attestation d'aptitude et ça je n'en ai pas entendu parler
L'organisme qui contrôle ton entreprise chaque année doit pouvoir te répondre facilement

@+

Dans ce métier, si tu oublies l'humidité, l'humidité ne t'oublie pas

  Profil  
Motiok
1020  
     
 Membre averti

Motiok
  Posté : 02-05-2018 11:51

Salut,

Il y avait pas une histoire comme quoi elle était valable a vie au début, puis ils ont voulu la faire renouvelable, ça a gueulé et finalement c'est resté a vie... vaguement entendu parler d'un truc du genre.

Qui dit valable a vie dit manque a gagner des centres de formations qui ont ouvert des formations juste pour 1 ou 2 ans... (oui si c'était pour l'environnement ça se saurait depuis le temps).


Commencer a réfléchir, c'est désobéir.

Soyons pas si dur de la feuille :D
https://www.youtube.com/watch?v=xgLVLjYALvE

  Profil  
pierre
597  
    
 Membre averti

pierre
  Posté : 02-05-2018 14:22

salut

il y en a qui ont vérifier la leur ?

a+

  Profil  
glagla
2257  
     
 Modérateur

glagla
  Posté : 02-05-2018 20:17

Bonsoir a tous

Pas de date sur la mienne, et de plus étant employé par une grosse multinational, crois moi que si les attestations était avec une validité, on les repasseraient...

@+



si tu mets ceux qui brassent de l'air d'un côté ...et ceux qui te pompent de l'autre...tu as la climatisation gratuite

  Profil  E-mail  
dmarco
5851  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 02-05-2018 22:14

Bonsoir à tous,

@glagla,
Tout est une question .... d'assurances.
Dans le principe, nous sommes d'accord: Le patron a tout pouvoir de t'envoyer pour t'envoyer mettre les mains sur n'importe quelle installation ( que ce soit basse tension ou très basse tension ) .... mais s'il y a un " couac ", tout dépendra des dégâts occasionnés!

Je m'explique:
- si tu fais une mauvaise manip, et que tu prends un petit coup de jus .... Il y a de très forte probabilité que le salarié prenne ca pour lui et ne dise rien.
Ni vu ni connu, tu changes un fusible s'il le faut, tu remets l'installation en service ... et cette erreur sera " formatrice " pour l'interressé, cet évenement ne remontera pas plus haut.

- Dans le cas de la mauvaise manip entraînant la destruction d'une partie du matériel ( que ce soit la destruction d'une carte électronique, d'un disjoncteur ou de quasiment n'importe quoi qui peut être remplacé ) .... une pirouette avec le client et tu sors ton carnet de commande de pièces détachées ). Après tout, la pièce cramée est ( peut-être ) la cause du dysfonctionnement qui a précipité la demande de ton client parce que son installation était à l'arrêt... Le contrat de maintenance délimitera " qui paie quoi " ....

- Mais admettons que cela aille encore plus loin: Suite à une mauvaise manipulation, le technicien se retrouve à l'hopital ( si, si, ca arrive ) ...
3 solutions sont possibles .... Le technicien aura ( ou pas ) des séquelles, jusqu'au décès du technicien!!

, Un accident sur le chantier, ca peut être n'importe quoi!! Du malaise d'un technicien pour une raison médicale ( à ce moment là, l'assurance de l'employeur s'empressera de prendre connaissance des dossiers de la Médecine du Travail ) pour dédouaner son client... Au salarié qui fait une chute ( ou prend un sévère coup de jus ) et se retrouve à l'hopital pour un platre ou se retrouver en déchocage. Mais le " pire " est aussi envisageable: Le technicien qui meurt sur le chantier, car c'est à ce moment là que le technicien peut " coûter très cher ", de plusieurs centaines d'Euros ( pour un plâtre ) à plusieurs centaines de milliers d'Euros ( le transport, les examens à l'hosto et les soins qui peuvent être à vie ( et avec une rente à vie ). Le seul coût qui est ( à peu près ) stable, c'est en cas de décès... le dédommagement se limitera entre 30000 et 50000 Euros et le dossier sera clos!!
Le " jeu " des assurances fera qu'ils feront ( de toute façon ) tout pour retarder leur prise en charge.

C'est toujours dans les cas les plus graves, ceux où il y a " atteinte à la personne " que l'assurance de l'entreprise rentre en jeu .... et gare à lui s'il n'a pas TOUS les papiers qui prouvent que le salarié devait être conscient des risques de son choix de carrière!! A ce moment là, si le moindre " risque " a été pris par l'employeur, sa responsabilité pourrait être engagée.

C'est ( presque ) un jeu de dupes, une partie de " poker-menteur " où TOUT le monde préfère que ce soit le voisin qui prenne en charge le coût des " pots cassés "!!
- L'assurance de l'employeur couvrira son client si tout va bien, dans le cas le contraire ... ils chercheront toujours à " limiter leur responsabilité ".
- L'employeur se couvre en faisant travailler des salariés diplômés ( ils sont sensés " savoir ce qu'ils font et où ils mettent les mains "), leur fera passer des visites médicales périodiquement ( à l'embauche, et ensuite annuellement ), les attestations de manipulation des fluides à jour ( histoire d'éviter de payer des amendes pour pollution de l'air... et " d'agrandir le trou de la couche d'ozone " rendent les écolos joyeux ), ne reste plus qu'à " limiter " les ... risques électriques!! D'où le recours aux habilitations demandées.

Nous le savons tous, à peu près 80% de nos pannes sont électriques!! Mais le problème est que nous ne passons pas 80% de nos 35h hebdomadaires le Métrix à la main!! Nos interventions sont diversifiées... Il y a une foule d'intervention qui ne nécessitent pas d'intervenir dans les armoires sous tension.
Entre les techniciens qui ne font que du montage ( neuf ou du remodeling ), ceux qui ne font que du nettoyage de filtres ( pour qui le contact avec l'installation électrique se limite à appuyer sur un bouton sécurisé ), j'exclus aussi les techniciens qui ne quittent pas leurs bureaux ( si, si, ca existe.. les metreurs sur plans, les chiffreurs aux promus commerciaux qui ne mettent plus les pieds dans une salle des machines... on en connait tous ) pour qui l'habilitation électrique n'est pas nécessaire car ils ne travaillent pas sur l'installation dès qu'elle est mise en service.
Il ne reste donc plus comme " salariés à risques " que ... ceux qui font les mise en service et les dépannages, soit un faible pourcentage du personnel!
Or, ce " faible pourcentage du personnel " a aussi ( voire principalement ) des temps de route ( aller d'un client à l'autre, ca peut être long ), des pannes " non électriques " ou pouvant être discriminées par d'autres moyens ( par exemple les codes de panne sur les clims limitent les manipulations à risques, et lorsqu'un code t'indique un problème purement fluidique ... pas besoin de sortir le Métrix pour s'en sortir ).

Le patron de l'entreprise prends donc un " minimum " de risques en envoyant un technicien sans habilitation faire un dépannage.... ce risque est calculé ( le risque zéro n'existe de toute façon pas, dans nos métiers comme dans les autres ).
Le fait de faire passer cette habilitation électrique est une sorte de " garantie supplémentaire " pour l'employeur, au cas où..... D'où le fait que certains employeurs s'en foutent un peu. De toute façon, les employeurs savent très bien que personne ne mets son petit tapis isolant au sol, ni n'utilise de gants isolants pour intervenir dans une armoire lambda .... et pourtant, ces deux éléments sont primordiaux lorsque tu passes l'examen d'habilitation!!

A ce propos, le tapis isolant et les gants isolants ( en état! Je ne parle pas des gants de manutention ou de vieux gants troués qui sont rangés n'importe comment dans le camion ), je serais curieux de lancer un petit sondage .... histoire de connaître le pourcentage d'employeurs qui les mettent réellement à disposition de leurs techniciens qu'ils envoient sur les chantiers! A mon avis, le résultat du sondage risque d'être saisissant.

Maintenant, il faut des diplômes ( et donc des formations ) pour tout! Même les cantonniers ( anciennement appelés " balayeurs de rues " ) ont le leur!!


  Profil  
dmarco
5851  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 02-05-2018 22:44

Bonsoir à tous,

Apparemment, les textes ont été revus en cours de route. C'est bien connu ... " Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ...

Si c'est ca que vous cherchez, c'est à vie
" L'attestation d'aptitude prévue au deuxième alinéa de l'article R. 543-106 du code de l'environnement est délivrée par un organisme évaluateur certifié, à toute personne physique qui a réussi l'évaluation d'aptitude organisée selon les modalités décrites à l'annexe I du présent arrêté. Elle n'a pas de limite de validité."

Le texte complet est içi: https://www.legifrance.gouv.fraffichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000019796424&categorieLien=cid


  Profil  
Sauter à :