Index du Forum » » Questions pour les étudiants, débutants, novices

Auteur

thermodynamique : relation pression température (du fluide)
dmarco
5852  
     
 Modérateur

  Posté : 09-01-2017 17:35

Bonjour,

Encore une fois ... TU TE PRENDS LA TETE POUR RIEN!!

Tu dois bien comprendre que pour qu'un circuit réfrigéré fonctionne correctement ( autrement dit: POUR QU'ON PUISSE FAIRE LE TRAVAIL POUR LEQUEL NOUS FAISONS DES ETUDES ... et, accessoirement, sommes payés ), il est OBLIGATOIRE que des changements d'états aient lieu!!

Or, seulement CERTAINS POINTS fixes nous interressent, les autres sont là par la force des choses .... MAIS NE NOUS APPORTENT RIEN DE PLUS!!

Citation : andykery  Finalement je pense avoir compris mon erreur.
En effet je pensais que la relation pression température existait aussi lorsque le fluide n'était pas bi phasique ou lors d'un changement d'état alors que non.
Encore une fois, tu mélanges tout!!
" En effet je pensais ... "
On ne te demande pas de " penser ", mais de " comprendre des phénomènes tels qu'ils te sont expliqués " dans les bouquins, lors de tes cours ou içi sur ce site !!

" lorsque le fluide n'était pas bi phasique ... "
Qu'entends-tu exactement par " fluide bi phasique "?? Hormis le R600
En froid, nous utilisons des fluides diphasiques, mais bi phasique ... il faudrait que tu nous explique à quoi tu penses.

" ... alors que non. "
On ne t'a jamais dit ca de cette manière! Mais c'est une OBLIGATION, ne serait-ce que pour le transport!!!

Aircofrigo t'a dit que les bouteilles de fluide neuves n'étaient remplies qu'à 80%.
Donc, par définition, il reste 20% de volume de la bouteille qui est vide, non?? Et donc, il est simple de comprendre que le moindre fluide pur ( composé d'une seule molécule, tel le R600 ) ..... aura tendance à se détendre dans sa bouteille!!
Or, PAR CONVENTION, nous considérons toujours que ce fluide soit conforme ET 100% en phase liquide. or qu'en fait il est peut-être liquide à 96%

Contentes-toi d'avancer pas-à-pas, sans mettre la charrue avant les boeufs ... tant que tu n'as pas compris le principe, et surtout ... arrêtes tes inflexibles suppositions.

Citation : andykery airfrigo a dit qu'il n'était pas nécessaire d'avoir un changement d'état pour que la relation existe en donnant l’exemple d'une bouteille de fluide qui n'est pas en changement d'état alors que la relation existe.

Mais pourtant à l'intérieur le fluide est bi phasique et en quelque sorte on peut dire que a l'intérieur il y a bien un changement d'état qui s'adapte à la température ambiante et influe sur la pression a l'intérieur de la bouteille comme dans une cocotte minute, sauf qu'as la place de la flamme qui chauffe notre cocotte c'est l'air ambiant avec la bouteille, enfin je trompe peut être ici aussi ???
Et alors?? On s'en fout de ca!! On te dit que dans une bouteille neuve ... c'est du LIQUIDE!
Le fabricant du fluide tient compte de cette légère différence en imprimant ses tables de conversion .... Où est le problème??

Citation : andykery En tout cas mon incompréhension venait du fait que lors du passage de la BP en HP à travers le compresseur, la température de fluide augmentais.
Encore une fois, dans une certaine mesure, cette montée en température .... ON S'EN FOUT!!
Ce qui nous intéresse ... c'est la pression finale obtenue ( qui elle, te donnera une température ).
Et ces deux points seront cous la surveillance constante de deux autres éléments: le Kriwan protegera le compresseur d'une montée en température trop brusque jusqu'à déclencher à une température limite .... et le pressostat protègera la HP.

Au début ( à ton niveau ), tous les compresseurs que tu utilisent ont un système de protection de température .... l'étude des " autres protections " viendra plus tard dans ton programme de cours.

Citation : andykery Donc j'ai cru que c'était cette compression du fluide provoqué par le compresseur, cette augmentation de pression, qui faisait augmenter la température du fluide, et cela me perturbais car vu que la relation P/°T n'existe pas a cette endroit (car le fluide n'est pas bi phasique) cette augmentation de pression n'aurais pas du augmenter la température du fluide !!

Alors j'ai cru qu'il existais une relation P/°T sous toutes les formes du fluide et que selon son état cela jouais tantôt sur la température d'ébullition tantôt sur la température en lui même, tantôt sur les deux, mais je savais pas quand et sa ma perturbée ^^.

" Donc j'ai cru ... " Il y a des gens qui sont payés pour " croire " ( les curés par exemple )! Laisse les faire leur boulot, et occupe-toi du tien ...
Nous, nous ne nous basons QUE SUR LES FAITS QU'ON CONSTATE ET qui sont mesurables ", et surtout ceux qui nous interessent ... c'est à dire LE RESULTAT FINAL.
Tu te prends d'autant plus la tête pour rien que cette montée en température est tributaire du régime du compresseur, or ... il peut être variable!!
Résultat, tu perdrais ton temps à prendre des mesures aujourd'hui ... qui ne serait ( peut-être ) plus valables 5 minutes après ou le lendemain!!
N'oublies pas non plus que la puissance électrique appliquée aux bornes du compresseur peut ( elle aussi ) varier de +/- 5% .... uniquement à cause d'EDF!!

Attention aussi à ne pas mélanger LES FAITS ... ET LA RESULTANTE DE CES FAITS!!
Dans ton cas, tu as l'utilisation d'une machine pour arriver à un but: c'est un simple TRANSFERT D'ENERGIE, la résultante de ce transfert d'énergie est LE CHANGEMENT D'ETAT DU FLUIDE + UNE MONTEE EN TEMPERATURE.
Précédemment, je te parlais de Lavoisier, eh bien ..... On est en plein dedans!!!

" ... car vu que la relation P/°T n'existe pas a cette endroit (car le fluide n'est pas bi phasique) ... " C'est pas qu'elle n'existe pas, mais qu'elle est ingèrable ... DONC, ON EN TIENT PAS COMPTE!!
" ... car le fluide n'est pas bi phasique " ???? Certainement encore le résultat d'une de tes pensées??!! Pourtant, ce n'est pas ( tout à fait ) faux, car tu ne seras JAMAIS en 100% liquide en fin de compression.... Mais peu importe, ce qui nous interesse, c'est toujours le résultat final.

Un cuistot te dirait " qu'on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs "!! Mais lui, il se prend pas la tête pour autant

" .... température d'ébullition ... " Encore une notion mal maîtrisée!?
Merci d'utiliser le language technique des FRIGORISTES et non celui des PLOMBIERS CHAUFFAGISTES!!
Nous, on a un " point bulle ", et ( même ) un " point triple "!! Mais ce point triple n'a rien à voir avec les Leffe/Maredsous triple du samedi soir devant la télé!!

Citation : andykery Mais en faite en lisant Vforce je crois avoir compris !
En faite l'augmentation de température du fluide au refoulement par rapport a sa température à l'aspiration n'est pas du a la compression du gaz, mais plutôt à l'échange thermique entre celui ci et le compresseur !
NON, c'est un transfert de force ( voir ci-dessus, je vais pas tout répèter )!
La montée en température de la carcasse du compresseur .... est AUSSI une résultante de la compression.

Citation : andykery C'est la pour cela que la chute de pression au détendeur ne refroidis pas le fluide liquide. car il n'y as finalement pas de relation pression température la bas non plus c'est moi qui ai cru sa mais je m’était embrouillé je pense
Vite, un ( ou deux ) Alka Seltzer!!!!
Si l'action du détendeur " ne refroidit pas le fluide liquide " .... IL SERT A QUOI ALORS????
On nous aurait menti?? .... puisque " finalement pas de relation pression/température en sortie du détendeur " .... Ben si, C'EST MEME UNE DES MESURES LES PLUS IMPORTANTES DE TON INSTALLATION!!
Tu connais cette mesure, mais sous un autre nom!!

Allez, pour une fois .... réfléchis ( un peu ), et dis nous à quelle mesure elle correspond! Sous quel nom tu utilises cette mesure ....

@+



Cet article provient de Le site des frigoristes

http://www.frigoristes.fr/viewtopic.php?topic=11160&forum=132