Index du Forum » » Bureau d'étude » » calcul evap
Auteurcalcul evap
pierre
669  
    
 Membre averti

pierre
  Posté : 24-11-2015 16:21

Bonjour

Quelqu un a déja réalisé sous exel le calcul d'un évaporateur dans le style en piece jointe ?

On me l'a donné mais j'ai pas trop confiance .
c'est juste ?

Merci de vos réponse
a+

selection évaporateur en fonction de e (%).xls

36 Ko
2073 Télécharg.

  Profil  
pierre
669  
    
 Membre averti

pierre
  Posté : 25-11-2015 17:51

bonsoir

personne d' inspiré ?

a+

  Profil  
dmarco
5881  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 25-11-2015 21:40

Bonsoir pierre,

Pourquoi veux-tu te casser la tête??

Puisque la puissance des évapos est donnée directement par les fabricants, qui sont ( à peu près ) les seuls à connaître les coefficients d'échange des composants de leurs machines!

En effet, si tu prends un évaporateur construit traditionnellement sur base de tubes de cuivres ( qui font des aller-retour ) sur une surface donnée .... et des ailettes en matériaux ( plus ou moins aluminisés ), représentant une certaine surface d'échange.
Or, en fonction de la pureté du cuivre ( et de l'alu ) employés, tes calculs seraient ... plus ou moins justes ( ou approximatifs )!!
Du cuivre étiré de 0,6mm est-il aussi éfficient qu'un 0,5mm? Idem pour l'alu, selon sa pureté initiale.

Pourquoi voudrais-tu faire des calculs qui, finalement, mettraient un doute dans ton esprit? A mon avis, c'est une perte de temps inutile, les fabricants te donnent ces données ( qui elles, sont certifiées par leurs propres ingénieurs et bureaux d'études )....

Après, c'est sûr ... chacun prévoit d'occuper ses longues soirées d'hiver comme il peut/veut !!

@+

  Profil  
pierre
669  
    
 Membre averti

pierre
  Posté : 26-11-2015 16:15

Merci dmarco de ta réponse mais en fait c'est pour avoir la puissace frigo nécessaire a mon équipement.
Les catalogues fournisseur donnent pour chaque évaporateur une puissance pour une température d’évaporation et un DT.
Si je désire connaître la puissance frigorifique pour une autre température d’évaporation ou un autre Dt il me faut bien la déterminée.
c'est pas facile de choisir le bon évap il y en a tellement
et en plus il faut ajouter le facteur de correction (souvent) pour le fluide (convertir le 404 en 134 ou autre.
donc ma question . le calcul exel est il fiable ?

a+

  Profil  
dmarco
5881  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 26-11-2015 18:05

Bonjour,
Citation : pierre Merci dmarco de ta réponse mais en fait c'est pour avoir la puissace frigo nécessaire a mon équipement.
Les catalogues fournisseur donnent pour chaque évaporateur une puissance pour une température d’évaporation et un DT.

Nous en revenons donc bien à ce que je disais : tu te casse la tête pour rien!

Pour déterminer la puissance des machines à installer, tu dois faire un bilan thermique.
Ce bilan thermique te donnera une puissance en watts ( ou kilowatts ) du groupe froid à installer ....
... et c'est en connaissant la puissance de ton groupe froid, que tu choisira ... la puissance de ton évaporateur qui convient, en tenant compte du FF que tu utilises, du delta T qui te conviens, et du modèle que tu désires ( plusieurs formes et modèles disponibles, ton client demande peut-être un évapo ultra-plat ou cubique ).

Ton évaporateur est donc choisi ... en fonction de la puissance du groupe ( pour un monobloc ), ou en fonction de l'application ( besoin d'une cf, en cas de reprise sur une centrale ), mais de toute façon, selon le cas ... ca commence toujours pour un bilan thermique du local dont tu vas traiter l'ambiance.

Par exemple, prenons le cas simple de 2 chambres froides, nécessitant respectivement 4Kw et 6KW.
- Tu peux choisir de monter chaque CF séparément, elles sont donc tout-à fait indépendantes l'une de l'autre. Tu as donc 2 groupes froid ( 4Kw et 6Kw ) et 2 évapos différents ( un pour chaque chambre froide, correspondant à leur besoin propre ).

Mais tu pourrais tout aussi bien choisir de ne monter qu'un seul groupe froid ( 10Kw ) et que ce groupe assure le froid sur ces deux mêmes évaporateurs. Tu as donc besoin d'un seul groupe froid et de deux évapos ( toujours correspondant aux besoins de chaque chambre froide ).

Dans un cas comme dans l'autre, ce qui guidera ton choix ... c'est le bilan thermique.

@+

  Profil  
pierre
669  
    
 Membre averti

pierre
  Posté : 26-11-2015 19:36

suis daccor avec toi, mais sur les doc des fournisseurs il est donné une puissance ex : 4kw à dt 10 .si je veux 4kw (mon bilan thermique) a dt 12.9.8.7 (suivant la fonction de la chambre) => j'ai pas
me faut bien calculer... l'évap va pas etre le meme
a+

Doc1.doc

421 Ko
237 Télécharg.

  Profil  
dmarco
5881  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 26-11-2015 22:27

Pour rester simple, je dirais que les calculs sont toujours "généraux"!

Après, c'est à toi de faire ton choix ( entre-autre dépendante de l'application à laquelle ce montage est destiné ), si tu as des besoins spécifiques ... de choisir un DT approprié à ta recherche!

Le principe de ce DT est que plus il est petit .... moins tu extraira d'humidité de l'air traité ( et inversément: +grand DT = - d'humidité extraite ), tout cela en humidité relative.

Une chambre froide où sera stocké du chocolat ne doit pas travailler au même taux d'humidité qu'un chambre froide où tu stockera des salades ( par exemple.
Ce qui est logique car la salade est principalement composée d'eau ( sans humidité elle se déssèche et devient invendable ), c'est le même principe que pour la viande ( qui elle noircit, si pas emballée sous vide) ... Par contre, le chocolat, s'il est stocké à trop forte humidité aura tendance à voir sa qualité se détériorer ( traces blanchâtres, perte de goût, modification de sa structure générale ), bref pas top non plus!!

C'est aussi une des raisons qui font que le GMS ont plusieurs cf ... et ne mettent pas tout dans une seule enceinte ( en plus du fait que chaque secteur peut avoir "sa" marchandise au plus pret de son stand de vente ou de traitement ).

Le DT a son importance sur TOUS les échangeurs ( évaporateurs et condenseurs ) à air ... mais aussi, dans une moindre mesure sur les échangeurs à eau ( mais ce n'est pas le débat de ce post ).
Pour le condenseur (à air), la température extérieure retenue pour le calcul et le type de réfrigérant utilisé sont les premiers paramètres pour la détermination.
Par exemple un dénivelé important peut nous imposer un sous-refroidissement accru au condenseur, et aura donc son rôle à jouer aussi. Etc, etc, etc...

Heureusement les distributeurs et les constructeurs te guideront dans tes choix ( c'est plus difficile pour le technicien SAV, car lui se contente généralement de remplacer du matériel qui a été précédemment sélectionné ).

@+

  Profil  
pierre
669  
    
 Membre averti

pierre
  Posté : 27-11-2015 16:32

bonjour dmarco
toujours d'accord avec toi mais tu réponds pas a ma demande
pour choisir un évap a dt x (12 par exemple) si le catalogue fournisseur ne donne pas la puissance a ce delta
pour le moment je fais avec une abaque, c'est pour ca que je voudrais savoir si le document exel ci-dessus est fiable ou pas !
en plus il tient compte des dégivrages (peut être un plus )
toujours constructif les débats avec toi
a+

  Profil  
duss
597  
    
 Membre averti

duss
  Posté : 27-11-2015 20:10

Salut

ex: 2000w à DT de 10K , 2000/10=200w/K donc 200x12=2400W à DT de12
On considère linéaire le rapport puissance/DT.

Si tu veux 1000W à DT de 5, tu sélectionne 2000W à DT de 10 et tu colle un CP qui tire la BP à 1000W au régime que tu souhaite.

Donc à 0+2c° si tu veux un DT de 5 tu prend un CP qui tire 1000W à-5/-7°c d'évaporation, si tu veux un DT de 10 tu prend un CP qui tire 2000w à -10/-12°c d'évaporation, si tu veux un DT de 12 tu prend un CP qui tire 2400w à -12/-14°c.

Doué en tout, Bon à rien!

  Profil  
dmarco
5881  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 27-11-2015 21:59

Bonsoir,
Citation : pierre toujours constructif les débats avec toi
Une simple explication qui peut servir à d'autres... rien de plus!
Bref, le principe de la règle de trois! ... Parfait au point de vue " théorique ", mais qui pose ( aussi ) le principe du " facteur humain "!!

Je remarque que personne n'a demandé ( ou n'est curieux de connaître ) ... Pourquoi tu nous parles de " dt 12, 9,8,7 " ...
Pourquoi vouloir faire les calculs avec " autant de précision ", ce qui à l'usage pourrait te mettre dans une une situation périlleuse envers ton client, sachant que ce client pourrait décider de revoir ses stockages ou carrément d'intervertir le contenu des cf du jour au lendemain!!

Ne penses-tu pas que le reglage du détendeur soit suffisant?
Après tout, petite ( ou grande ) surchauffe te permet aussi de jouer sur le remplissage de l'évaporateur .... et donc de régler tout aussi bien le remplissage de ton évaporateur ( et donc le piègage - ou pas - d'humidité ) dans cette cf, non??

Et tout celà, à la base, en partant sur du matériel au DT " classique " ... ( et sans se prendre la tête )

Oui, je sais, il y en a qui vont encore dire que j'ai l'esprit tortueux ...

@+

  Profil  
xavierc
1811  
     
 Membre averti

xavierc
  Posté : 28-11-2015 07:22

Citation : dmarco 

Bonsoir,
Citation : pierre toujours constructif les débats avec toi
Une simple explication qui peut servir à d'autres... rien de plus!
Bref, le principe de la règle de trois! ... Parfait au point de vue " théorique ", mais qui pose ( aussi ) le principe du " facteur humain "!!

Je remarque que personne n'a demandé ( ou n'est curieux de connaître ) ... Pourquoi tu nous parles de " dt 12, 9,8,7 " ...
Pourquoi vouloir faire les calculs avec " autant de précision ", ce qui à l'usage pourrait te mettre dans une une situation périlleuse envers ton client, sachant que ce client pourrait décider de revoir ses stockages ou carrément d'intervertir le contenu des cf du jour au lendemain!!

Ne penses-tu pas que le reglage du détendeur soit suffisant?
Après tout, petite ( ou grande ) surchauffe te permet aussi de jouer sur le remplissage de l'évaporateur .... et donc de régler tout aussi bien le remplissage de ton évaporateur ( et donc le piègage - ou pas - d'humidité ) dans cette cf, non??

Et tout celà, à la base, en partant sur du matériel au DT " classique " ... ( et sans se prendre la tête )

Oui, je sais, il y en a qui vont encore dire que j'ai l'esprit tortueux ...

@+ 

Bonjour,
Sélectionner un évaporateur avec un DT de 4,5 jusqu''a 10,12 °K, c'est la base du métier...
Et avec un peu d'expérience , on s'aperçoit très vite que le remplissage de l'évaporateur ne compensera pas une mauvaise sélection de matériel

Sinon, pour répondre a la question de Pierre: a mon avis c'est trop scolaire et pour être complet il faudrait rajouter le coefficient du fluide.
Donc sans être faux, cela permet de faire une approche.
l'idéal a mon gout est de travailler avec le logiciel constructeur, mais ils ne donnent pas les puissances a tout les DT

Bonne journée
Xavier

  Profil  E-mail  
dmarco
5881  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 28-11-2015 10:24

Bonjour xavierc,

Tu as raison, j'ai mal exprimé le fond de mes pensées.
Bien évidemment, je ne parle pas d'erreurs flagrantes de sélection des matériels.
Mais de toute façon, ca te donnera toujours une " approche globale ", car il y aura toujours les imprécisions dûes aux calculs théoriques ... et la mise en application sur le terrain.

En faisant le ( ou les ) bilan(s) thermique(s), il y a des arrondis à plusieurs stades ( sans même compter la marge d'erreur traditionnelle de 10% ), en additionnant ces bilans ... ces imprécisions s'accumulent, de plus lors du choix de ton groupe froid et de ( ou des ) évaporateur(s) .. bien échu de trouver ( au watt près ) la puissance adéquate.

Et ceci même ... sans parler du coefficient du FF, ni même des diverses poses/déposes de manos qui peuvent toujours dénaturer ( un peu ) la composition chimique de celui-ci, et donc modifier ce coefficient réel ( et ce, même si la bonne pratique voudrait que les manos soient toujours tirés au vide avant et après chaque intervention )
Bref, on en revient à peu près au même qu'en faisant un calcul par règle de trois.

Les calculs scolaires ne sont pas faux ( j'ai jamais dit le contraire ), mais il est certain que les logiciels adaptés sont encore mieux ... Mais c'est toujours sur le terrain qu'on affine ( et cela, ca vient avec l'expérience ) et qu'il faut toujours être conscient que le client peut décider du jour au lendemain d'entreposer une autre marchandise dans ses cf avec un autre dt ( et que quelques mois après lui avoir fait payer une installation à son prix, il faille - de nouveau - débourser une somme non négligeable pour intervertir des évaporateurs ... en admettant qu'ils puissent s'adapter à la nouvelle configuration des lieux ).

Parfois, transiger en restant réaliste n'est pas une mauvaise solution ( et en plus, ca fait gagner du temps ).

@+

  Profil  
duss
597  
    
 Membre averti

duss
  Posté : 28-11-2015 12:34

Re

je sais pas d'où sors cette feuille de calcul mais celui qui l'a fait ne devait pas être copain avec les calculs simples et surtout avoir une drôle de conception des arrondies



Doué en tout, Bon à rien!

  Profil  
pierre
669  
    
 Membre averti

pierre
  Posté : 28-11-2015 12:54

bonjour duss

pour toi cette doc. n'est pas fiable donc.
go... poubelle
a+

  Profil  
BA43
923  
    
 Membre averti

BA43
  Posté : 29-11-2015 11:45

salut pierre
télécharge l'aplication friga bohn c'est vraiment pas mal
d'une époque il y avait sur le catalogue rolesco une page LUVE
ou ils donnaient sous forme de graphique les coef à apliquer en fonction du fluid de laT°de chambre du delta pour adapter leurs évaps à l'utilisation souhaitée
bon courage

à coeur vaillant rien d'impossible

  Profil  
Sauter à :