Index du Forum » » Développement durable

Auteur

Les forums bilan carbone
dmarco
5927  
     
 Modérateur

  Posté : 14-04-2014 03:38

bonsoir les gars,
Citation : mars
... Je cite un exemple, il y a quelques années j'ai fais une install de 50kw , rien d'extraordinaire, mais pour moi ce fut un défi dans le sens ,était ce possible d'avoir 0 dépannage et surtout zéro fuite. Eh bien oui, jamais un appoint de fluide, jamais de fuite, jamais de deshy, vidange uniquement effectuées si besoin , quelques ventilos mais sur 8 ans quasi aucun coût pour le client. Certes temps de chantier bouffé à 10/15%, mais procédure de montage respectées, tirage au vide azote, supportage antivibration, attache supplémentaire sur aéroquip et mise en place de caoutchouc en bande sur les points sensibles.
Une install bien faite avec une équipe courageuse à l'époque. Aujourd'hui en entretien tout se passe bien, l'install fonctionne à 80 %.

Par analogie, une autre install effectuée en temps record, chiffre même trop bien car trop de bénéfice, le revers de la médaille SAV nombreux, surtout sur des fuites malgré du CO2, le client ne paye rien car contrat "all inclusif ".

Ce sont deux situations tout à fait différentes!
Difficile de comparer, d'une part une installation " fignolée " aux petits oignons ( il est cité en exemple " ... supportage antivibration, attache supplémentaire sur aéroquip et mise en place de caoutchouc en bande sur les points sensibles ... " ) et il y a certainement encore d'autres astuces sur lesquelles le maître d'oeuvre n'a pas lésiné au départ !!
Par rapport à une autre installation, où on a " gratté " sur le moindre coût de vis, collier serflex ( ou tout simplement " joué " sur l'écartement de ceux-ci ) ... dans le seul but de gagner du pognon AU DEPART !!
Evidemment, après quelques mois ( ou années ) de fonctionnement, une entreprise " sérieuse " se rendra vite compte que ces centimes épargnés au départ ... sont finalement devenus une réelle hémorragie financière sur le long terme !!

Le problème " de fond " est bien plus vicieux que celà!!
Car il en revient à mettre directement en opposition les entreprises qui font leur boulot dans les règles de l'art ..... à celles qui s'engouffrent dans le marché, en prenant des contrats qu'elles ne maîtrisent pas grâce à leur façon de faire peu orthodoxe ( utilisation et management de personnels peu ( voire pas ) formés et sous-payés en provenance de l'étranger, management tyranique pour " finir dans les temps ", utilisation de matériaux de moindre qualité, voire abus de bombes de silicone pour cacher les misères )!! et ce ne sont là que quelques exemples....

Les contrats " All inclusive " sont une réelle abérration, car celà déresponsabilise complètement l'utilisateur final de l'installation!!

pourquoi voudrais-tu que les groupes, tels C ... le breton L ... ( ou les autres ) n'utilisent pas les services de celui qui aura remis le prix final le moins cher!
A ton niveau, tu fais d'ailleurs certainement la même chose lorsque tu décides d'acheter un bien familial de valeur ( une voiture neuve, par exemple ).

Adrien nous parle d' " une économie basée sur les ressources " .... OK, mais encore faut-il être d'accord sur ce qu'on entend par " ressources "!!
Ressources, en terme de matière première ?? .... ou ressources en terme de pognon ( ressources financières )??
Vous l'aurez compris, mon exposé ci-dessus parle bien de la deuxième face du problème! Mais, après tout, sans " client " qui envisage de lancer un chantier d'envergure ( et donc, de mettre " du pognon sur la table ") ... les ressources naturelles peuvent rester où elles sont, non?? C'est à dire, dans la nature !!

@détente,
Ton document est interressant!
En quelques sorte, une piqure de rappel remettant en avant les réelles bases de " l'installation Tip-Top-Chrome-Nickel "!
Document qui a le mérite d'exister, même si, au fond ... tout le monde devrait travailler comme celà sans qu'on ait besoin de le rappeler sans cesse !

@+

Au choix:

- Il faut toujours se fier à la première impression, surtout si elle mauvaise. ( Oscar Wilde )

- Si vous traitez un individu comme il est, il restera ce qu'il est.
Mais si vous le traitez comme s’il était ce qu'il doit et peut devenir, a



Cet article provient de Le site des frigoristes

http://www.frigoristes.fr/viewtopic.php?topic=8218&forum=139