Index du Forum » » Bureau d'étude » » Machine à absorption, tour de refroidissement.
AuteurMachine à absorption, tour de refroidissement.
Youpsy00
6  


Youpsy00
  Posté : 04-10-2016 22:12

Bonjour a tous !
J'aurai voulu savoir si c'était possible de supprimer une tour de refroidissement d'une machine à absorption pour la substituer avec un autre refroidissement genre "retour chauffage de sol à 28°C" ou autres ?
Avez vous connaissance de tel pratique ?

  Profil  
Motiok
1076  
     
 Membre averti

Motiok
  Posté : 05-10-2016 00:05

Salut,

Bah ça reste de l'hydraulique, mettre des pompes, des tuyaux et des échangeurs tout est faisable.
Le problème c'est de savoir si tes débits correspondent entre les systèmes, s'il te faut mettre une bâche, faire des circuits séparés...etc, quels sont les débits admissibles sur tes échangeurs existant... ?
Autre problème c'est la puissance que tu as besoin, est-ce-que ton retour de plancher c'est 100 kW constant 24h/24h et tes besoins sur l'absorption c'est inférieur a 100 kW tout le temps ? Peut-être que ton plancher c'est 100 kW pendant 16h et 50 kW pendant 8h ??

Si c'est une installation existante, seuls des relevés sur place te permettront de voir si l'application est possible.

D'autre part rien ne t'empêche de faire la modif hydraulique et de garder la tour pendant quelques mois/années, le temps de valider la solution.

a+

Commencer a réfléchir, c'est désobéir.

Soyons pas si dur de la feuille :D
https://www.youtube.com/watch?v=xgLVLjYALvE

  Profil  
Youpsy00
6  


Youpsy00
  Posté : 05-10-2016 19:24

Merci pour ta réponse qui me donne déjà une bonne piste !

Pour te faire un topo de la situation actuelle je dois présenté une idée d'optimisation pour un cours et en faire un dossier de 6 pages.
Et mon idée d'optimisation est de faire installer un système chaleur-force couplé à une machine à absorption.
Le truc est que je ne me sens pas très à l'aise avec tout ça n'ayant jamais travailler dessus.
Il me reste plus au moins 1 mois et demi pour le rendre et j'aimerai que ce sois le plus cohérent possible..
Car j'ai présenté une ébauche a mon prof et il ne m'a fait de remarque très constructive et ma averti que cette idée ne passerai pas a cause d'une déclaration que la confédération suisse a faite qui stipule que "Les acteurs doivent accroitre leur efficacité énergétique d'ici 2020"...

Voici l'ébauche présenté pour ceux que ca intéresse et qui aurai d'éventuelle remarques ! Tout est bon a prendre :)
https://www.transfernow.net/23a0726c2sjm

Message édité par : Youpsy00 / 05-10-2016 19:29


  Profil  
Youpsy00
6  


Youpsy00
  Posté : 05-10-2016 20:49

Salut Motiok !

Pour répondre a tes questions :
J'ai a disposition pour la chaleur 2 échangeur de env.750 kW qui ne sont pas utilisé (ancien projet d'état abandonné) qui ont comme débit 22.5au primaire et 14.7 au secondaire.
Sinon nous effectuons des relevé des compteur qu'une fois toutes les semaines ce qui ne me permets pas d'être aussi précis mais grâce a un fichier excel wallon je vais essayer d'évaluer les besoins journaliers.
Tu pourra déjà trouvé quelque graphique sur les consommations mensuels ainsi que un schéma de principe simplifié de l'idée dans le pdf en lien dans le message précédent.

Autres questions :
1. Le cogénérateur doit il être dimmensionné en fonction de la consommation minimal du mois de juillet ? ( La machine a absorption n'est pas compté)
2. Quelqu'un a t il déjà utilisé la méthode du pincement pour dimmensionné une installation ? pourrai on m 'expliquer comment procéder

Message édité par : Youpsy00 / 05-10-2016 22:07


Message édité par : Youpsy00 / 05-10-2016 22:09


  Profil  
Motiok
1076  
     
 Membre averti

Motiok
  Posté : 06-10-2016 10:50

Re,

La méthode du pincement ? késako ?

Pour ton cogénérateur bah tout dépend de la variation de charge qu'il peut admettre au minimum et du budget que tu peux mettre dans son achat, si tu dis que tu peux produire 36% de la consommation alors t'as encore de la marge pour augmenter sa taille.

Donc sur ton schéma a droite c'est l'existant et a gauche c'est le projet si j'ai bien compris.
Un truc qu'il faut absolument que tu prenne l'habitude de faire c'est de... mettre les unités !
"débit 22.5au primaire et 14.7 au secondaire. " c'est quoi ? des cacahouètes / heure ? Idem sur tes graphes par exemple la consommation mensuel de chaleur c'est pas marqué, c'est des kWh électrique sur tes graphes ou des kWh de calorie et de frigorie ??? et les autres graphes repassent en MWh, harmonise tes unités ça sera plus clair

Idem pour le schéma hydraulique il y a plein de 1 mois / 3 mois de toutes les couleurs on s'y perd un peu mais par contre j'aurai bien aimé voir les régimes de températures avec les puissances nominales de chaque poste.

Au niveau du projet c'est un beau projet sur le papier mais malheureusement je doute qu'il arrive a son terme. Je m'explique :

- Si c'est juste un projet d'école qui ne traite que la partie technique et le côté faisabilité/dimensionnement...etc oui tu peux finir avec une bonne note si c'est bien expliqué, parce qu'on va pas se le cacher... c'est une usine à gaz (sens propre comme en sens figuré^^) si les gens en face comprennent pas le raisonnement ça va être hard

- Si ce projet traite d'une partie économique (comme c'est le cas avec tes économies d'énergies) va falloir que tes économies justifie l'achat de tout ces équipements, 290m² de panneaux/Cogénérateur/absorption/tour de refroidissement/bac stockage nodule/toutes les tuyauteries/isolation/électricité/BTP...etc tu dois bien tourner au moins au million d'€ (1 093 416.05 CHF ) est-ce-que tes économies permettent de rentabiliser l'investissement en moins de 5 ans / 10 ans ?

- Si c'est un projet réel, outre le fait que ça va coûter cher, quel est le coût d'entretiens des équipements :

*Cogénérateur : révision de la machine/entretiens par une boite extérieur spécialisé, formation du personnel de l'hopital.
*Absorption : idem matériel qui a disparus du marché a cause (en autre) du coût élevé des pièces, du personnel spécialisé et du bas coût de l'électricité...
*Tour de refroidissement : le système le plus efficace qui soit, mais plombé par la réglementation anti-légionelle coût des produits d'entretiens et des nettoyages. En plus... dans un hôpital avec des petits vieux et tout...
*Bac de nodules : ça coute cher mais rentable a long termes dans certains cas de figure, genre grosse différence de prix de l'élec entre le jour et la nuit.
Avec quelle machine tu va stocker tes frigories ?
Tes régimes d'eau sont a 6 ou 9°C donc si tu veux stocker quelque chose grâce a tes nodules il va falloir produire en négatif (d'ailleurs c'est le principe des nodules sinon on mettrait qu'une grosse bâche d'eau glacée). On dirait que le Century tourne a l'eau glycolé, il peut faire du négatif genre -4/-8°C ?

Bon après la Suisse c'est peut-être d'autres prix, d'autres normes qu'en France donc a toi de voir^^

Commencer a réfléchir, c'est désobéir.

Soyons pas si dur de la feuille :D
https://www.youtube.com/watch?v=xgLVLjYALvE

Message édité par : Motiok / 06-10-2016 11:08


  Profil  
Motiok
1076  
     
 Membre averti

Motiok
  Posté : 06-10-2016 11:41

Perso en voyant le cahier des charges voilà ce que je ferais :

- Centralise la production d'eau glacée sur un seul réseau d'eau (d'ailleurs pourquoi 1 seul groupe tourne en eau glycolé ?).
- Éventuellement si le réseau d'eau le permet, passer en débit variable la distribution (c'est peut-être déjà le cas).
- Pose d'une pompe à chaleur eau/eau sur l'eau glacée d'un côté et de l'autre tu chauffe le circuit BT et pré-chauffe l'ECS (rajout d'un échangeur).
- Si tes circuits de chauffage le permettent a mi-saison tu pourra aussi le chauffer avec ta pompe à chaleur.

D'ailleurs est-ce-que tes chaudières actuelles ont une courbe de chauffe ? (en fonction de la T° extérieur par exemple) ? Si ça se trouve la plupart de l'année tu peux chauffer tes réseaux de chauffage avec de l'eau a 50°C...

Tu peux monter a + 60°C avec une pompe à chaleur et certains modèle dépasse les 80°C.
Des dé-surchauffeurs c'est bien mais ça ne récupère que 10% de la puissance rejeté, maxi 15% avec une machine ammoniac...

- Utilise tes échangeurs pour séparer ton circuit chaudière du circuit pompe à chaleur (qui sera glycolé, ça évitera l'encrassement et donc moins d'entretien).

- Enfin pose un groupe d'eau glacée pour remplacer la totalité des groupes froid, dernière génération avec vitesse variable sur les compresseurs/ventilateurs. Moins de compresseurs, moins d'entretiens, moins de pannes...etc.

- Si en hiver ta pompe à chaleur n'a pas assez de charge thermique pour chauffer l'eau chaude alors peut-être que mettre tes panneaux solaires pour chauffer le réseau de chauffage ou réchauffer l'eau glacée pourrait être rentable.

Encore un fois je connais pas les tarifs en Suisse, mais en France lorsque tu utilise une pompe à chaleur sur de l'eau glacée pour chauffer un réseau d'eau chaude +55°C, tu divise entre 3 et 4 ta facture d'énergie, simplement en supprimant le gaz.

C'est du vécu chez plusieurs de mes clients, ils achètent une PAC à 100 voir 150 000 € et en moins de 2 ans elle est rentabilisé... et en plus moins de gaz moins d'émissions de CO2 ça fait joli sur le bilan carbone

Commencer a réfléchir, c'est désobéir.

Soyons pas si dur de la feuille :D
https://www.youtube.com/watch?v=xgLVLjYALvE

  Profil  
Youpsy00
6  


Youpsy00
  Posté : 06-10-2016 19:01

Re !!
Alors tu es assez juste dans ton estimation pour toutes ces installations.
Et comme tu la dit ce n'est juste qu'un projet d'école rien n'impose de l'appliquer par la suite.
Car l'idée est de proposé une optimisation comme le vulgaire remplacement de vanne tout ou rien sur les radiateurs par une vanne a tête thermostatique, augmentation des consigne d'eau glacée, affinement des courbes de chauffe etc... mais je ne veux pas me contenter ça.. et j'aurai voulu quelque chose qui touche a plusieurs domaine technique et la trigénération me semble appropriée a mes désirs.

Pour les consommateurs voici la liste que j'ai faite
1er page froid, 2eme chaleur.
www.transfernow.net/583lt6q9mc69

Pour continuer il est vrai que dans mon rapport je ne stipule pas que les autres machines sont aussi sont sur un réseaux d'eau glycolée mais distinct
par contre ces 5 machines sont équipée de désurchauffeur qui eux sont sur un réseaux d'eau glycolée commun est nous sert déjà préchauffé l'eau (ECS) dans un accumulateur de 3000 L

Pour revenir au réseau d'eau glacée commun dans mon idée je voulais utilisé la machine a absorption pour alimenter une bâche d'eau glacée ou justement les 5 installations existante pourrai puiser la puissance du ruban minimum c'est a dire environ 70 kW
Mais j'aurai voulu faire ça coté chaud aussi... avec le cogénérateur (ou une microturbine) en plus d'alimenter la machine à absorption et de produire de l'électricité afin de sécurisé le réseau électrique des blocs opératoires
Quand au panneau solaire eux alimentaire simplement la machine à absorption durant la période estivale.
Et oui mes chaudières sont régulées en fonction des températures extérieur mes je obligé de garder une température élevé car en plus de chauffer l'eau directement pour le chauffage nous avons de registre de 80kW chacun placé dans 2 autres accumulateurs de 3000 L (ECS) chacuns et comme tu l'a dit dans un hôpital de la légionnel ca fait pas bon ménage et nous sommes obligé de faire des chocs thermique assez régulièrement pour éviter la propagasion de la légionnel ( la légionnel meurt à 75°C mais nous somme obligé de monter jusqu'a 78°C a cause de pertes aux points les plus éloigné du réseau.

En faite mon principale soucis a présent c'est que depuis qu'il m'a dit que ça ne passerai pas a cause de la chaleur dissipée par ma tour de refroidissement
et je ne sais pas comment, quel eau utilisée comme eau de refroidissement pour l'absorbeur et le condenseur de la machine à absorption.. d'ou ma question pour le retour du chauffage de sol

En tous cas merci beaucoup pour les propositions que tu ma faite !


Message édité par : Youpsy00 / 06-10-2016 20:21


Message édité par : Youpsy00 / 06-10-2016 20:28



Message édité par : Youpsy00 / 06-10-2016 20:57


  Profil  
Sauter à :