Index du Forum » » Règlementation » » Définition équipements
AuteurDéfinition équipements
zenix
184  
   

zenix
  Posté : 19-12-2016 10:13

Bonjour à tous,
J'en appelle à la grande expérience des sages de ce forums :
Concernant la définition des équipements lorsque l'on remplie un cerfa : vous réalisez un certificat par circuit ou par machine ?
suivant les cas et les sociétés, chacun l'interprète de manière différente (ou suivant ce qui l'arrange ... ) et cela peux changer la fréquence des contrôles et j'aimerais pouvoir donner une réponse claire aux clients.
Merci d'avance
@+

  Profil  
fifi
2223  
     
 Administrateur

fifi
  Posté : 19-12-2016 14:33

Salut zenix

Je suis audite par SGS dans ma société et la dernière fois que l'on a eu contact avec eux, ils nous avaient bien spécifié que maintenant on fait un bon par machine et non plus par circuit.

Je trouve ça complètement idiot surtout quand les circuits sont indépendants, le gars de SGS était d'accord avec moi.....

Et oui suivant le cas,tu te retrouve avec une périodicité de contrôle qui augmente.

Si fgas_flo passe par là, il pourra nous en dire un peu plus sur le pourquoi de ce changement

Bon courage.....

Dans ce métier, si tu oublies l'humidité, l'humidité ne t'oublie pas

Message édité par : fifi / 19-12-2016 14:36


  Profil  
fgas_flo
117  
   

fgas_flo
  Posté : 19-12-2016 16:52

Bonjour zenix, bonjour fifi,

Je vous confirme que l'on raisonne sur la base d'un équipement (= machine) pour les contrôles d'étanchéité. Donc 1 Cerfa par équipement. Et on calcule la fréquence des contrôles en prenant la quantité totale de l'équipement, y compris quand il y a plusieurs circuits indépendants.

Cependant, cela n'est pas nouveau, l'arrêté du 7 mai 2007 s'appliquait déjà à l'équipement et non au circuit.

Je n'étais pas encore en poste quand les textes ont été élaborés donc je ne pourrais pas vous dire précisément pourquoi c'est l'équipement qui sert de base, alors que techniquement le circuit semble plus pertinent (surtout quand ils sont indépendants comme le dit fifi).

J'ai cependant entendu dire que c'était pour garantir un suivi plus poussé des machines, et éviter que les clients ne fassent pression pour que ce contrôle réglementaire soit bâclé.
Exemple (purement théorique ) : 2 circuits contenant chacun 20 kg de R-134a -> si on prend les circuits, cela veut dire qu'il faut les contrôler tous les 12 mois (car 29 t.éq.Co2), mais le client peut te dire de faire les deux en 1h. Si on prend l'équipement, il faut venir tous les 6 mois (car 58 t.éq.CO2), donc même si le client te dit de faire ça en 1h, tu as deux fois 1h dans l'année sur la machine (à toi de les répartir intelligemment pour bien vérifier l'absence de fuite, soit 30 mn sur chaque circuit à chaque visite, ou bien 1h sur le circuit en faisant un circuit par visite)

  Profil  
zenix
184  
   

zenix
  Posté : 19-12-2016 20:47

Merci pour vos réponses, j'ai fini par trouver la même réponse dans un document officiel.
il n'y a plus qu'a appliquer cette règle chez tout les clients concernés
@+

  Profil  
Sauter à :