Index du Forum » » Pour parler de tout » » EXPORT
AuteurEXPORT
detente
2009  
     
 Modérateur

detente
  Posté : 29-09-2015 22:28

Bonjour,


Je lance ce poste pour développer la question EXPORT PME/PMI,
En effet c'est notre première expérience a l'étranger cette année, et aussi la plus belle..
En effet je me suis rendu compte depuis un ans que je roule ma bosse a l'étranger que les possibilités sont grandes, sur des métiers niche ou spécifique du froid. Les Français bénéficient d'une image positive a l'étranger, et dégage de la confiance dans le business..


Mais voila, les frigoristes Français ne se bougent pas... et beaucoup de nations se partagent le travail..

Quel sont les avantages,

les marges!! bien sur, il faut savoir inclure certain frais etc...
Le relationnel, est " en général" 1000fois meilleur qu'en France, si une société étrangère vous sollicite pour une installation, c'est pour votre savoir faire a la française.. et le prix n'est pas prioritaire dans les négociations..
Développer un partenariat sur du long thermes, les entreprises étrangères qui sont satisfaites de votre premier chantier, vous confirons les suivantes sans trop de concurrence....

Rappel pour tout ces points il faut se démarques techniquement et proposer ce qu'il y a de meilleur et de mieux adapter pour l'application....Mais pour cela nous avons de bon réseaux sociaux et de veille technologique en France, a vous de faire la différance...

Inconvénients,,

Une partie administrative plus lourde a gérer, crédits documentaires (les banques peuvent s'en occuper) , contrats, traductrice ( )
il faut investir au départ, mais les CCI ou CGPME sont la pour cela, et peuvent vous mettre en relation avec des entreprises étrangères, comme l'agriculture par exemple, secteur en très fort développement a l'étranger..
Avoir une mini structure ou organisation, quand vous partez a l'étranger 4 jours par ex, ( entraide entre dirigeants pme..)

Rien n'est facile, mais il y a peut être sur le site des entreprises qui font de l'export?? qui peuvent amener des conseils, vois des business plan??

Adrien, que pense tu de créer un club export a l'intérieur de frigoristes.fr, pour tenter d'aider des pme pmi a développer , voir donner des conseils, rentrer ensuite avec des administration française ( embrassades) avec club-export-frigoristes.fr,???


Au plaisir de vous lire..




  Profil  
ThierryG
111  
   

ThierryG
  Posté : 29-09-2015 22:38



BonneS IDEES !

  Profil  
detente
2009  
     
 Modérateur

detente
  Posté : 29-09-2015 23:04

Peut-être que JPO peut nous conseiller par ses retours d'expérience,??


  Profil  
dmarco
5927  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 30-09-2015 00:15

Bonsoir,

Entièrement d'accord avec l'idée générale de détente, mais il ne faut surtout pas négliger le " risque général dû à l'export ", qui peut se présenter sous différentes formes!

Nous savons tous que la France a une influence mondiale, et selon le théatre des opérations ( ou des virages politiques ) du moment, cela peut avoir comme incidence de couler une entreprise locale qui ne serait pas ( ou peu .. ou mal ) préparée à ces aléas!

Imaginez, vous êtes prestataire sur un site de " moyenne importance ", toujours dans cette hypothèse : un chantier prévu pour être mis en service en 4 mois, vous avez fait parvenir un matériel conséquent et le dernier mois ... surviennent des évenements tels qu'on en a entendu parler il y a quelques mois ( et que les journalistes ont nommé " Le printemps arabe " ).
Un tas de choses peuvent arriver! La sécurité du personnel étranger sur place peut être remis en question, le matériel peut être dégradé ( ou vandalisé ) et donc l'issue même du chantier peut être compromise!
Chantier non terminé, donc pas de "remise de l'installation" au client ( en admettant que le chantier ne soit pas remis à siné dié ) ... et dans ce cas là, la/les entreprises qui n'auraient pas prévu ce risque n'ont plus que ... les yeux pour pleurer!!

Entamer une procédure pénale en France est un jeu d'enfant à comparer aux démarches à faire avec un contrat à l'international! Ca peut prendre des années, peut-être même ne jamais aboutir voir même devoir être abandonné pour des considèrations purement politiques!! Mais entretemps, votre fournisseur n'aura pas oublié de vous présenter ses factures....

Là, je vous ai pris un épisode politique ... mais le problème peut tout aussi nien être purement sanitaire ( type Ebola, par exemple ). En période de pic d'épidémie, faudrait-il trouver des kamikazes pour finaliser le chantier?

Ces risques sont spécifiques à l'étranger et doivent être couverts par des assurances et/ou réassurances ... elle-mêmes spécifiques! Il existe des institutions spécialisées, dont le véritable métier est - justement - la prise en charge de ce genre de risques ( type la SCOR, par exemple ).

Bien sûr, n'étant pas patron moi-même, il y a certainement des choses qui m'échappent, mais malgré toute la bonne volonté de votre assureur régional, je reste persuadé qu'en franchissant certains paliers de valeur du chantier ... il y a des risques qu'il vaut mieux déléguer aux pros du secteur.

@+

  Profil  
JPO
204  
   

JPO
  Posté : 30-09-2015 00:28

Bonsoir il y a de quoi parler des heures...

Moi je bosse principalement à l'export bien que la majorité, c'est des pays francophones donc pas tout a fait export mais bon ça reste loin quand meme.
ça a représenté jusqu’à il y a pas longtemps 80% de mon chiffre d'affaire!

Mais si vous voulez connaitre ma petite expérience et bien en 9 ans mon plus gros coup dur c'est à mon commencement (fin première année) j'ai eu un impayé de 42 000€ la plus part en MO autant dire que j'ai bossé quasiment 6 mois pour rien! donc un gros gros coup dur.
Et bien c’était un français (de souche comme dirais Nadine M)
On m'a rabâche des milliers de fois faut faire attention l'export patati patata... Ben non les méchants pour moi c'est pas les "autres" au contraire ils sont la tout près de nous.

  Profil  www  
fgas_flo
117  
   

fgas_flo
  Posté : 30-09-2015 17:29

Bonjour detente,

Si tu as des questions sur les aspects administratifs et réglementaires, n'hésite pas à les poser, je t'apporterai mon aide avec plaisir .

Je pense que l'image de la France est très bonne dans le secteur et que notre savoir-faire est reconnu. Cela peut donc offrir de belles opportunités.

Mais comme certains l'ont souligné, les risques de contentieux (impayés, réglementations différentes, etc...) ne doivent pas être négligés. Il vaut donc mieux s'assurer d'avoir les reins solides, financièrement et juridiquement, avant de se lancer.

En tout cas, bon courage à toi

  Profil  
dmarco
5927  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 30-09-2015 18:14

Bonjour,

Citation : fgas_floJe pense que l'image de la France est très bonne dans le secteur et que notre savoir-faire est reconnu. Cela peut donc offrir de belles opportunités.
Mais comme certains l'ont souligné, les risques de contentieux (impayés, réglementations différentes, etc...) ne doivent pas être négligés. Il vaut donc mieux s'assurer d'avoir les reins solides, financièrement et juridiquement, avant de se lancer.
Nous sommes donc bien raccords....
Loin de moi l'idée de décourager détente!
Mais son idée de base est bien une "alliance pme/pmi", et donc ... il faut obligatoirement faire " la part des choses "!

JPO nous a parlé de son cas ( et il ne doit certainement pas être le seul dans ce cas là ), mais dans le concept général du post, je doute fort qu'un conglomérat pme/pmi s'embarque dans un dossier si peu valorisé.
Certes, je ne parlerai pas ( non plus ) de dossiers valorisés en milliards ( tels qu'aiment nous les faire connaître nos politiques, en parlant de ventes de Rafale ou de navires russes bientôt égyptiens )... Nos installations ne sont pas de cet ordre, il faut tout de même rester réalistes.

Nous sommes d'accord que " l'image de la France " est généralement bonne à l'étranger, mais cela ne doit pas empêcher de se blinder de tous côtés car il faut ( aussi ) se méfier des abus en tous genres.

@+

  Profil  
Adrien
3649  
     
 Administrateur

Adrien
  Posté : 30-09-2015 19:20

J'ai des exemples d'affaires à l'étrangers pour des PME et je peux vous assurer que si vous avez les compétences il n'y a que du positifs !
Relationnel avec le client bien plus simple, beaucoup plus de considération, marge bien plus intéressantes...

Comme on dit qui à peur est un peureux ;)

Nous avons beaucoup à partager ensemble car nos expériences communes réunis peuvent nous faire aller très loin !

Merci Detente pour cette ouverture d’esprit et se côté conquérant c'est comme ça que l'on avance

  Profil  www  
dmarco
5927  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 30-09-2015 20:38

Bonsoir Adrien,

Loin de moi l'idée de La Fontaine ( la grenouille et le boeuf )!

Je veux juste dire que " les contrats juteux " sont certainement déjà dans les mains d'entreprises de taille internationales qui ont les reins solides ( par exemple, Cesbron, pour lequel notre ami glagla a fait quelques déplacements il y a quelques mois ).

Certes, il y a d'autres chantiers, d'autres pays, peu ( ou pas ) très à l'aise avec les étrangers.
Par exemple la Guinée, chez qui il y a à faire ( et en plus, ils parlent français ), mais quand on lis ca => investisseurs-guineens-et-etrangers-un-veritable-fiasco.html ... Celà n'incite-t-il pas à " faire attention " ??

@+

Message édité par : Adrien / 16-10-2015 20:12


  Profil  
christ59
1729  
     
 Administrateur

christ59
  Posté : 30-09-2015 20:53

Salut à tous

Je suis desoler marc , mais quand ta marge fleurte difficilement au dessus de 1.3 sur des affaires de 100 000 euros en france et que tu la triple a l'etranger sur "certaine affaire"
Bin ecoute si c'est pas des contrats juteux pour toi , pour nous ça l'est !!!, Ensuite l'etranger, faut pas non plus ce jeter a corp perdu n'importe où.
Il y as des institution qui garantie les accords et contrat effectuer


Bref, un conglomera est interessant pour les PME car nous avons des saisonnalités .
Rien n'empeche de travailler a l'export lors des periodes creuses .
De plus nous avons certain des specialités et d'autre des brevets deposer qui permettent de perçée certain secteur.

A nous de federer autour des certains poles sur le site des frigoristes .




A+ Christ59




rien ne se perd ,rien ne se cree ,tout se transforme.

  Profil  www  
mars
4555  
     
 Membre averti

mars
  Posté : 30-09-2015 21:10

Bonsoir , enfin le grand sujet que je n'ai jamais abordé , mais pratiqué

Marges plus importantes , respect du client et considération , voyage , culture.

Les gros marchés , la Russie, Maghreb, Amérique du Sud , Inde et pays limitrophes.

Pour les métiers spécialisés , salle blanche, agriculture, nucléaire,astronomie, recherche, si bonne maîtrise du sujet des marges à faire baver .
Inconvénient les papiers , mais des sociétés spécialisées existent , on les paye ils se débrouillent .
Apres avec le temps on maîtrise et on gere tout seul.

Le grand projet D'électricité en Afrique va exploser le travail.

On est pas les seuls à avoir faim , si on traine d'autres arrivent .
Bravo les gars

Détente



  Profil  
detente
2009  
     
 Modérateur

detente
  Posté : 30-09-2015 22:00

Bonjour,

Bien moi je dis que il n'y a pas d'eldorado dans ce monde, juste des gens sérieux et moins.. en fait il y a pour moi du bons dans tout ce que vous dites, marco a raison dans sa prudence financière, mais il y a des banques comme le crédit agricole qui s'occupe pour vous des crédits documentaires, en fait les clients qui sont demandeurs connaissant parfaitement la procédure, et dabs certains pays, le payement est d'avance ou 90% d'avance.. a vous de viens négicier et de rester ferme, ensuite cela prend beucoup de temps pour des petite structures comme nous, mais il y a par ex la cci et chambre d'agriculture de nos département qui est en contact direct des chambres agricultures d'autres pays, faut se bouger, et peut être faire vivre un forum dédier a cela..

Pour ma part, ce chantier est ma plus belle expérience, humaine avant tout.. je pourrais développer en MP, mais nous avons été a la hauteur..et bien plus quand je voit le service et les magouilles de certaine société plus importantes..

Il est certain que les frigoristes d'Italie par ex se bougent bien plus que nous.. et que nous sommes une minorité a faire de l'export..
A cela il faut rajouter que les état d'autres pays subventionne les boites qui travaillent a l'export, en France on subventionne pas.


Pour les société nationales, l'inconvénients, ils n'y vont pas vraiment, trop compliqué coté administratif sécurité, etc.. puis a l'export c'est la confiance qui est de prime, et certains n'en dégage pas tellement lors des premiers rendez-vous..

Mais bon, s'il y a peut être des clients a satisfaire dans ce monde, et avoir la chance d'exploiter nos savoir faire...alors allons-y et chassons en meute..




  Profil  
dmarco
5927  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 01-10-2015 04:14

Bonsoir Christophe,

Sans entrer dans un détail des pourcentages, je dis juste que les choses doivent être clairement définies ( et les garanties prises dès le départ ).

Ne confondons pas un "conglomérat" et un "consortium".

Un conglomérat est " un groupe constitué d'entreprises aux activités très différentes, ce qui permet de diversifier les risques: les pertes de certaines activités pourront être compensées par les profits d'autres activités.
Par exemple, Bouygues groupe ( composé de btp construction, immobilier, la Colas, TF1, ect... ), ou même Johnson Controls ( dont nous connaissons la partie réfrigèration, mais est aussi propriétaire d'usines de batteries, d'usines de cablages de véhicules, de facility management, ect ... ) sont des conglomérats.

Un consortium est " une collaboration temporaire entre plusieurs acteurs à un projet ou programme dans le but d'obtenir un résultat ".
Le consortium n'a pas de réel statut juridique, mais peut très bien faire l'objet d'un contrat entre entreprises, répartissant les bénéfices finaux du chantier ... au pro-rata de l'engagement financier de chaque entreprise pour arriver à mener le chantier à sa bonne fin.

Il me semble que pour répondre au sujet type de ce post, le consortium soit plus adapté.

@+

  Profil  
dmarco
5927  
     
 Modérateur

dmarco
  Posté : 01-10-2015 05:11

Bonjour détente,

N'oublie pas que les CCI sont des institutionnels ( en gros, des fonctionnaires ou assimilés comme tels, dépendant directement de plusieurs Ministères ), c'est sûr que cela facilite les choses tout en limitant les effets pervers du sustème.
Mais cette solution limitera ( aussi ) ses actions en fonction de ses accords internationaux!

Citation : detentePour les société nationales, l'inconvénients, ils n'y vont pas vraiment, trop compliqué coté administratif sécurité, etc.. puis a l'export c'est la confiance qui est de prime, et certains n'en dégage pas tellement lors des premiers rendez-vous..
L'éternel problème des coûts structurels!
Par la force des choses, la structure nationale fait entrer tellement de monde dans les études et élaboration du chantier, entre l'étude du projet, les déplacements des commerciaux, les décisions prises par échelons successifs, les études de juristes, les organisations internes diverses, tout celà ... pour finalement que le chantier soit pris par un autre consortium ( peut-être italien ou espagnol? ) ... On comprend que les entreprises nationales rechignent à trop s'engager à fonds perdus!

Citation : detenteMais bon, s'il y a peut être des clients a satisfaire dans ce monde, et avoir la chance d'exploiter nos savoir faire...alors allons-y et chassons en meute..
Pourquoi " peut-être "??
Il y a "certainement" des clients à satisfaire! Mais encore faut-il qu'ils aient les moyens de leurs ambitions! Les petites structures ont ( aussi à des coûts, certes sans commune mesure avec les structures nationales ... mais ne sont pas uniquement vouées au bénévolat ( ou aux oeuvres caritatives ) non plus.

@+

  Profil  
benmo
137  
   

benmo
  Posté : 01-10-2015 09:31

Bonjour à tous,


J'apporte ma petite contribution à ce débat,
En effet c'est vrai c'est très agréable de faire de l'export (j'ai eu la chance d'en faire pas mal)
Mais il faut tout de même êtres pertinent et patient pour sortir des affaires,il faut beaucoup de présence sur sur le terrain car la concurrence et rude et souvent on retrouve nos amis espagnols et l'italiens avec des prix très compétitifs.

Les affaires sont souvent très long a sortir entre le début de la rencontre et la signature finale il peut se passer un an voir plus, en attendant il faut avoir d'autres projets pour manger.

Pour ce qui est du paiement aucune inquiétude les paimements a l'export sont plus que sécurisés le client paye par crédit documentaire et le montant total avant expédition du Materiel ,donc vous êtes payer avant de commencer à travailler, c'est plus sécurisé que la France .

  Profil  
detente
2009  
     
 Modérateur

detente
  Posté : 01-10-2015 11:38

Salut Benmo,,

Parfait! je dit bien que ce n'est pas l'eldorado.. mais y a peut être des portes qui peuvent s'ouvrir, fau il les pousser, avoir su savoir faire etc.. oui c'est souvent du travail a long et moyen thermes, mais la réussite résulte paroir de pas grand chose, ex un fabriquant de machine a calibrer les fruits qui a un très bon client dans xx pays et qui vas vous présenter, la ca peut aller beaucoup plus vite,..


  Profil  
benmo
137  
   

benmo
  Posté : 01-10-2015 12:55

Salut Benoit,

Je ne dis pas ça décourager qui que ce soit, j'annonce juste la couleur pour les gens qui ont une visions pour faire de l'export, il faut du temps pour faire ça place.

Souvent les gens qui perssent a l'export sont les boîtes qui font pas du froid standard mais il se démarquent avec des valeurs ajoutées que peux de boîtes proposent ( exemple stockage fruits avec technologie avancée à dit hygrométrie., congestion rapide....) si on cherche juste à vendre des centrales et evapes ils sont souvent bien moins chers à l'export qu n'ont France Ca je vous le promet j'ai déjà travaillé chez un un constructeur français les prix export sont 20 a 25 % moins cher qu'en France mais ça c est un autre débat......

En tous cas j'encourage tous ce qui peuvent à faire de l'export, mais il faut juste être conscient de tout ça.





Il faut avoir des partenariats avec des locaux pour les s

  Profil  
dake
79  
  

dake
  Posté : 01-10-2015 17:31

Bonjour,

Je suis acheteur pour une boite de froid et surtout de clim en Afrique et nous sommes en direct et à terme chez beaucoup de fabricants en France ( Mitsu, Airwell, Westpoint, Ciat, Stulz, Profroid, Danfoss etc...)

Nous travaillons aussi avec des grossistes tels que GFF, Cofriset ou Richardson pour des achats en petites quantités ( régulateur, outillage, vannes...)

Nos remises export sont supérieures au remises consenties sur la France
J'ai eu un cas assez marrant j'achète mes compresseurs Maneurop moins chers que Cofriset qui en achète pourtant beaucoup plus que moi.

Pour d'autre matériel et achat ponctuel nous passons aussi par des PME qui nous demandent des paiement cash à la commande et/ou 50% à la cde et les 50% restant avant livraison chez notre transitaire.

En ce qui concerne la MO , nous demandons parfois à l'usine une aide à la mise en service pour un nouveau produit et/ou de la formation ( gratuit juste les billets d'avion et l'hébergement)

Nous n'utilisons qu'une seule PME pour la mise en route quand la régulation plus complexe que d'habitude.

Nous utilisons aussi un bureau d'études quand le notre est charrette

Pour tout ce qui est matériel, je pense que les PME ne peuvent se placer que des projets spécifiques et pointus

Pour la MO, nous pouvons avoir quelque fois des besoins ponctuels, nous utilisons des boites d'intérim, qui terminent quelquefois par des embauches

Voili Voilou

A+

Message édité par : dmarco / 16-10-2015 19:25


  Profil  
dake
79  
  

dake
  Posté : 16-10-2015 17:55

Bonjour,

Un petit up pour connaitre vos expériences export

A+

  Profil  
fgas_flo
117  
   

fgas_flo
  Posté : 16-10-2015 18:35

Hello,

Au fait, si certains veulent se lancer ou avoir plus d'infos, j'ai des contacts à Expertise France (l'agence de développement international qui est rattachée aux ministères de l'économie et des affaires étrangères), je pourrai vous mettre en relation.

A+

  Profil  
detente
2009  
     
 Modérateur

detente
  Posté : 16-10-2015 21:11

Salut f.gaz
et merci pour ton aide
C est-ce à quoi je voulais en venir, nous les pme.tpe ne faisons pas l homone, je di juste que nous pouvons exploiter nos compétences dans des pays qui en ont moins et que la seule aide que nous demandons est de nous mettre en relation avec des clients et projets sérieux. Âpres on s assumera tout seul, et si ça se passe bien des emplois serons créer, générer du bénéfice qui sera réinvesti en France. Pour ma part je remercie ma Cci qui me finance les déplacements et la mise en relation avec des clients qui adhère à la chambre d agriculture de leur pays...Nord Afrique.
Merci. Nous frigoriste.ft sommes prêt à créer un consortium pour répondre à l appel.




Message édité par : detente / 16-10-2015 21:29


  Profil  
dake
79  
  

dake
  Posté : 17-10-2015 11:32

Salut Détente,

Sur quel type de chantier es tu intervenu ?
supermarché, chambre froide...
Est ce que tu fournis le matériel ou juste la main d'œuvre ?
Si tu ne fournis pas le matériel, as tu quand même un droit de regard et/ou de conseil sur le choix des équipements ?

Merci de tes réponses

A+

  Profil  
Sauter à :